Archives de mots clés: Paris 1er

« Mystères aux Tuileries », l’adventure game du Louvre

Adventure game Mystères aux Tuileries, photo Musée du LouvrePendant tout l’été, le musée du Louvre vous invite à participer à un jeu gratuit et inédit dans le jardin des Tuileries. Entre amis ou entre collègues, menez l’enquête à partir du testament d’André Le Nôtre, jardinier de Louis XIV, pour dénicher une lettre mystérieuse. Si vous parvenez à résoudre l’énigme, une surprise vous attend pour prolonger l’aventure.

La mission
Et si le jardin des Tuileries, lieu de découvertes et d’expérimentations depuis sa création, n’avait pas encore révélé tous ses secrets ? Il semblerait qu’André Le Nôtre, jardinier du roi, ait dessiné peu avant sa mort de mystérieuses colonnes qui mèneraient à une missive cachée… Par équipe, partez à sa recherche au cœur du plus grand jardin parisien !
À l’aide d’un plan d’époque, de gravures historiques et de lettres cryptées, vous résolvez des énigmes qui vous mènent au cœur du jardin jusqu’à découvrir la solution du mystère.

Adventure game Mystères aux Tuileries, photo Musée du LouvreLe jeu
Conçu comme un jeu d’aventure à ciel ouvert, Mystères aux Tuileries vous invite à ouvrir les yeux sur le jardin grâce à des énigmes d’observation, de réflexion et de logique, telles qu’on en trouve dans les escape games. Grâce à plusieurs niveaux de difficulté, le jeu, conçu par Gamescape, s’adresse autant aux joueurs avertis qu’aux curieux. Tentez d’inscrire votre équipe au palmarès de la journée et remportez des billets d’entrée pour visiter le musée !
Pour participer, il suffit d’inscrire votre équipe de 2 à 4 personnes soit en ligne (réservation fortement conseillée), soit sur place, au kiosque de Diane où se trouve le départ du jeu.
Le jeu est gratuit et le matériel est entièrement fourni.


(suite…)

15ème édition de Jardins Jardin du 31 mai au 3 juin 2018

Affiche Jardins Jardin aux Tuileries, Paris (75), mai et juin 2018Implanté au coeur de Paris, dans le jardin des Tuileries, en partenariat avec Le Louvre, la manifestation Jardins Jardin vous donne une nouvelle fois rendez-vous pour découvrir les tendances du jardin et du paysage urbain. Ce sera l’occasion de découvrir une trentaine d’installations paysagères éphémères, une centaine d’exposants pour embellir votre jardin, le village des projets, et vous pourrez également participer à de nombreux ateliers pédagogiques et ludiques, des animations, des visites guidées, des conférences, etc.

La 15ème édition de Jardins Jardin est placée sous le thème « Expérience(s) de nature ». Espace de vie fédérateur, le jardin est porteur de valeurs environnementales et une source d’inspiration pour les créateurs designers et artistes. Jardins Jardin sera cette année le lieu heureux des découvertes, des expérimentations et des initiatives contemporaines pour promouvoir les « expérience(s) de nature » en ville. Le mot « expérience » avec un « s » invite les visiteurs à regarder le jardin et la nature comme un laboratoire d’idées, un lieu d’échanges autour des expérimentations les plus innovantes menées en matière de paysage et d’aménagement urbain où la nature joue un rôle de plus en plus essentiel. C’est aussi l’occasion de rencontrer et d’engager le dialogue avec les professionnels issus d’univers distincts mais complémentaires, qu’ils soient concepteurs, créateurs, designers, producteurs, entrepreneurs ou aménageurs. Vous pourrez y découvrir des expérimentations menées dans les domaines les plus variés touchant à l’art des jardins, la nature et l’environnement en ville.

La particularité de Jardins Jardin réside dans la présentation de grands jardins éphémères, de 50 à 200 m2, réalisés par des concepteurs paysagistes réputés ou en devenir. 13 journées de montage sont nécessaires pour donner vie à ces univers d’exception et de « haute bouture ». Pour sa 15ème édition, Jardins Jardin présentera onze grands jardins. Cliquer pour les découvrir.

Des espaces sont dédiés aux balcons et aux terrasses. D’une superficie de 10 à 50 m2, ils permettent à de jeunes créateurs de présenter leur savoir-faire et de gagner ainsi en notoriété. Une quinzaine de créations seront présentées au pied du mur de la terrasse du Bord de l’eau ou sur la Terrasse du Bord de l’eau. Cliquer pour découvrir les onze terrasses et les quatre balcons.

Jardins Jardin innove et se renouvelle. Installé sur la Terrasse du Bord de l’eau, le « bosquet des innovations » sera un lieu d’expositions et de libertés. Conduit par Carine Merlino et scénographié par Marine Hunot, il réunira créations, innovations, projets expérimentaux et applications que vous découvrirez en avant-première. Le bosquet des innovations présentera le concours de l’innovation, l’exposition des écoles et des créateurs, les prototypes du design.

Plan de la manifestation Jardins Jardin aux Tuileries 2018Programme des animations et ateliers.

Annuaire des exposants.

Jardins Jardin s’inscrit, comme chaque année, dans le cadre de la manifestation « Rendez-vous aux jardins » du Ministère de la Culture. Pour l’occasion, l’équipe des jardiniers d’art invite à une promenade pour laquelle ils ont imaginé un fleurissement contemporain en lien avec la saison d’exposition du Louvre. Un paysage de fleurs conduira de la Pyramide au grand carré et à Jardins Jardin.

Informations pratiques
Jardin des Tuileries (entrée par la Place de la Concorde), 75001 Paris.
Carré du Sanglier et Terrasse du Bord de l’eau.
Du jeudi 31 mai au dimanche 3 juin 2018 de 10h à 19h.
Entrée : 14€, tarif réduit 10€ (de 18 à 25 ans et groupes), gratuite pour les moins de 18 ans.

Accès par le métro : lignes 1, 8 et 12, station Concorde; ligne 1, station Tuileries.
RER : ligne C, station Musée d’Orsay.
Bus : lignes 24, 42, 52, 72, 84, 94, arrêt Concorde; lignes 21, 27, 39, 67, 81, 85, 95, arrêt Palais-Royal.
Parkings : place de la Concorde, place Vendôme, Musée d’Orsay.
Renseignements sur le site Internet : www.jardinsjardin.com

Exposition « L’Europe des Herbiers, un patrimoine en partage » jusqu’au 15 juin 2018

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création Chevalvert
La manifestation nationale Rendez-vous aux jardins prend pour sa 16e édition une nouvelle dimension. Elle s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel et associe pour la première fois 16 pays en Europe qui célèbreront les jardins aux mêmes dates. Pour illustrer ce caractère exceptionnel, le ministère de la Culture présente une exposition réalisée en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) : L’Europe des Herbiers, un patrimoine en partage, qui présentera des planches rares avec notamment des spécimens provenant de jardins botaniques européens.

Logo Muséum National d'Histoire NaturelleÀ l’occasion des « Rendez-vous aux jardins » qui célèbrent cette année l’Europe des jardins, le Muséum national d’Histoire naturelle donne à voir exceptionnellement quelques-uns des 8 millions de spécimens conservés à l’Herbier national.

Jusqu’au 15 juin, l’exposition inédite L’Europe des herbiers, un patrimoine en partage sera présentée dans le hall du site des Bons-enfants du ministère de la Culture, placée sous le commissariat de Marc Jeanson, botaniste et responsable de l’Herbier national. Cette sélection illustre l’importance des jardins botaniques, dans la description et la connaissance de la biodiversité végétale. Associée à ces herbiers, une sélection d’objets issus de la collection de fruits et de graines est également présentée. C’est en Europe et notamment en Italie, au début du XVIe siècle, que naquit la technique de mise en herbier des plantes. Une histoire débutée il y a près de 400 ans et qui se poursuit aujourd’hui.

Un diaporama présentera également un très bel herbier haut en couleur, celui de Léon Mercurin (1898-1994), amateur de botanique. Seul, entre 1925 et 1988, il accumule 2000 planches de plantes ; récoltées notamment dans le Var. Sur le plan artistique et didactique, les spécialistes considèrent qu’il a réalisé l’un des plus beaux herbiers du XXe siècle.

Cette exposition est complétée par des ateliers (6-10 ans) et des visites du jardin du ministère réalisé par le paysagiste Michel Desvigne, et du jardin du Palais Royal.

Informations pratiques
Ministère de la Culture, 182, rue Saint-Honoré, 75001 Paris (site des Bons-enfants).
L’exposition est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h. Entrée libre et gratuite. Exceptionnellement, l’exposition et les ateliers pour les enfants (sans réservation) sont accessibles durant tout le week-end des Rendez-vous aux jardins, les 2 et 3 juin de 10h30 à 17h.

Colloque « Pascal Cribier : dans les pas d’un jardinier » au Musée du Louvre de Paris

Dans le cadre de la programmation « Histoire et cultures des jardins », commencée en 2007 et conçue avec la collaboration scientifique du Centre André-Chastel, le Musée du Louvre de Paris propose un colloque consacré au travail de Pascal Cribier, jardinier et paysagiste, le mercredi 23 mai 2018.

Jardin des Tuileries, Domaine du Louvre, Paris 1er (75)
Pascal Cribier (1953-2015), jardinier et paysagiste, fut notamment aux côtés de Louis Benech et François Roubaud le concepteur de la réhabilitation du jardin des Tuileries (1991-1996). À mi-chemin entre le colloque scientifique et l’hommage, cette journée vise à rendre compte de la pluralité de ses créations. Seront montrées certaines de ses vidéos et évoqués ses commissariats d’exposition et ses interventions éphémères, aux marges de l’art contemporain. L’étonnante diversité de ses centres d’intérêt – des courses automobiles à la musique en passant par la gastronomie – sera également rappelée, dans la mesure où ils ont nourri ses créations.

