Archives de mots clés: rue du Bac

Brassées de fleurs fraîches japonaises chez Aoyama Flower Market

Rameau de prunier, Aoyama Flower MarketDu 23 novembre 2016 au 14 février 2017, Aoyama Flower Market invite à découvrir l’art floral du Japon, dans une version traditionnelle réinventée.

En édition limitée pendant 3 mois, chaque semaine des fleurs et branchages typiquement japonais seront à découvrir dans le havre de nature qu’offre la boutique, avec des petits bouquets dès 5 euros. Réputé pour l’excellence de ses horticulteurs et des variétés de fleurs cultivées, le Japon développe une qualité et une diversité florale qui méritent la découverte. Une occasion de marier la délicatesse de la nature japonaise, sa culture florale, ses formes et textures originales, les couleurs et les senteurs du Soleil Levant…

Aoyama Flower Market est un fleuriste né en 1993 dans le quartier d’Aoyama à Tokyo. Avec pour concept « Living with flowers everyday”, il propose un mode de vie privilégiant le bien-être, accompagné de fleurs et de verdure. Après une centaine de boutiques ouvertes au Japon, Paris accueille sa boutique au 96 rue du Bac (Paris 7e), pour s’offrir et offrir des fleurs fraîches qui agrémentent la vie, empreintes de poésie et de créativité japonaise. De petits bouquets à placer au détour de votre maison à des compositions audacieuses et surprenantes, Aoyama Flower Market souhaite seulement apporter à chacun de la joie et de la détente à travers les fleurs.
(suite…)

Exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol chez Deyrolle

Senecio jacobaea, photo Benoît Fougeirol
À l’occasion du Festival Photo Saint Germain, Deyrolle (Paris 7e) propose l’exposition « BOTANIC » du photographe Benoît Fougeirol du 4 au 20 novembre 2016.

BOTANIC a été réalisé sur un petit territoire au nord de Paris, surplombant l’aéroport du Bourget et l’autoroute A1. Des familles roumaines y avaient trouvé refuge avant d’en être expulsées. Au fil des saisons et de la reconquête par les plantes, ce terrain est apparu comme une surface sensible, témoin d’un lent processus d’effacement et de recouvrement des traces du drame. BOTANIC mêle la représentation topographique à celle d’un herbier – une collection de plantes de survie. Le conservatoire botanique national du bassin parisien a été associé au projet pour déterminer précisément chaque espèce de la flore photographiée.

C’est ce regard croisé entre rigueur scientifique et inspiration artistique que Deyrolle a souhaité mettre en valeur avec cette exposition. Nature, art, éducation…

(suite…)

Deyrolle, créateur de cabinets de curiosités

Exposition Curieuses Curiosites, Deyrolle, photo Philippe Calandre
Vous rêvez d’un cabinet de curiosités, mais vous n’avez pas assez de temps pour chercher les petites merveilles qui vont le constituer ? À l’écoute de vos envies, Deyrolle le fait pour vous ou vous aide à le créer.

Le cabinet de curiosités ne se borne pas à une collection purement scientifique ; s’y ajoute la recherche de l’esthétique, de la rareté, de l’exception, du surprenant. S’y ajoutent également les représentations artistiques de la nature et de ses curiosités : dessins, peintures, gravures, sculptures, chimères, taxidermie, installations diverses, objets ethnographiques, collections de gemmes, coquillages, insectes… Tout cela dans un but décoratif mais également encyclopédique.

Chimere, oeuvre de Jean-Louis Caro, Deyrolle, photo Philippe Calandre
Deyrolle vous crée votre propre cabinet de curiosités
Un cabinet de curiosités s’initie le plus souvent pendant l’enfance puis se constitue tout au long d’une vie. Le manque de temps prive beaucoup de nos contemporains de la joie de ramasser leur propre trésor. À tous ceux ­là, impatients et désireux de posséder un cabinet de curiosités, Deyrolle propose son aide. Depuis près de deux siècles, Deyrolle fait partie du monde scientifique et artistique donc éminemment culturel. Sciences et arts ont toujours été intimement liés et Deyrolle en a été le témoin et l’acteur. C’est pourquoi Deyrolle, qui réunit toutes les compétences nécessaires à la création de véritables cabinets de curiosités, propose à tout un chacun de lui fournir le sien ou de l’aider à le réaliser selon ses propres aspirations, ses propres fantasmes ou tout simplement ses envies. À votre écoute et d’après vos desiderata, Deyrolle vous livrera le cabinet de curiosités, mobilier, objets et mise en scène dont vous avez rêvé.

Deyrolle
40, rue du Bac, 75007 Paris.
Tél. : 01 42 22 30 07.

Cires botaniques : l’Art et la matière

Exposition de Louis de Torhout chez Deyrolle (Paris 7e) jusqu’au 12 mai 2012.

Cires botaniques, créations de Louis de Torhout

Louis de Torhout, né en 1961 à Paris, a travaillé au Muséum National d’Histoire Naturelle, où il découvre les incroyables collections botaniques en cire des XVIIIe et XIXe siècles. D’essais successifs en expérimentations, il réinvente cette technique en créant des modèles de fruits et légumes en cire d’abeille peints à l’huile. Il a exposé dans des dizaines de musées et bénéficie aujourd’hui d’une exposition permanente à la Cité Nature, à Arras.

La Maison Deyrolle est, depuis le XIXe siècle, une référence pour scientifiques et botanistes. Louis de Torhout renouvelle le travail d’orfèvre de cette institution, dont les modèles en cire étaient présents dans les catalogues dès 1897. Ces modèles servaient autrefois à retranscrire ce que les explorateurs avaient découvert lors de leurs lointains voyages. Entre les mains de l’artiste, ils se chargent aujourd’hui d’une nouvelle dimension : dans un monde où le virtuel prend dangereusement le pas sur le réel, retrouver la matière et se pencher à nouveau sur ces choses de la nature qu’on ne regarde plus devient un vrai enjeu.

Cires botaniques, créations de Louis de Torhout

Deyrolle, qui défend depuis 1831 l’éducation à la nature, et de nos jours sa préservation et sa valorisation, ne pouvait qu’encourager cette démarche. Au-delà de l’exploit du réalisme, ces fruits et légumes s’éloignent de l’image quotidienne qu’on en a. Ces végétaux pourtant, dans une autre vie, nous semblaient familiers ! Mais lorsque l’artiste se prend à les disposer sur des plaques verticales, horizontales, transparentes ou sombres, ils révèlent des formes et un aspect qu’on ne voyait plus et, même, qu’on découvre pour la première fois…

Cires botaniques, créations de Louis de Torhout

Exposition dans la boutique Deyrolle au 46, rue du Bac, 75007 Paris.
Ouverture de 10h à 19h du mardi au samedi ; de 10h à 13h puis de 14h à 19h le lundi.

Arbres en trompe-l’oeil

Square des Missions étrangères, Paris 7e (75)

Des grands arbres ont été peints en trompe-l’oeil sur les murs des immeubles qui longent le square des Missions étrangères, dans le 7e arrondissement de Paris.

Arbres en trompe-l'oeil

Arbre en trompe-l'oeil

Arbre en trompe-l'oeil

Avec la statue de Chateaubriand au pied…

Arbres en trompe-l'oeil

Une imposante fresque toute en demi teintes qui s’intègre très bien dans le cadre environnant.

La crèche géante des Missions Étrangères de Paris (Paris 7e)

Décorations de Noël, Missions Étrangères de Paris, Paris 7e (75)

Si vous vous promenez dans la rue du Bac (Paris 7e) ces jours-ci, ne manquez pas de rentrer au n° 128 dans la cour de la chapelle des Missions Étrangères de Paris où une immense crèche a été installée.

Crèche des Missions Étrangères de Paris, Paris 7e (75)

Crèche des Missions Étrangères de Paris, Paris 7e (75)

(suite…)