Archive journalières: 15 août 2018

Tapis de Fleurs de Bruxelles du 17 au 19 août 2018

Tapis de fleurs, Bruxelles, Belgique, août 2016Cet été, le Tapis de Fleurs sur la Grand-Place bruxelloise sera entièrement placé sous le signe du Guanajuato, une région mexicaine ayant une culture, une histoire et une tradition florale particulièrement riches. À l’occasion du vingtième anniversaire de l’inscription de la Grand-Place au patrimoine mondial de l’Unesco, les visiteurs pourront en outre découvrir une exposition florale supplémentaire sur la Place de la Bourse.

Plus de 500.000 fleurs sur « la plus belle place du monde » : le Tapis de Fleurs, qui s’admire cette année du 16 au 19 août 2018, attire tous les deux ans des dizaines de milliers de curieux venant des quatre coins du monde. Et il n’en sera pas autrement cette année. Car en choisissant « Le Guanajuato, fleuron culturel du Mexique » comme thème central, les organisateurs comptent bien nous présenter à nouveau une édition fort appréciée en réunissant deux des plus grandes traditions florales au monde.

Trésors culturels uniques
En effet, tout comme Bruxelles, l’État du Guanajuato situé au Mexique central connaît une longue tradition de tapis de grandes dimensions. C’est dans la ville d’Uriangato, dans le sud de la région, que les festivités atteignent chaque année leur apogée, lors de « La Octava Noche ». À cette occasion, les habitants décorent les rues sur plusieurs kilomètres en étalant de petit tapis de sciure colorée à la mémoire du patron de la ville, l’archange Saint-Michel – archange qu’ils partagent donc avec la ville de Bruxelles. Bien que cette tradition religieuse remonte à l’époque coloniale espagnole, la pose de tapis en sciure colorée date de 1966. Ce spectacle annuel se clôture traditionnellement par une procession nocturne sur les tapis multicolores, « La Octava Noche » (« La Huitième Nuit »), le principal événement d’art éphémère dans le Mexique du centre. La ville d’Uriangato a également organisé deux conférences internationales d’artistes spécialisés dans les tapis de fleurs. Mais le Guanajuato est également une région qui regorge de trésors culturels uniques. Comptant deux villes inscrites au patrimoine mondial – le chef-lieu du même nom Guanajuato et San Miguel de Allende–, cinq « villages magiques » (les « pueblos mágicos »), célèbres pour leur caractère à la fois authentique et historique, des sites archéologiques et une scène d’art contemporain, la région a plus d’un atout pour séduire les dilettantes. En outre, la région est le berceau de différents peuples indigènes, tels que les Chichimèques, les Otomís, les Chupicuaros et les Purépechas ou Tarasques, peuples réputés pour leurs précieux objets céramiques et leur culture. Les civilisations des Chichimèques et des Purépechas se rencontrent dans la ville d’Uriangato. Bref, une inépuisable source d’inspiration pour le premier tapis latino-américain sur le sol bruxellois. (suite…)