Archive journalières: 4 novembre 2011

Le feu d’artifice de l’arbre de fer (Parrotia persica)

Arbre de fer (Parrotia persica) en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

L’automne donne des couleurs incroyables à l’arbre de fer ou parrotie de Perse (Parrotia persica) qui se pare de jaune, d’or, d’orange, de rose, de rouge, de pourpre et de violet avec une intensité qui pousse parfois jusqu’à la saturation. J’adore !

Ce petit arbre de la famille des Hamamélidacées (un cousin des hamamélis) ne dépasse pas 6 à 10 m de hauteur, mais avec un port souvent étalé. Le feuillage est caduc, les beaux coloris automnaux annonçant la chute des feuilles. En février et mars, la floraison rouge intense est assez discrète, les petites fleurs apparaissant juste avant les feuilles d’un vert soutenu. ‘Vanessa’ est un cultivar plus érigé que le type, pouvant atteindre de 6 à 8 m de haut.

Les plus belles couleurs d’automne sont obtenues en cultivant cette espèce dans une terre plutôt acide qui reste fraîche pendant la belle saison.

Curieux kiwano

Kiwano (Cucumis metulifer), Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Métulon, concombre cornu d’Afrique, kiwano, cette plante de la famille des Cucurbitacées ne manque pas d’appellations toutes plus imagées les unes que les autres. Et les fruits qu’elle donne sont pour le moins originaux et plutôt décoratifs.

Kiwano (Cucumis metulifer), Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

D’abord vert grisâtre, le kiwano vire au jaune d’or et à l’orange quand il est à complète maturité. On pourrait être tenté de le garder en décoration comme les coloquintes, mais en fait sa conservation n’est pas très longue, les fruits se flétrissant ou pourrissant rapidement.

(suite…)

Rose trémière d’automne, la dernière peut-être pour cette année…

Rose trémière en automne sur le Champs-de-Mars, Paris 7e (75)

Cette grande fleur un peu chiffonnée a des couleurs exceptionnelles, entre le café au lait, l’ivoire et le beige rosé nacré… Pour une fin de floraison, c’est réussi !

Elle me fait penser aux fleurs de mon Alcathea suffrutescens ‘Park Allée’ qui continue aussi à fleurir sur mon balcon, mais ces dernières sont beaucoup plus petites.

Chrysanthème délire

Chrysanthème, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Non ce chrysanthème n’est pas factice ! Il est bel et bien naturel, bien vivant même si ses couleurs flashy pourraient laisser penser que les grandes fleurs sont en plastique. Il n’en est rien, la nature un peu trafiquée par l’homme a fait ce coloris surprenant, incroyable.

Chrysanthème, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
(suite…)