Aracées – Paris côté jardin

Archives de mots clés: Aracées

Août 2018, le mois du Scindapsus

Affiche À chaque mois sa fleur, août 2018, Scindapsus, Office hollandais des Fleurs (OHF)À chaque mois sa plante et pour le mois d’août, le site Ma plante mon bonheur vous propose de vous intéresser au Scindapsus. Il grimpe, il retombe… Le voici rideau végétal ou paroi verdoyante ! Pas de doute, le scindapsus avec ses grandes feuilles en forme de coeur et sa facilité de culture a tout pour plaire.

Véritable vedette de la déco, le scindapsus n’est pourtant pas une diva capricieuse. Il est même idéal pour tous ceux qui n’ont pas la main verte. Il ne demande que des soins basiques, pousse rapidement – il peut atteindre 2 mètres dans un appartement – et se bouture aisément. Voilà donc un fidèle compagnon qui, en plus. On l’adopte dans toutes les pièces !

Pothos à panachure blanche (Scindapsus), plante d'intérieur, Truffaut Ivry-sur-SeinePetit cousin du philodendron, le scindapsus appartient à la famille des Aracées. Avant de s’installer dans les intérieurs européens, il s’est épanoui en Asie du Sud-Est, en Indonésie et sur les Îles Salomon. Dans cet environnement naturel, dans les forêts tropicales, il est particulièrement heureux sur les troncs d’arbres où il peut atteindre 10 mètres de hauteur. D’ailleurs, Epipremnum, le nom scientifique de cette plante, que l’on surnomme aussi lierre d’intérieur, vient des mots grecs « Epi» qui signifie «sur» et «premnon» qui veut dire «tronc d’arbre ».

Scindapsus (pothos), Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Le scindapsus mérite d’être admiré. Le voir grandir est, en effet, un vrai plaisir. Ainsi, un jeune scindapsus possède des petites feuilles ovales de 15 cm de longueur qui, au fil du temps, vont se transformer en grands cœurs généreux de 25 cm de longueur. Véritable séducteur, le scindapsus se décline en différentes espèces et variétés. Scindapsus argyraeus, lui, est caractérisé par des petites taches grises sur les feuilles. On peut aussi craquer pour ‘Trebie’ et ses feuilles striées de gris. Le cultivar ‘Silvery Ann’ s’habille plutôt d’un élégant gris argenté. Et comment résister au ‘Golden Queen’, entièrement jaune, et au ‘Marble White’, marbré de blanc ? On n’hésite donc pas à les mélanger pour obtenir une luxuriante et étonnante jungle d’intérieur.

Epipremnum (Scindapsus) 'Marble Queen', plante d'intérieur, Paris 19e (75)Comment le soigner ?

  • Le scindapsus est facile à cultiver : un petit coin dans la lumière et un peu d’eau, voilà qui fait son bonheur !
  • Il aime la lumière et si elle n’est pas suffisante, il le fait savoir : ses feuilles devenant de plus en plus claires et petites. Attention cependant, il n’apprécie pas le plein soleil et les courants d’air.
  • Le scindapsus a besoin d’un terreau pour plantes d’intérieur, bien drainé et modérément humide et on veille à ce que ses racines ne trempent jamais dans l’eau. Il apprécie des brumisations à l’eau douce sans calcaire notamment en plein hiver quand le chauffage a été mis en route.
  • Donnez lui de l’engrais pour plante verte au moins une fois par mois ou tous les quinze jours.

Le saviez-vous ?
« À Chaque Mois Sa Plante » est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs (OHF). Chaque mois, il sélectionne, en coopération avec des représentants du secteur de l’horticulture ornementale, une plante populaire auprès du grand public, ou au contraire pas (encore) très connue, mais qui a le potentiel de se plaire à l’intérieur

Le noir intense du Zamioculcas ‘Raven’

Zamioculcas 'Raven', Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Il y a quelques mois je vous présentais cette nouvelle variété de Zamioculcas au feuillage noir. Au début du printemps, mon pied a donné de nombreuses nouvelles pousses feuillées, d’abord vertes foncées, mais la belle couleur noir est vite apparue au fur et à mesure de leur développement. Et le noir est désormais bien intense.

Beaucoup de plantes ont des teintes variables et la couleur recherchée tend parfois à s’estomper ou disparaître. Mais chez ce Zamioculcas ‘Raven’, la teinte foncée est bien affirmée et stable.

Bucephalandra ‘Wavy Green’

Bucephalanda 'Wavy Green' sur roche dans un aquarium cloche en verre, Paris 19e (75)
J’ai décidé d’installer un pied de Bucephalandra ‘Wavy Green’ dans ma bulle en verre transformée en aquarium après avoir été un temps un terrarium. J’adore les bucéphalandras, petites plantes aquatiques de la famille des Aracées, au feuillage décoratif et très florifères.

Bucephalanda 'Wavy Green' sur roche dans un aquarium cloche en verre, Paris 19e (75) (suite…)

Floraison du Zamioculcas

Le Zamioculcas est devenu une plante verte d’intérieur très commune acheté pour son feuillage luisant et son port très graphique, mais il lui arrive de fleurir. Rien de bien spectaculaire, ni de très joli, mais la floraison typique des plantes de la famille des Aracées est une curiosité que je me suis empressé de photographier.

Spathe de Zamioculcas zamiifolia, Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Ce n’est pas un de mes pieds de zamio qui s’est mis à fleurir, mais une potée installée dans les bureaux de la rédaction de Rustica. Ce n’est pas la plus belle des floraisons d’Aracées. Plutôt bizarre, étrange…

Surveiller ses plantes d’intérieur en plein hiver

Cochenilles sur feuilles de pothos panaché, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Avec le chauffage allumé dans les intérieurs, l’air ambiant plus sec qui en résulte et le manque de lumière, nos plantes d’intérieur sont davantage sensibles aux maladies et aux ravageurs. Ces derniers se développent aussi beaucoup plus vite dans les intérieurs confinés. La surveillance s’impose !

Cochenilles sur feuilles de pothos panaché, plante d'intérieur, Paris 19e (75) (suite…)

L’incroyable feuillage transparent du calla

Calla (arum) à feuillage panaché et transparent (Aracée) sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
J’ai installé le pied de calla à feuillage panaché que j’avais acheté lors des Journées de la rose à Chaalis bien en vue sur mon balcon. Et plus je découvre cette plante, plus je suis stupéfait par la transparence des feuilles blanches avec un liseré vert foncé.

Les feuilles sont bien vivantes, la plante est en parfaite santé, mais le limbe foliaire est complètement transparent ou presque. Seules les pétioles des feuilles et la marge restent verts.