Archives de mots clés: fenêtre fleurie

Fenêtre à la dentelaire du Cap

Dentelaire du Cap (Plumbago capensis) s'échappant d'une fenêtre grillagée, rue Pixérécourt, Paris 20e (75)

Dentelaire du Cap (Plumbago capensis) s'échappant d'une fenêtre grillagée, rue Pixérécourt, Paris 20e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Autre exemple de fenêtre grillagée et fleurie rencontrée dans la rue Pixérécourt, Paris 20e (75) avec un beau sujet de dentelaire du Cap (Plumbago capensis) qui s’en échappe et prodigue ses fleurs bleu d’azur côté rue pour le plus grand plaisir des passants.

Dentelaire du Cap (Plumbago capensis) s'échappant d'une fenêtre grillagée, rue Pixérécourt, Paris 20e (75)

Dentelaire du Cap (Plumbago capensis) s'échappant d'une fenêtre grillagée, rue Pixérécourt, Paris 20e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Excellente idée, car l’entretien est facile (il suffit d’ouvrir la fenêtre à l’intérieur pour arroser sans avoir à sortir) et la plante peut pousser et fleurir tout à loisir vers le soleil. Et la plante fait un superbe rideau végétal.

Géraniums engrillagés

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Quelques fleurs sortent à peine de l’embrasure de la fenêtre et passe à travers les mailles de la grille qui protège les ouvertures situées au rez-de-chaussée côté rue.

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Le rouge géranium se repère vite et attire l’oeil…
(suite…)

Les géraniums, rois des fenêtres et des balcons même en automne !

Tant qu’il ne gèle pas, les géraniums continuent à fleurir, toujours plus généreux et opulents. L’arrivée de l’automne ne leur fait pas peur, le spectacle de leur floraison foisonnante se prolonge, apportant une touche colorée dans la grisaille de l’arrière-saison.

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les exemples de fenêtres ou de balcons fleuris avec des géraniums sont nombreux dans Paris, mais j’aime tout particulièrement cette belle bâtisse de la Butte Montmartre, située rue Saint-Vincent (Paris 18e).

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les géraniums lierres ont encore de beaux jours devant eux. Difficile de trouver une fleur d’été aussi généreuse et facile à réussir en pot ou en jardinière…

Dipladénia : parfait pour les jardinières, fenêtres et balcons

Si vous possédez une fenêtre, un balcon ou une terrasse baignées de soleil et que vous cherchez des fleurs sans soucis, qui n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien, choisissez le dipladénia. Profusion de fleurs garantie tout l’été !

Jardinière de mandévillas rouges dans Paris

Jardinière fleurie de dipladénias sur le rebord d'une fenêtre, rue de Birague (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

La jardinière n’est pas très grande, mais elle croule sous les fleurs qui se repèrent de loin en passant dans la rue.

Jardinière de mandévillas rouges dans Paris

Jardinière fleurie de dipladénias accrochée sur le rebord d'une fenêtre, rue de Birague (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Amateur de soleil et chaleur, le dipladénia (Mandevilla) offre une belle floraison à l’extérieur pendant la belle saison, puis dans l’appartement en hiver car il n’est pas rustique. En été, des arrosages quand la terre est sèche en surface suffisent à lui garder son bel aspect et à l’inciter à fleurir davantage. Vous pouvez toutefois le faire fleurir encore plus en lui donnant un engrais pour plantes fleuries tous les quinze jours, type engrais pour géraniums.

Été chaud et fleuri sans soucis ? Oui avec le dipladénia !

Les hortensias poussent à la fenêtre, mais oui !

Quand on pense « hortensia », on imagine les beaux arbustes couverts de grosses boules de fleurs qui ornent les maisons bretonnes et nombre de jardins. On peut aussi penser aux potées fleuries proposées au printemps et en été pour la décoration des terrasses, des cours ou des grands balcons. De là à les mettre sur un rebord de fenêtre…

Potée d'arbuste à fleurs (Hydrangea macrophylla)

Hortensia à fleurs blanches sur un rebord de fenêtre, rue Campagne-Première, Paris 14e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Et oui, dans Paris on voit l’impossible… Comme cet hortensia à fleurs blanches (Hydrangea macrophylla) devant une fenêtre. Jolie potée bien fleurie qui s’est installée derrière la grille protectrice.

Si l’idée vous inspire, sachez qu’il faut arroser copieusement et régulièrement l’arbuste, en lui donnant pendant la belle saison un engrais pour hortensias ou plantes de terre de bruyère, selon les doses conseillées sur l’emballage du fertilisant. Et hop, plus de vacances ! Une si belle floraison, ça se mérite !