Archive journalières: 13 avril 2016

Le bois dont les rêves sont faits

Affiche du film "Le bois dont les rêves sont faits", Claire Simon
Claire Simon a filmé le bois de Vincennes et l’incroyable diversité de celles et ceux qui le fréquentent. Son documentaire poétique sort en salles aujourd’hui mardi 13 avril 2016.

Il y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs… Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?


Le Bois dont les rêves sont faits
Le Bois dont les rêves sont faits Bande-annonce VF
Un long-métrage de Claire Simon, produit par Just Sayin’ Films, Pio & Co.

(suite…)

Conférence Natureparif sur l’agriculture péri-urbaine

Dans le cadre de son cycle de conférences, Natureparif vous propose de rencontrer et d’écouter Jean-Michel ROY, docteur en histoire, spécialiste depuis plus de 20 ans des questions d’agriculture et de commerce alimentaire en Île-de-France.Logo NatureparifAuteur d’une thèse sur le commerce alimentaire et l’espace urbain, le conférencier est un des auteurs de l’ouvrage « Jardinage en Île-de France » et a été le commissaire scientifique de l’exposition « Savez-vous planter les choux » en 2012 au parc de Bagatelle. Il développe aujourd’hui pour la ville de La Courneuve et le Territoire métropolitain de Plaine Commune, des projets autour de l’histoire et du patrimoine horticole régional, notamment un potager historique et expérimental, géré en jardin d’insertion.

L’agriculture parisienne est redécouverte aujourd’hui grâce aux travaux et recherches d’américains du nord ainsi qu’au mouvement d’agriculture urbaine qui touche toutes les métropoles mondiales. Cela fait pourtant plus de 30 ans qu’une équipe de chercheurs travaille cette question au nord de Paris et constitue et valorise un inestimable fond historique, documentaire et technique sur ces questions pour retracer l’histoire agricole de la région depuis le XVIIe siècle. Car la région parisienne a été un creuset d’expérimentations et d’innovations agricoles avec la double particularité de produire massivement et à bas coût les aliments du peuple et de fournir les mets les plus délicats pour les tables les plus prestigieuses. Vous pourrez découvrir les grandes lignes de cette histoire au cours de cette soirée.

Déroulé de la conférence
L’histoire de l’agriculture urbaine et péri-urbaine de l’Île-de-France ne peut pas faire l’impasse d’un retour sur quelques notions clef et d’une cartographie.
L’histoire du maraîchage sera brossée à grands traits et un focus plus particulier sera apporté sur le déplacement des maraîchers de Paris vers la banlieue aux XIXe-XXe siècle.
L’histoire et les techniques des plus grandes plaines légumières seront retracées, principalement celle des Vertus et celle de Croissy.
Une histoire de la viticulture sous sa forme de polyculture intensive sera évoquée et sa transformation en arboriculture fruitière au XIXe siècle.
Ces connaissances peuvent-elles être appliquées aujourd’hui dans le mouvement de l’agriculture péri-urbaine ? La réponse au cours de cette conférence !

Informations pratiques
Jeudi 14 avril 2016 de 19h à 21h
Halle Pajol – Auberge de Jeunesse, 18/22 ter, rue Pajol, 75018 Paris.
Métro : ligne 12, station Marx Dormoy.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.