8 mai 2010 – Paris côté jardin

Archive journalières: 8 mai 2010

Nature Capitale se prépare…

J-14 pour Nature Capitale, qui s’installera les 23 et 24 mai prochains sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris.

Perspective verticale

Nature Capitale, une création de Gad Weil

Nature Capitale est une œuvre végétale vivante imaginée par Gad Weil et Laurence Médioni qui met en scène trois acteurs majeurs sur les pavés des Champs Elysées : la Nature, ceux qui la travaillent, les agriculteurs et les forestiers, et ceux qui lui donneront une vie au-delà de la création éphémère.

150 espèces végétales, quelques milliers de fragments, couvriront les trois hectares de l’avenue mythique : des céréales, des cultures maraichères et horticoles, des arbres – 100 000 jeunes plants, 10 000 baliveaux de 2m et 650 arbres plus âgés -, etc. De la lavande au miscanthus, du colza à la moutarde, du chêne au magnolia, textures, odeurs et densités se succèderont au gré des créateurs et tels que le soleil et la pluie les façonnent chaque jour, la nature ne se commande pas…

Perspective horizontale avec l'Arc de Triomphe

Nature Capitale à Paris, une création de Gad Weil

Laquelle sera la vôtre ?
Car vous pouvez dès aujourd’hui rejoindre Nature Capitale. Et participer à votre mesure à cette création spectaculaire née du rêve d’un créateur, soutenue par des partenaires privés et partagée par tous ceux qui sont attachés à ces grands événements populaires.

À chacun sa part
Replantez un fragment en pleine terre dans les écoles, les parcs, les forêts ou dans votre jardin, choisissez un éclat, plus urbain, pour votre balcon ou votre cour, offrez vous à deux une avant-première des Champs-Élysées verts en parrainant deux jeunes arbres ou réservez votre petit pot de la terre des Champs… Entrez dans l’aventure Nature Capitale !

Avec votre soutien, Nature Capitale poursuivra sa route dans les grandes capitales du monde… et dès l’année prochaine à New-York…

Le blog Nature Capitale.

Printemps en pourpre

Quand on pense au printemps, on imagine plutôt des floraisons blanches, jaunes ou roses. Mais avec la diversité des variétés de plantes horticoles, d’autres accords sont désormais possibles. Comme le pourpre et le noir… Pour un printemps gothique !

Massif printanier

Tulipes noires et heuchères pourpres, Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), mai 2010, photo Alain Delavie

Bel accord entre une plante bulbeuse et une plante vivace, harmonie des coloris… Un massif printanier pour inspiration, photographié jeudi dernier dans le Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), quelques jours après son ouverture au public. Mais je reviendrai sur cette très belle manifestation dans un prochain article…

Revenons à notre massif d’inspiration gothique. À mettre en place dans un emplacement plutôt mi-ombragé, en septembre ou en octobre quand les tulipes sont au repos. Parmi les tulipes les plus proches du coloris noir, retenez ‘Queen of the Night’, une variété simple tardive. Pour les heuchères pourpres, il n’y a que l’embarras du choix désormais… Voici quelques pépinières où dénicher la perle rare tout de pourpre vêtue : Hostas & Zo, Pépinières Delabroye, Pépinière Roche Saint-Louis, Le Jardin du Pic Vert, Le Clos du Coudray, etc.