Archive journalières: 19 septembre 2008

Journées européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre

Créées en 1984 par le Ministère de la culture, les Journées européennes du Patrimoine ont lieu, tous les ans, le troisième week-end de septembre.Evénement culturel de la rentrée, ces journées témoignent de l’intérêt des Français pour l’histoire des lieux et de l’art. En 2007, elles ont enregistré plus de 12 millions de visites. Le succès de la manifestation repose sur la grande diversité du patrimoine proposé aux visiteurs : parallèlement aux chefs d’œuvre de l’architecture civile ou religieuse, sont mis à l’honneur les témoins des activités industrielles ou agricoles, les parcs et jardins, les sites archéologiques, les objets mobiliers, le patrimoine littéraire, fluvial ou militaire…
Pour l’édition 2008, c’est le thème « Patrimoine et création » qui a été choisi, l’occasion de mettre en valeur la relation existante entre le patrimoine et la création, ainsi que les possibilités de développement culturel et d’aménagement urbain et paysager qu’elle génère sur l’ensemble du territoire.
Cliquez ici pour aller sur le blog des Journées européennes du Patrimoine.

Journées portes ouvertes au Jardin de Campagne (95)

Comme chaque année, Nathalie Becq met l’automne en lumière dans son Jardin de Campagne à Grisy-les-Plâtres (95). Elle y organise des samedis portes-ouvertes jusqu’au 25 octobre.Au cours de ces samedis, venez découvrir les fleurs d’automne aux coloris étourdissants.

Les fleurs d’automne sont un des trésors du jardin. Avec elles, fini le jardin trop vert au retour des vacances ! De l’été aux gelées, ces vivaces très rustiques nous enchantent par la diversité et le raffinement de leurs teintes. Venez découvrir toutes les variétés d’anémones qui se mêlent aux sedums, aux graminées et aux asters en un deuxième printemps !

Infos pratiques :
Entrée libre.
De 10 h à 18 h.
Le Jardin de Campagne,
13, rue de Butel, 95810 Grisy-les-Plâtres (à 10 Km de Pontoise, direction Marines, et 45 mn de la Défense).
Tél. : 01.34.66.62.87.

Agrandir le plan

Le dôme de la Roseraie du Val-de-Marne : un symbole menace

Très dégradé, le dôme de la célèbre roseraie du Val-de-Marne est menacé. Afin de lancer une souscription publique, Le Conseil général du Val-de-Marne signera une convention avec la Fondation du Patrimoine à la Roseraie, le samedi 20 septembre à 14h30.Créée en 1894, par un collectionneur passionné, la Roseraie du Val-de-Marne fut le tout premier jardin consacré exclusivement à la reine des fleurs. Géré par le Conseil général du Val-de-Marne depuis 1967, ce site d’exception est un conservatoire de roses anciennes unique au monde : près de 3200 variétés content l’histoire, le parcours géographique et l’évolution de la rose.
Inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, la Roseraie est structurée autour d’un axe de symétrie allant du Pavillon normand au dôme. Cette partie centrale, appelée la « Roseraie décorative à la française », constitue un exercice de style de réinterprétation de l’art des jardins à l’aide exclusive des rosiers : des rosiers tige remplacent les classiques orangers, les pylônes de rosier ‘Mistress F. W. Flight’ forment des cônes semblables aux ifs. Enfin, comme un rideau de scène, un grand motif de treillage et un dôme abritant une reproduction de La Baigneuse de Falconet, enserrent la Roseraie, le dôme se reflétant dans le miroir d’eau.
Créé en 1910, ce dôme est recouvert du rosier ‘Alexandre Girault’ :
il constitue un symbole fort de la Roseraie du Val-de-Marne. Son image est véhiculée à travers le monde. Sa structure est aujourd’hui particulièrement dégradée et nécessite une restauration qui restituera l’harmonie d’ensemble de cette partie de la Roseraie.
Le Conseil général du Val-de-Marne a décidé de se tourner vers la recherche de partenariats public-privé afin de concrétiser certains projets de développement de la Roseraie du Val-de-Marne. En s’associant avec la Fondation du Patrimoine, il offre la possibilité aux visiteurs, aux habitants, aux commerces, associations et entreprises locales, de s’associer à la préservation de la biodiversité et à la conservation du patrimoine, tout en bénéficiant d’une économie d’impôt.

Infos pratiques :
Roseraie du Val-de-Marne, rue Albert Watel, 94240 L’Haÿ-Les-Roses.
Renseignements au tél. : 01 43 99 82 80.