COP21 : N’oublions pas le végétal !

Logo Unep - les entreprises du paysageÀ l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement et à 5 mois de la conférence intergouvernementale sur le climat – la COP21 –, l’Unep – les entreprises du paysage lance le Manifeste « Des Jardins pour le Climat ».

Ouvert à la signature sur Change.org, ce texte appelle les élus et décideurs publics à renforcer la place du végétal en ville pour lutter contre les principaux effets liés au réchauffement climatique en ville : érosion des sols, inondations, îlots de chaleur, pic de pollution… Pour signer le Manifeste « Des Jardins pour le Climat », rendez-vous sur les sites internet de l’UNEP – entreprises du paysage et celui de l’Observatoire des villes vertes.

Manifeste « Des Jardins pour le Climat » : interpeler les décideurs, mobiliser les citoyens
L’Unep – les entreprises du paysage, avec l’ensemble des acteurs français du paysage, réunis au sein de l’Observatoire des Villes Vertes, souhaitent interpeller les élus et décideurs publics aux niveaux local, national et international, sur le potentiel largement sous-estimé du végétal et des jardins pour adapter l’humanité aux nouvelles conditions climatiques.

À l’heure où plus de la moitié de la population mondiale est constituée de citadins, les espaces de nature en ville ont un rôle déterminant à jouer pour atténuer les effets du réchauffement planétaire ! En l’intégrant de façon systématique dans les aménagements urbains, le végétal est à même d’apporter des solutions concrètes aux principaux enjeux climatiques.

Catherine Muller, présidente de l’Unep explique : « Si le XXIe siècle ne devait retenir qu’un défi, ce serait celui de la survie de la biosphère face au changement climatique. J’appelle les représentant(e)s de la Terre à tenir compte du rôle essentiel du végétal en zones urbaines, dans l’agenda des solutions climat. Végétalisons nos villes, nos toits, nos murs, nos espaces oubliés. Réintroduisons de la biodiversité en ville en limitant l’utilisation des pesticides. Plantons un arbre par habitant. En un mot : donnons corps à la « ville végétale » de demain, bioclimatique et durable ! »

Pour signer le Manifeste « Des Jardins pour le Climat » :
www.entreprisesdupaysage.org
www.observatoirevillesvertes.fr/#manifeste

Commentaires (2)

  1. Josette

    Le tourisme est important en France, les serres d’Auteuil peuvent être incluses dans un circuit de découverte. Je doute qu’il en soit de même pour des nouvelles installations sportives. J’espère un sursaut de bon sens.

  2. jpp

    La COP 21 est d’ores et déjà l’occasion de la sans doute plus grande opération de greenwashing jamais réalisée en France. Les jardins partagés Bois Dormoy et Pouce vert en savent quelque chose.
    Notre premier ministre joue le jeu de la franchise et passe brutalement en force dans le dossier du massacre des serres d’Auteuil par la Fédération française de tennis en appuyant lourdement cette dernière. A l’appel de l’association de défense des serres d’Auteuil , allons tous le 7 Juin à la porte du jardin assister à la grand braderie du patrimoine: http://www.petitions24.net/read/16861/4085535

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *