Archive mensuelles: juillet 2014

‘Mystic Illusion’, un dahlia compact et tout en contraste

Dahlia Mystic 'Illusion', Jardin des Plantes en été, Paris 5ème (75)
Avec son feuillage bronze pourpre presque noir sur lequel se détachent les grandes fleurs simples jaune poussin finement rayées de pourpre brun, cette variété de dahlia offre un contraste saisissant.

Dahlia Mystic 'Illusion', Jardin des Plantes en été, Paris 5ème (75)
Ce dahlia, comme toutes les autres variétés de la série Mystic, est une création du Dr. Keith Hammett, sélectionneur néo-zélandais. Les tiges sont solides et n’ont besoin d’aucun tuteurage. La plante pousse jusqu’à 80 à 90 cm de hauteur. Les fleurs simples attirent les insectes butineurs. Pour prolonger la floraison, il est préférable de couper les fleurs dès qu’elles fanent.

À admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris.

Jimmy C / In Situ Art Festival

Jimmy C, street art, Festival In Situ, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
Connaissez-vous la « drip painting » ? En voici un bel exemple réalisé par l’artiste australien Jimmy C qui utilise cette technique picturale pointilliste et qui a présenté cette oeuvre dans le Fort d’Aubervilliers à l’occasion du In Situ Art Festival.

La technique de « drip painting » employée par Jimmy C est faite de taches et de coulures de peintures réalisées à la bombe. Un pointillisme inspiré de l’art aborigène et du réalisme figuratif.

Jimmy C, street art, Festival In Situ, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
L’artiste a peint un paysage urbain, un homme qui marche le long d’un fleuve. La multitude de lignes qui composent le paysage partent du coeur de l’homme.

The Artwork of James Cochran

La sauge ‘Hot Lips’ porte bien son nom !

Sauge (Salvia microphylla 'Hot Lips') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Lèvres brûlantes, un nom bien approprié pour cette variété de sauge (Salvia microphylla ‘Hot Lips’) aux petites fleurs blanches ourlées de rouge vif.

Mais la couleur de cette sauge est très variable selon la température ambiante. Certaines fleurs deviennent complètement blanches, d’autres entièrement rouges. Les lèvres rouge baiser sont plus ou moins soulignées et épaisses. Une touche de rouge peut apparaître sur la pointe de l’éperon de la fleur. J’ai de la chance, sur mon balcon, mon pied a une majorité de fleurs bicolores avec des lèvres rouge framboise délicatement ourlées.

Floraison du Typhonium horstfieldii sur mon balcon

Spathes de Typhonium horsfieldii (Aracée) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Cette petite plante bulbeuse achetée l’année dernière a passé l’hiver dehors sur mon balcon sans problème (mais il n’y a pas eu de froid intense dans la capitale) et elle est repartie lentement au printemps, ne refaisant son beau feuillage velouté et très découpé qu’assez tard au printemps. Depuis quelques jours, les fleurs sont apparues au pied des tiges des feuilles. Rien de spectaculaire, c’est plutôt une curiosité pour collectionneur de plantes de la famille des Aracées.

Typhonium horsfieldii (Aracée) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Cette espèce de Typhonium garde des dimensions réduites, la touffe n’excédant pas les 15 cm de hauteur. Les inflorescences (les spathes) sont toutes petites aussi. Rien à voir avec le grand Typhonium venosum ou les Amorphophallus konjac, plus spectaculaires et imposants. Mais j’aime beaucoup cette petite plante à admirer de près. Les feuilles ont un bel aspect velouté, avec un vert profond qui prend des reflets bleutés quand la lumière décline. La forme de chaque feuille est aussi très particulière. Ce sont des feuilles sesquipédalées, avec les folioles (ce qui ressemblent à des petites feuilles) disposés en arc-de-cercle au-dessus du pétiole dressé de la feuille. Une architecture foliaire que l’on retrouve chez d’autres plantes de la famille des Aracées.

(suite…)

Open your eyes / Dan23 / In Situ Art Festival

Open your eyes, Dan 23, street art, In Situ Art Festival, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
Cette oeuvre créée par Dan23 était exposée dans le Fort d’Aubervilliers pour la manifestation In Situ Art Festival sur les murs d’une alcôve dans un des bâtiments.

« Open your eyes est un questionnement, l’envie personnelle de comprendre mon mode de fonctionnement. C’est également une réflexion sur nos sociétés, leur mode de fonctionnement, de communication, l’envie simple de me faire ma propre opinion et de ne pas ingérer l’information que nos dirigeants et médias diffusent. Cette invitation à la réflexion, je la propose à tous et à toutes : open your eyes… » (Dan23)

D’autres fresques Open your eyes