Le galinsoga fleurit coûte que coûte

Toute peste végétale n'a qu'une obsession dans sa vie de mauvaise herbe, c'est d'assurer sa descendance, soit en envoyant partout des racines traçantes ou des gourmands, soit en fleurissant tant et plus et en expulsant un peu partout ses graines. C'est pourquoi le petit galinsoga cilié (Galinsoga ciliata) continue à fleurir et donner des semences qui viendront repeupler les coins de terre nue dès le retour de la belle saison.

Par |2011-11-02T22:16:40+02:003 novembre 2011|mauvaise herbe ou adventice|2 Commentaires