Archive journalières: 3 août 2014

Duo d’ammi et d’amarante

Ammi visnaga et amarante queue-de-renard dans le Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Feuillage finement découpé et grandes ombelles vertes devenant blanches pour l’ammi, larges feuilles et longues queues empourprées et retombantes pour l’amarante, l’ensemble est extraordinaire !

Ammi visnaga et amarante queue-de-renard dans le Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

 

Et les fleurs se mêlent avec une telle harmonie, l’amarante entourant les disques blancs de l’ammi.

(suite…)

Du soleil avec les rudbeckias !

Quelle que soit la météo de l’été, les rudbeckias annuels (variétés de Rudbeckia hirta) apportent une touche de lumière chaude dans les jardins et les parcs où leurs fleurs ne cessent de se renouveler et de rayonner.

Rudbeckia hirta 'Prairie Sun' dans le Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Je ne connais pas la variété du rudbeckia présenté sur la galerie de photos, mais sur les deux dernières, il s’agit de ‘Prairie Sun’, une variété particulièrement solaire. Et quelle floraison généreuse !

Rudbeckia hirta 'Prairie Sun' dans le Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)Bon dimanche !

Ammi au papillon

Papillon sur une ombelle d'Ammi visnaga, Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Tout en écoutant le premier concert du festival Classique au Vert qui a débuté hier au Parc floral de Paris, j’ai profité des floraisons nombreuses dans la vallée aux fleurs où j’ai fait le plein de photos en utilisant à la fois mon apn et mon iPhone. L’été est déjà bien avancé, mais la plupart des fleurs d’été n’en sont qu’au tout début de leur floraison et certaines ont encore besoin de beaucoup pousser, notamment les dahlias vraiment très en retard. Mais la météo maussade de juillet n’a visiblement pas ralenti les belles touffes d’Ammi visnaga qui font le bonheur des papillons et de nombreux autres insectes.

Il faut dire qu’avec les grosses ombelles blanches, les insectes ont une belle piste d’atterrissage pour se poser et pour redécoller.
Il me semble que le papillon que j’ai photographié est un Robert-le-diable (Polygonia c-album).