Solanum pyracanthum, superbe mais terriblement piquant !

Solanum pyracanthum en été au parc floral, Paris 12e (75)
Les grandes épines orange cuivré qui couvrent les tiges et les feuilles de cette plante exotique de la famille des tomates sont son principal attrait décoratif avec la floraison étoilée violette et les petits fruits ovoïdes jaune orangé à maturité. Mais la plante est redoutable, un vrai barbelé végétal !

Il faut éviter de la frôler ou de ramasser pas inadvertance des morceaux de feuilles desséchés tombés au sol. Les épines pénètrent dans la peau avec une facilité déconcertante. Et la piqure est douloureuse.

J’aime beaucoup ce Solanum, mais j’ai renoncé à cette belle espèce exotique sur mon balcon car je me suis trop piqué, soit en passant trop près, soit en ramassant les feuillages desséchés dans la potée ou la jardinière sans faire attention aux épines séchées encore plus blessantes.

Solanum pyracanthum en été au parc floral, Paris 12e (75)
Solanum pyracanthum pousse très bien en pot, en plein soleil. Ses besoins sont semblables à ceux d’un pied de tomate. Attention, les fruits sont toxiques.

Commentaires (2)

  1. Josette

    Donc à admirer de loin… chez les autres !

    Pour ma part j’ai plusieurs rosiers dont un très épineux que je n’aurais certainement pas planté, il l’a été par les anciens occupants des lieux qui me disaient combien ses épines étaient redoutables. Comme il est à floraison unique nous ne nous fréquentons pas trop !

  2. mamiefanfan

    qui s’y frotte, s’y pique. Dommage c’est une belle plante !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *