Archive journalières: 16 novembre 2011

Conférence publique : « La Biodiversité dans les Bois parisiens »

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, et à l’occasion de l’année internationale de la Forêt, Natureparif vous invite à la rencontre animée par Paul-Robert Takacs, conférencier & chargé d’études floristiques à la Ville de Paris, le jeudi 17 novembre, de 18h à 20h.

(suite…)

Inauguration de la nouvelle boutique de Stéphane Chapelle « Fleuriste – Jardinier »

Du décor à l’objet … Il n’y a qu’un pas ! La boutique-atelier de Stéphane Chapelle se dote cet automne d’un nouvel espace dédié aux objets et accessoires de décoration autour de l’univers de la fleur.

Timbales en biscuit, chandeliers, vases de toutes sortes, photophores en cristal, bougies parfumées ont été savamment chinés et repérés. Des objets aux idées habiles, proposés à des prix t rès étudiés, des accessoires coup de coeur pour créer de somptueux décors, transformer une table, apporter partout un air de fête.

(suite…)

Le plan biodiversité de Paris, une politique volontariste pour la nature en milieu urbain

Hier mardi 15 novembre 2011, le Conseil de Paris a adopté le plan biodiversité de la capitale.

Dans la continuité de sa politique menée depuis 2001 en faveur du développement durable, la Ville de Paris est aujourd’hui l’une des premières grandes métropoles européennes à se doter d’un tel outil.

Trois grands axes d’actions

  • Renforcer les trames verte et bleue dans Paris, en lien avec les grands espaces naturels de la région parisienne. Ces corridors écologiques que représentent les arbres d’alignement, les espaces verts, la Seine, les canaux ou les plans d’eau parisiens sont essentiels au maintien d’une diversité du vivant en ville.
  • Faire de la biodiversité un élément structurant de l’action municipale, que ce soit en matière d’urbanisme, de traitement de l’espace public, de politique des achats ou encore de gestion durable des espaces verts à Paris, de son fleuve et de ses canaux.
  • Sensibiliser les citadins et mobiliser les acteurs du territoire avec la mise en place de l’Observatoire Parisien de la Biodiversité.

Des objectifs concrets pour 2020

  • Créer 7 hectares nouveaux de toitures végétalisées sur l’ensemble du territoire parisien, dont au moins 15 nouveaux jardins en terrasse.
  • Généraliser la présence de réserves d’évolution naturelle à l’ensemble du territoire parisien.
  • Créer 40 nouvelles mares ou milieux humides sur l’ensemble du territoire parisien.
  • Mettre fin à l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse sur l’ensemble du territoire parisien, que ce soit dans les espaces publics relevant de la Ville, ce qui est déjà largement engagé, mais également dans les espaces verts relevant d’autres propriétaires (RFF, AP HP, bailleurs, Etat, etc.).
  • Concourir, avec l’ensemble des acteurs du territoire concernés, à une gestion favorisant la biodiversité de la trame bleue parisienne (Seine et canaux) : réserver une plus grande place aux milieux vivants sur les berges, agir sur la qualité de l’eau.
  • Renforcer les corridors écologiques (trame verte) : pérenniser la place de la nature sur la Petite Ceinture ou encore végétaliser les abords de l’ensemble des équipements sportifs et des cimetières…

 

Cosmos éternels

Bouquet de cosmos, fleurs artificielles, cimetière de Montmartre en automne par une belle journée ensoleillée, Paris 18e (75)

Ce gros bouquet de cosmos artificiels ne manque pas de charme quand on l’aperçoit de loin avec la douce lumière du soleil en automne. Fleurs du souvenir, fleurs éternelles ou presque…

Bouquet de cosmos, fleurs artificielles, cimetière de Montmartre en automne par une belle journée ensoleillée, Paris 18e (75)

Le temps a fait passer un peu les couleurs et a donné à ces fleurs en plastique un aspect plus naturel, presque trompeur tant qu’on ne les regarde pas trop près.

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! »
(Le Lac, Alphonse de Lamartine)

Vigne-vierge rouge pétant !

Feuilles rouge intense de vigne-vierge dans le cimetière de Montmartre en automne par une belle journée ensoleillée, Paris 18e (75), 13 novembre 2011, photo Alain Delavie

Difficile de trouver plus rouge. Et quel rouge ! L’intensité de la couleur des feuilles de cette vigne-vierge est exceptionnelle. Avec le soleil, c’est terrible !

Ce serait peut-être difficile à supporter toute l’année dans le jardin, mais pour quelques semaines, cela change le décor végétal. Là, on peut vraiment dire que la vigne-vierge met le feu au jardin 🙂

Serratula seoanei

Serratula seoanei, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Fleurie d’août à novembre sans interruption, cette petite plante vivace tapissante et rustique reste encore méconnue et peu diffusée. Et pourtant, elle n’est pas exigeante et ses petites fleurs de centaurée sont tout simplement adorables.

Serratula seoanei, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Avouez qu’elle est vraiment charmante !
Cette plante vivace de la famille des Astéracées forme une petite touffe dense et étalée qui ne dépasse pas les 35 cm de hauteur, avec des feuilles découpées en petites folioles étroites et dentées, vert foncé. Les tiges très ramifiées, feuillues, portent à leur extrémité des petites fleurs d’un joli mauve clair, qui tiennent bien en vase et qui se succèdent pratiquement jusqu’aux gelées.
À cultiver en pleine terre en bordure ou en pot, dans un emplacement très ensoleillé.

J’ai découvert cette petite plante sur le stand du Jardin du Morvan lors de la dernière édition de la Fête des Plantes, Fruits et Légumes de Saint-Jean de Beauregard (Essonne). Mais vous pouvez l’acheter sur le site de Lepage Val de Loire.