Archive journalières: 25 novembre 2011

Le marché de Noël des Mauvaises Graines (Paris 18e)

Les Mauvaises Graines, le concept store parisien des jardins urbains vous propose son marché de Noël les samedi 26 et dimanche 27 novembre 2011, de 11h à 20 h.

Les Mauvaises Graines s’associent à Atypyk pour un marché de Noël extraordinaire. Venez découvrir les créations originales de : Jancovek, Eeld, Macon et Lesquoy, Ambali, Emilie Vast, Aviva Brooks, Zelda Georgel, Marie Charpentier, Aprosio & Co et Dempsey & Paterson.

Les Mauvaises Graines
25 rue Custine, 17 rue Lambert
75018 Paris.
Métro : ligne 4, station Château Rouge; ligne 12, stations Jules Joffrin ou Lamarck Caulaincourt.

Soigner les plantes par les huiles essentielles et les huiles végétales et minérales

Voici le premier livre sur les soins aux plantes par les huiles essentielles. Avec cet ouvrage écrit par Éric Petiot, vous apprendrez à constituer une trousse d’huiles essentielles de secours et vous serez ainsi autonome pour soigner vos plantes tout au long de l’année.

Éric Petiot livre dans ce livre le fruit de nombreuses années d’expérimentations et d’études dans un domaine encore inexploré. Il vous donne les notions élémentaires pour mieux comprendre le fonctionnement des huiles essentielles au sein du végétal, puis des recettes pour guérir les maladies les plus courantes selon différentes techniques : pulvérisation, perfusion, injection…
(suite…)

Le rosier Chateaubriand à La Vallée aux Loups – Chateaubriand

À l’occasion de la proclamation officielle du 25e Prix Chateaubriand, mercredi 23 novembre 2011, attribué à Geneviève Haroche-Bouzinac pour son livre « Louis-Elisabeth Vigée Le Brun, histoire d’un regard » (Editions Flammarion), Patrick Devedjian, Président du Conseil général, a planté cinq rosiers Chateaubriand devant l’orangerie de la Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry.


Cette nouvelle variété symbolisant la passion et la beauté a été créée par Michel Adam, qui a déjà conçu 60 nouvelles variétés de roses.
La douceur et la luminosité des pétales orangés de cette fleur, sont un bel hommage à François-René de Chateaubriand, précurseur du romantisme littéraire.

Une rose romantique appelée Chateaubriand
Touffu et vigoureux, d’environ 1,30 m de hauteur, ce rosier se remarque par son beau feuillage robuste et le coloris orangé rehaussé d’ambre de sa corolle.
La floraison, hâtive, s’épanouit de mai jusqu’aux premières gelées. Le rosier est peu sensible aux maladies et porte sur de puissants rameaux de grandes roses élégantes et abondantes.
En 2009, il a été primé au concours de roses nouvelles de Rome. Et c’est le 23 mai 2010, lors des Floréales romantiques de Combourg, qu’il a été officiellement baptisé Chateaubriand par deux parrains, la Comtesse Sonia de la Tour du Pin Verclause, propriétaire du château de Combourg, et le comédien Bernard Le Coq.

C’est à Combourg que Chateaubriand dit être devenu ce qu’il est, à la fois l’écrivain, l’homme politique, le voyageur et le botaniste. Dans « Les Mémoires d’Outre-Tombe », Chateaubriand évoque les « deux années de délire » qu’il a passé à Combourg entre 16 et 18 ans après avoir fini ses études à Dol, Dinan et Rennes. La rose a reçu son identité là où Chateaubriand a donné naissance à sa personnalité.

 

Collage de Fred Le Chevalier : Où mènes tu tes pas ?

Collage de Fred Le Chevalier dans Montmartre, Paris 18e (75)

Je continue ma petite collection des collages de l’artiste Fred Le Chevalier. Toujours photographié dans le 18e arrondissement de Paris.

Voici les épisodes précédents :
Collage de Fred Le Chevalier : Où cours-tu en coeur ?
Collage de Fred Le Chevalier : Et si d’un naufrage l’on apprenait à nager ?
Collage de Fred Le Chevalier dans le passage des Abbesses (Paris 18e)
Art urbain par Fred Le Chevalier
Art de la rue et mauvaise herbe

Page de Fred Le Chevalier sur Facebook

SIA crée l’événement avec ses Pop-Up Stores

SIA, leader international de la création de fleurs artificielles et de la décoration innove avec le lancement des premiers Pop-Up Stores du secteur. Un nouveau concept de distribution événementiel, qui permet de redécouvrir autour d’une thématique particulière les collections de SIA.


Expérimentée à l’occasion de la fête des mères dans les centres commerciaux de Parly 2 et de Vélizy 2, où elle a rencontré un franc succès. L’expérience est reconduite à partir du 23 novembre et durant le mois de décembre dans les mêmes centres commerciaux en France, mais aussi en Espagne dans les centres commerciaux de Maquinista à Barcelone et de Vaguada à Madrid.
Une formidable opportunité pour découvrir les décorations de Noël proposées par SIA, mais aussi le foisonnement d’idées cadeaux que présentera la marque au travers d’une sélection renouvelée chaque semaine, pendant la durée de l’opération.

SIA toujours plus près de ses clients
Avec 9 000 points de vente dans le monde, SIA essaime l’esprit maison en proposant chaque année de nouvelles collections de fleurs et plantes artificielles, de contenants, de décoration, d’art de la table, de textile, de bougies, de bougeoirs, de décorations de Noël, d’accessoires ainsi que de mobilier.
Pour les diffuser, SIA s’appuie sur un réseau de distribution qui compte des boutiques à l’enseigne, des Corners en grands magasins, des Shop in Shop, ainsi que des distributeurs indépendants.
Toujours à la recherche de nouveaux modes originaux et qualitatifs de distribution, la marque a développé en 2010 le concept de Flower Bar, qui permet de composer des bouquets sur-mesure à partir des collections du moment. Elle a lancé depuis la rentrée 2011 sa boutique en ligne : www.sia-homefashion.com.

Une manière pour SIA de se rapprocher toujours plus de ses clients en proposant un nouveau service dédié à leur inspiration.