Tinantia en fleur le 1er janvier

Tinantia en fleur le 1er janvier

Fleur de Tinantia pringlei sur mon balcon parisien en hiver, Paris 19e (75)
Ce n’est plus la profusion de la floraison estivale et la fleur n’est pas bien grande, mais on ne voit qu’elle, avec son bleu violacé si particulier et ses petites étamines d’un bel orange vif. Tant que les températures restent douces, Tinantia pringlei pousse et fleurit…

Pour le plus grand plaisir du jardinier qui a craqué pour ce qui ressemblait à une misère, aux feuilles ponctuées de pourpre. Un bel achat, une super plante pour les endroits ombragés et de plus bien rustique.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

11 Comments

  1. nanou 4 janvier 2016 at 13 h 16 min

    pas d’accord Annie 54 , les fleurs étranges ne me plaisent pas du tout au contraire elles me

    mettent très mal à l’aise comme par ex, les fleurs de la passion , je déteste. Chacun ses

    goûts et ses dégoûts !

  2. Alain Delavie 3 janvier 2016 at 20 h 42 min

    Les fleurs du tinantia sont beaucoup plus petites que celles des pervenches.

  3. Alain Delavie 3 janvier 2016 at 20 h 42 min

    Oui Josette en effet, ce n’est pas une maladie, mais une des caractéristiques de cette misère d’extérieur. Son feuillage vert est naturellement et toujours taché, plus ou moins selon les pieds.

  4. Alain Delavie 3 janvier 2016 at 20 h 41 min

    Il y a des variations dans les souches de Tinantia. J’en ai deux, celle montrée en photo bien vert foncé avec quelques taches, et une autre plus bronze marron avec davantage de taches. Aussi rustiques l’une que l’autre. Et les semis sont assez variables en effet, même si je ne leur laisse pas la chance de pousser pour ne pas être envahi.

  5. @nnie54 2 janvier 2016 at 18 h 29 min

    Les fleurs étranges nous ravissent quand elles sont là accompagnées d’un feuillage tout aussi étrange !
    @nnie

  6. Fred 2 janvier 2016 at 16 h 02 min

    A une dizaine de km de la capitale (avec 2/3 degrés de moins qu’à Paris intra-muros) mes deux plants de Tinantia continuent eux aussi à me gratifier de quelques jolies fleurs.
    Curieusement c’est le plant issu du semis qui présente le plus de fleurs et le feuillage le plus décoratif alors que le pied-mère est presque vert cette année (effet d’une ombre trop dense ?).

  7. Josette 2 janvier 2016 at 13 h 01 min

    Je ne pense pas qu’il s’agisse du marsonia. Je suis allée voir sur Google Images et j’ai vu d’autres tinantias qui ont également leur feuillage tacheté.

    Il n’est pas rare dans mes recherches sur Google Images pour des fleurs que je reconnaisse le balcon de ce cher Alain avec ses plantes favorites : alcathéas, clématite, etc….!

  8. nanou 2 janvier 2016 at 11 h 16 min

    elle ressemble en plus petite à une pervenche ; j’ai en ce moment un grand massif en pleines fleurs de grandes pervenches .normalement elles fleurissent au printemps .

  9. nanou 2 janvier 2016 at 11 h 07 min

    les feuilles sont tachées comme si elles étaient malades , ce n’est pas du marsonia ?

  10. jpp 2 janvier 2016 at 10 h 57 min

    Pas de vague de froid prévue en janvier , temps humide (bon pour les camélias !). Une année sans la moindre gelée même nocturne ?

  11. Josette 2 janvier 2016 at 10 h 21 min

    Vraiment jolie ! Et elle ressort particulièrement bien sur le feuillage foncé et tacheté. Les boutons vert clair sont un plus également qui la mettent en valeur.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui