Le dôme de la Roseraie du Val-de-Marne : un symbole menace

Très dégradé, le dôme de la célèbre roseraie du Val-de-Marne est menacé. Afin de lancer une souscription publique, Le Conseil général du Val-de-Marne signera une convention avec la Fondation du Patrimoine à la Roseraie, le samedi 20 septembre à 14h30.Créée en 1894, par un collectionneur passionné, la Roseraie du Val-de-Marne fut le tout premier jardin consacré exclusivement à la reine des fleurs. Géré par le Conseil général du Val-de-Marne depuis 1967, ce site d’exception est un conservatoire de roses anciennes unique au monde : près de 3200 variétés content l’histoire, le parcours géographique et l’évolution de la rose.
Inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, la Roseraie est structurée autour d’un axe de symétrie allant du Pavillon normand au dôme. Cette partie centrale, appelée la « Roseraie décorative à la française », constitue un exercice de style de réinterprétation de l’art des jardins à l’aide exclusive des rosiers : des rosiers tige remplacent les classiques orangers, les pylônes de rosier ‘Mistress F. W. Flight’ forment des cônes semblables aux ifs. Enfin, comme un rideau de scène, un grand motif de treillage et un dôme abritant une reproduction de La Baigneuse de Falconet, enserrent la Roseraie, le dôme se reflétant dans le miroir d’eau.
Créé en 1910, ce dôme est recouvert du rosier ‘Alexandre Girault’ :
il constitue un symbole fort de la Roseraie du Val-de-Marne. Son image est véhiculée à travers le monde. Sa structure est aujourd’hui particulièrement dégradée et nécessite une restauration qui restituera l’harmonie d’ensemble de cette partie de la Roseraie.
Le Conseil général du Val-de-Marne a décidé de se tourner vers la recherche de partenariats public-privé afin de concrétiser certains projets de développement de la Roseraie du Val-de-Marne. En s’associant avec la Fondation du Patrimoine, il offre la possibilité aux visiteurs, aux habitants, aux commerces, associations et entreprises locales, de s’associer à la préservation de la biodiversité et à la conservation du patrimoine, tout en bénéficiant d’une économie d’impôt.

Infos pratiques :
Roseraie du Val-de-Marne, rue Albert Watel, 94240 L’Haÿ-Les-Roses.
Renseignements au tél. : 01 43 99 82 80.

Par |2009-12-06T22:08:32+00:0019 septembre 2008|Île-de-France, parc ou jardin|0 Commentaire

À propos de l'auteur :

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok