Begonia grandis pourpre PB 03-719 au repos

/, Paris, plante bulbeuse, plante vivace, potée ou jardinière/Begonia grandis pourpre PB 03-719 au repos

Begonia grandis pourpre PB 03-719 au repos

Bulbilles du Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon beau Begonia grandis pourpre a perdu tout son feuillage et semé ses petites bulbilles dans toute la potée, et certainement tout autour dans les jardinières situées en dessous.

Bulbilles du Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
L’hiver peut arriver, le bégonia est en mode hivernage jusqu’aux retour des beaux jours l’année prochaine. J’ai décroché la potée qui était située sur la balustrade de mon balcon pour l’installer plus à l’abri des intempéries.

Bulbilles du Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai profité du beau soleil et de la douceur relative des températures samedi matin pour faire un grand nettoyage sur mon balcon. J’ai coupé tous les feuillages desséchés des plantes vivaces (Aster, Eupatorium, Saruma, Polygonatum, etc.). En deux heures, j’ai rempli un grand sac poubelle de 100 litres ! Et j’ai du arroser car le substrat était sec dans les potées et jardinières les plus abritées.

Le balcon est en ordre pour les mois d’hiver. Il ne me reste plus qu’à protéger les potées de cactus et autres plantes frileuses quand les gelées seront annoncées. Mais tout est à l’arrière du balcon, contre le mur de la façade de l’appartement, donc plus à l’abri du froid et surtout hors d’atteinte des eaux de pluie.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Chasseriau Michèle 12 décembre 2018 at 0 h 21 min

    Voila le moment tant redouté des jardiniers n’ayant pas d ‘endroit pour mettre tous leurs petits trésors fragiles! Moi j’ai rentré mes pélargoniums, mes succulentes, mes amaryllis, etc!!!et j’ai mis tout ça dans ma cuisine, ma salle à manger! un véritable jardin d’hiver!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui