Le bois dont les rêves sont faits

Affiche du film "Le bois dont les rêves sont faits", Claire Simon
Claire Simon a filmé le bois de Vincennes et l’incroyable diversité de celles et ceux qui le fréquentent. Son documentaire poétique sort en salles aujourd’hui mardi 13 avril 2016.

Il y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs… Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?


Le Bois dont les rêves sont faits
Le Bois dont les rêves sont faits Bande-annonce VF
Un long-métrage de Claire Simon, produit par Just Sayin’ Films, Pio & Co.

Le saviez-vous ?
« Vilcena », le bois de Vincennes est un vestige de l’antique ceinture forestière qui entourait Lutèce. Le bois était réservé aux chasses royales depuis le XIe siècle. L’allée royale a aujourd’hui été reconstituée selon le tracé des chasses royales de Louis XV. D’une superficie de 995 hectares, principalement boisé, il est le plus grand espace vert parisien.

Le bois de Vincennes a été classé au titre des sites naturels pittoresques en 1960 par André Malraux.

Quelques chiffres :

  • 543 hectares de massifs forestiers
  • 80 hectares d’espaces jardinés
  • 7,8 km de rivières
  • 20 hectares de plans d’eau
  • 11 millions de visiteurs chaque année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *