nov 262011
 

Potée de dipladénia en automne, cimetière de Montmartre, Paris 18e (75), 13 novembre 2011, photo Alain Delavie

Très robuste et florifère, le dipladénia est devenu l’une des stars des fleurs d’été pour les coins très ensoleillés. Mais cette belle plante grimpante au joli feuillage vernissé ne résiste pas aux gelées. Voici quelques conseils pour la conserver en hiver et pendant de nombreuses années.

Bien avant l’arrivée des premières gelées, l’idéal serait d’installer votre dipladénia dans une serre ou une véranda chauffée modérément. Cette liane apprécie un emplacement très lumineux, voire ensoleillé. Le manque de lumière ralentit ou arrête sa floraison, provoque l’allongement de ses pousses avec des grands entrenoeuds entre les feuilles. Même si ce n’est pas une plante succulente, elle apprécie les expositions baignées de lumière comme les cactées.

Mais pour tous ceux qui ne disposent pas de ces jardins d’hiver où poussent à merveille les plantes exotiques, une pièce ensoleillée dans un appartement ou une maison convient très bien. La potée doit être posée le plus près possible d’une baie vitrée, surtout si le soleil ne baigne pas la pièce. Plante de balcon ou de terrasse, le dipladénia devient assez facilement une bonne plante d’intérieur quand l’exposition lui convient.

Quel que soit le lieu abrité choisi pour l’hivernage, veillez à ne pas trop arroser votre dipladénia. Sensible à un excès d’humidité, il se contente d’un apport d’eau quand la surface du substrat dans le pot est bien sèche. Évitez l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot. Assez résistant à l’air sec de nos intérieurs chauffés en hiver, cette plante grimpante apprécie quelques vaporisations d’eau douce non calcaire sur et sous les feuilles. Attention, pas d’eau du robinet, sinon les belles feuilles vert brillant vont se tacher avec des marques blanches dues au dépôt de calcaire après évaporation des fines gouttelettes d’eau. Laissez votre plante pousser doucement pendant la mauvaise saison sans lui faire d’apport d’engrais. Vous la nourrirez quand le printemps sera revenu avec un engrais pour tomates ou pour géraniums. Si elle se plaît dans la pièce où vous l’avez installée, elle émettra des nouvelles pousses qui s’enrouleront autour d’un tuteur ou d’un treillage. Vous pouvez aussi les laisser retomber.

L’hiver terminé, vous pouvez sortir le dipladénia dehors en l’habituant progressivement au soleil. Après quelques semaines au grand air, il devrait le supporter sans problème.

  21 Responses to “Que faire d’un dipladénia en hiver ?”

  1. bonjour
    j’habite dans le puy de dôme à 700m d’altitude
    jusqu’à mi novembre il était sur ma terrasse tous en fleurs je lai rentré dans la maison lors de la 1er gelé
    il est tous fanés les branches sont sèche
    ai je l’espoir de le sauver

  2. bonjour,
    mon dipladenia est encore fleuri mais il commence à faire très froid (je suis en région parisienne), je souhaiterai le rentrer mais je n’ose pas couper les lianes qui sont accrochées à un treillage dans le jardin, vu qu’ily a encore des fleurs.
    que me conseillez-vous ?
    merci d’avance.

  3. Bonsoir Annie, oui les feuilles jaunes c’est normal, tant qu’il n’y en a pas trop. Le fait de rentrer le dipladénia lui provoque un stress et un grand changement de conditions de vie. C’est pour cela que des feuilles ont jauni. Mais tant qu’il n’y en a que quelques unes, rien de grave. Soleil, arrosage modéré sont recommandés. Bonne culture.

  4. Bonsoir après avoir posé mes questions aucune réponse , Alain j’ai lu vos conseils car comme je l’expliquais ; j’ai mis deux plantes associées dans le même pot et j’ai du enlever quelques feuilles qui avaient jauni et j’espère malgré tout que je pourrais garder mon dipladénia !!est ce que cela est ,normal que certaines feuilles ont du jaunir ;;; j’ai mis le pot dans mon salon près d’une fenêtre ensoleillée !!!merci d’avance

  5. Bonjour ,,je, viens de lire tous vos commentaires ;;je suis une passionnée pour toutes plantes vertes et surtout celles qui fleurissent et je viens de rentrer dans mon salon 3 pieds de cette magnifique plante que j’ai rassembler dans le même pot et j’espère que je pourrais le garder pendant l’hiver ? j’espère que je n’ai pas fait de bêtises ,,merci à vous qui aller me répondre …. bonne journée

  6. Bonjour, les dipladénias sont des plantes très florifères, surtout les nouveaux hybrides que l’on peut acheter dans le commerce horticole. Votre engrais n’est peut-être pas assez riche en phosphore et potassium, nécessaires pour induire la floraison. Quant à l’exposition, le soleil est préférable à la mi ombre qui réduit la floraison. Bonne culture et à bientôt.

  7. Bonjour,
    J’ai un Dipladenia Diamantina depuis plusieurs mois.
    Il est sur ma terrasse avec un très bon ensoleillement (J’habite vers Montpellier), cependant depuis 1 semaine j’ai noté une énorme perte des feuilles.
    Et donc je me retrouve dans le même cas de figure que Dorothée Lacroix.

