Archive journalières: 22 août 2018

Quelques fleurs du pavot en arbre (Romneya coulteri)

Romneya coulteri, Papavéracées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Parmi les fleurs remarquables à découvrir en ce moment dans le Jardin des plantes de Paris, ne manquez pas le pavot en arbre (Romneya coulteri) aux grandes fleurs en oeuf sur le plat, avec un gros bouquet d’étamines et des larges pétales blancs.

Romneya coulteri, Papavéracées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Le pavot en arbre est difficile à transplanter, mais s’il se plaît là où il est installé, il prospère vite et peut même se montrer envahissant. Il lui faut un endroit très ensoleillé et un sol bien drainé et sec. C’est une espèce originaire de Californie et elle ne supporte pas des températures inférieures à -10°C, d’où sa présence possible au coeur de la capitale. À admirer dans l’école de botanique du Jardin des plantes.

Abelmoschus moschatus en fleur dans le Jardin des plantes de Paris

Abelmoschus moschatus, Malvacées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cultivée dans le Jardin des plantes comme une plante ornementale aux très grandes fleurs et au joli feuillage découpé, l’ambrette (Abelmoschus moschatus) est aussi une plante aromatique et médicinale.

Abelmoschus moschatus, Malvacées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les fleurs simples couleur jaune poussin avec un coeur grenat sont de grande taille et rappelle les fleurs des hibiscus roses de Chine (Hibiscus x rosa-sinensis), plantes de la même famille, les Malvacées. Chaque fleur ne dure qu’une journée.

Abelmoschus moschatus, Malvacées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les feuilles sont aussi très particulières, très découpées et étoilées. Un look très exotique !

Cette espèce est originaire d’Asie. C’est une plante vivace, mais gélive, d’où sa culture comme une plante annuelle pour les décorations florales estivales. À admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des plantes de Paris.