Archives de mots clés: achats des Français

Fête des mères : les achats des Français en fleurs et plantes d’intérieur en 2010

La fête des mères est l’une des dates phares de l’année pour les achats de fleurs et plantes d’intérieur.

Selon les données issues du panel TNS Sofres, les Français ont dépensé 92,3 millions d’euros pour offrir des fleurs et des plantes d’intérieur à l’occasion de la fête des mères 2010, ce qui a représenté 9,3 % des dépenses annuelles pour offrir en 2010.

En 2010, les bottes toutes préparées ont représenté 34,3 % des sommes dépensées, devant les plantes fleuries (28,2 %), les compositions florales (15 %) et les fleurs coupées à la pièce (13,2 %).

La plante fleurie la plus offerte est l’orchidée.
Parmi les fleurs offertes, la rose domine largement (66 % des sommes dépensées).
Viennent ensuite le lys (10,4 %), la pivoine (8,4 %), le gerbera (8,1 %), l’œillet (5,6 %).

Les fleuristes sont très majoritairement le lieu d’achat privilégié à l’occasion de la fête des mères.
En 2010, ils représentent 67,1 % des sommes dépensées, loin devant la grande distribution (13,7 %) et les jardineries spécialisées (9,2 %).
(Source : panel réalisé par TNS Sofres (10 000 individus déclarant leurs achats chaque mois), cofinancé par FranceAgriMer et Val’hor)

Les achats des Français en végétaux d’intérieur pour la Saint-Valentin 2010

Sur 176 millions d’euros dépensés par les Français pour acheter des végétaux d’intérieur en février 2010, 108 millions d’euros l’ont été pour offrir. La part de la Saint-Valentin a représenté 30,6 % de ces achats, soit 33 millions d’euros.

Les achats des Français en végétaux d’intérieur sont mesurés par un panel, réalisé par Tns Sofres, constitué de 10 000 individus qui décrivent leurs achats dans un questionnaire mensuel. Ce panel est cofinancé par FranceAgriMer et Val’hor.

Qu’achètent les Français pour la Saint-Valentin ?
En % des quantités achetées

Plantes fleuries en pot 15,4%
Compositions florales 6,8%
Coupes ou bacs de plantes 3,9%
Plantes vertes ou grasses 1,5%
Fleurs coupées à la pièce 30,0%
Bottes toutes préparées 41,6%

En % des sommes dépensées
Bottes toutes préparées 30,5%
Plantes fleuries en pot 16,4%
Compositions florales 12,3%
Coupes ou bacs de plantes 3,8%
Plantes vertes ou grasses 1,8%
Fleurs coupées à la pièce 34,1%

Les fleurs coupées à la pièce ont représenté 34,1 % des sommes dépensées pour 30 % des quantités achetées, devant les bottes toutes préparées (30,5 % des sommes dépensées pour 41,6 % des quantités achetées) et les plantes fleuries en pot (16,4 % des sommes dépensées pour 15,4 % des quantités achetées).

À la Saint-Valentin, les roses sont très majoritairement offertes (87,2 % des quantités et 90,5 % des sommes dépensées pour ce qui concerne les fleurs).

Pour la Saint-Valentin, des achats chez le fleuriste
En 2010, comme lors des années précédentes, les fleuristes demeurent le lieu privilégié des achats de fleurs ou de plantes pour la Saint-Valentin avec 61,3 % des volumes et 74,8 % des dépenses. Viennent ensuite les GMS avec 18 % des volumes et 9,1 % des dépenses et les achats sur les marchés avec 10,8 % des volumes et 6,4 % des dépenses.

(Source : Tns Sofres, élaboration FranceAgriMer)

Achats des Français en végétaux d’intérieur pour la Saint Valentin 2009

FranceAgriMer a fait le point sur les achats des Français en végétaux d’intérieur pour la Saint-Valentin 2009. Les fleurs coupées à la pièce et les roses arrivent largement en tête.

Les achats des Français en végétaux d’intérieur ont été mesurés par un panel, réalisé par TNS Sofres, constitué de 10 000 individus qui décrivent leurs achats dans un questionnaire mensuel. Ce panel est cofinancé par FranceAgriMer et Val’hor.

Les Français ont dépensé 173 millions d’euros pour acheter des végétaux d’intérieur en février 2009, dont 107 millions d’euros pour offrir. La part de la Saint-Valentin a représenté 26,7 % de ces achats, soit 28,6 millions d’euros.

Les fleurs coupées à la pièce ont représenté 37,1 % des sommes dépensées, pour 28,7 % des quantités achetées, devant les bottes toutes préparées (28,9 % des sommes dépensées pour 41,8 % des quantités achetées) et les plantes fleuries en pot (16,8 % des sommes dépensées pour 18,1 % des quantités achetées).

À la Saint-Valentin, les fleurs offertes sont très majoritairement des roses (90 % des quantités et 89,4 % des sommes dépensées pour ce qui concerne les fleurs).

Comme lors des années précédentes, le fleuriste en boutique demeure le lieu privilégié des achats pour la Saint-Valentin avec 61 % des volumes et 69,7 % des dépenses, tandis qu’en moyenne annuelle, un peu plus de la moitié de la valeur et du tiers des achats y sont effectués. Viennent ensuite les GMS avec 23,5 % des volumes et 13,2 % des dépenses.