    J’ai suivi les conseils du blog, je l’ai rentré proche d’une baie vitrée pour qu’il profite des rayons du soleil sans la baisse de température, je l’arrose quand il y a nécessité par contre il continue a perdre toutes ses feuilles.

    Avez-vous une idée ?
    Merci d’avance
    Jos
    Dorothée

  8. J’ai acheté un dipladénia d’une hauteur de 1m environ pour le mettre dans une véranda en croyant qu’il allait fleurir une grande partie de l’hiver (après conseil auprès du vendeur dans la jardinerie) il était recouvert de fleurs au mois de juin lors de l’achat, et il en a eu de moins en moins . A la jardinerie ils m’ont dit de le sortir et le placer mi-hombre mi-soleil, et de le rentrer fin septembre (j’habite dans le sud Aude) ; maintenant il à des feuilles magnifiques, baucoup de pousses, mais pratiquement pas de fleurs même avec l’engrais que je lui mets depuis un mois et demi, quand je vois arriver un bouquet de 2 à 3 fleurs et que je surveille 1 à 2 boutons sèche et il ne reste qu’un bouton qui s’ouvre, et la fleur n’est pas aussi belle que ça .
    Que faut-il faire pour qu’il soit en fleur une grande partie de l’année, est-ce que j’ai fait l’erreur en prenant un dipladénia ou fallait il prendre autre chose . Un conseil me serait bien utile, d’avance merci .

  9. Bonjour,

    Ma plante a du beau soleil et beaucoup d’éclairage et j’ai de belles fleurs. J’ai également mis des roches sur la terre. Malheureusement, mes feuilles jaunissent et tombent. J’ai examiné les feuilles et je ne vois rien. J’ai quand même fait un traitement contre les insectes. Que puis-je faire d’autre.

    Merci de me lire et de me donner des conseils.

    Dorothée

  10. Bonjour Yolande, les marques brunes sont peut-être dues à un manque d’humidité de l’air. Brumisez de l’eau douce sur et dessous le feuillage plusieurs fois par semaine.Bonne culture.

  11. En sortant mes plantes sur ma terrasse, je me suis aperçu qu’il y avait des pucerons oranger, que puis-je faire. J’aimerai que quelqu’un me renseigne. Merci.

  12. Bonjour Alain,
    Mon calathea me fait de belles feuilles, mais aussitôt déployer elles sont tachées de marron , pourtant la plante est dans un endroit peu éclairé, je ne sais plus quoi faire. Dommage qu’on ne peux pas mettre de photos, je vous en aurai envoyer une. Amicalement.

  13. Yolande, s’il s’agit d’un hibiscus rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis), il faut arroser quand la terre du pot est sèche en surface. Le soleil direct n’est pas recommandé, mais il faut beaucoup de lumière, derrière une fenêtre sans rideau. Dehors, il faut éviter un emplacement au soleil du midi.

  14. Alain s’il vous plait , au sujet de mon hibiscus faut’il l’arroser souvent, est-ce que cette plante craint le soleil, bien qu’en se moment il fait gris. Amicalement.

  15. C’est parfait pour l’arrosage qui doit être régulier, mais sans excès. Bonne culture et à bientôt.

  16. J’ai trouvé cette plante magnifique que j’en ai acheté 2 une rouge et l’autre rose. Alors pour les arroser j’attends que la terre soit sèche, derrière ma maison, j’ai un gros tonneau pour récupérer l’eau de pluie, je pense que je fais bien. Donc je pose la question à Alain qui je vois nous conseil bien. Amicalement.

  17. Bonsoir Kitty, arrosages modérés en laissant la terre sécher en surface entre deux apports d’eau, beaucoup de lumière et même un peu de soleil sont nécessaires au dipladénia. Tant que les tiges ne se dessèchent pas, tout espoir est permis.

  18. je suis désolée mon magnifique dipladenia que je viens de rentrer dans mon salon se desseche et les feuilles se tournent vers le sol. Y-a-t-il un espoir de le sauver

  19. Voilà une plante que je ne suis jamais parvenu à garder. Je me demande si j’ai même pu lui faire dépasser les fêtes de fin d’année. Sans doute un excès d’eau…

  20. Merci pour ces conseils Alain,j’adore cette plante ,hélas j’en ai déjà perdu deux.
    je vais donc me laisser tenter à nouveau.
    Bon week-end.

  21. Quelle bonne idée Alain de nous conseiller pour cette plante! La mienne, 2 pieds dans un gros pot, a fait immédiatement plein de fleur une fois rentrée dans la cuisine après avoir passé l’été au jardin. Mais plus assez de soleil où je l’avais mise, fleurs et feuilles sont presque toutes tombées aussi je vais l’installer au mieux devant une grande fenêtre au sud où elle devrait trouver l’atmosphère qui lui convient. A la belle saison ce sera retour dans le jardin. Elle aura droit aussi à de l’eau en bouteille car ici le degré de dureté c’est 39, eau très dure, dame ici il y a des millions d’années, au crétacé, c’était la mer et il y a plein de traces de fossiles…
    Bon samedi à tous et à toutes.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>