Il s’agira aussi bien de restituer aux spécialistes et aux professionnels la méthode singulière de Pascal Cribier, notamment son idée de « projets d’affinités », et la spécificité de son agence à géométrie variable que d’exposer à un plus large public le travail mené actuellement par l’Association des amis de Pascal Cribier, destiné en particulier à la collecte de ses archives et à la promotion de son héritage.

La journée sera close par un concert de Thierry Pécou avec l’Ensemble Variances.

Parmi les intervenants : Rosamond Brown, commanditaire, Woolton House ; Daphné Charles, jardinière et paysagiste ; Jean-Marie David, ingénieur agronome ; Patrick Écoutin, architecte et urbaniste ; Marc Jeanson, Muséum national d’histoire naturelle ; Laurent Le Bon, musée Picasso ; François Macquart-Moulin, botaniste.

Informations pratiques
Mercredi 23 mai 2018 de 9h30 à 18h30.
Auditorium du Louvre sous la pyramide. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Programme complet sur https://www.louvre.fr/pascal-cribier-dans-les-pas-d-un-jardinier
En métro : lignes 1 et 7, station « Palais-Royal / Musée du Louvre »; ligne 14, station « Pyramides ».
En bus : bus lignes n° 21, 24, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81 ou 95.

Salon International du Patrimoine Culturel du 2 au 5 novembre 2017

SIPC17, Carrousel du Louvre, Paris, novembre 2017
Après le thème des chantiers remarquables du patrimoine en 2016, le Salon International du Patrimoine Culturel aborde, pour sa 23ème édition, celui du « tourisme culturel ». Un sujet dans l’air du temps, au centre des préoccupations de nombreux exposants qui l’abordent de manière active et renouvelée.

Avec environ 83 millions de visiteurs en 2016, la France reste la destination préférée des touristes étrangers. En effet, le pays possède une offre culturelle diversifiée, au sein de laquelle les patrimoines naturel, matériel et immatériel du pays jouent un rôle déterminant. Ses paysages d’exception, ses innombrables monuments et sites de caractère, son art de vivre incomparable et l’histoire singulière de ses régions en font un territoire unique et envié. Grâce à leurs savoir-faire réputés et à leurs missions d’envergure, les 350 exposants – artisans d’art, institutions et collectivités – œuvrent naturellement à redynamiser l’attrait culturel du patrimoine hexagonal.

Focus à découvrir sur quatre acteurs ayant à cœur d’en valoriser les richesses, et ainsi de favoriser la croissance du « tourisme culturel ». 

  • Créée en 2008, sous l’impulsion de l’association la Demeure Historique, la Fondation pour les Monuments Historiques, abritée par la Fondation de France, défend des projets concernant les monuments historiques privés et publics, classés ou inscrits en France.
  • Le patrimoine de proximité, non protégé par l’état n’est pas en reste avec la Fondation du Patrimoine. Initiée en 1996, d’utilité publique, elle est la première organisation privée française intervenant en faveur d’édifices en péril, parfois modestes, souvent méconnus, – lavoirs, pigeonniers, fermes, chapelles.
  • L’association VMF – Vieilles Maisons Françaises , née en 1958 et reconnue d’utilité publique depuis 1963, fait un remarquable travail de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine bâti et paysager, grâce à ses délégations départementales et régionales qui collaborent sur le terrain avec les élus locaux.
  • En effet, créée en 1901, la SPPEF, – Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique en France , plus ancienne association engagée pour la protection du patrimoine naturel et bâti en France reconnue d‘utilité publique depuis 1936, édite la revue Sites & Monuments, défendant avec passion et régularité les mêmes causes.

Près de 40 conférences en liens avec le thème sont programmées sur toute la durée du salon avec la présence notamment de Philippe Bélaval, Dominique Perrault, Patrick de Carolis, Jean-Marie Duthilleul…

Informations pratiques
Salon International du Patrimoine Culturel
Carrousel du Louvre, 99, rue de Rivoli, 75001 Paris.
Jeudi 2 novembre 2017 de 10h à 18h.
Vendredi 3 et samedi 4 novembre 2017 de 10h à 19h.
Dimanche 5 novembre 2017 de 10h à 18h.
www.patrimoineculturel.com

Serre Cyprès Florence 1987 / Patrick Saytour / FIAC !

Serre Cyprès Florence, Patrick Saytour, FIAC ! en automne dans les Jardins des Tuileries, Domaine du Louvre, Paris 1er (75)Pendant un mois, la Foire International d’Art Contemporain (FIAC) présente des installations, des projets architecturaux et des oeuvres d’art dans le Jardin des Tuileries (Paris 1er). Je suis allé les découvrir hier entre deux averses. Voici la réalisation de Patrick Saytour qui a travaillé avec des cyprès de Florence et une serre tunnel…

Serre Cyprès Florence, Patrick Saytour, FIAC ! en automne dans les Jardins des Tuileries, Domaine du Louvre, Paris 1er (75) (suite…)