L’automne et l’hiver doux réussissent à mes minis cyclamens frisottés

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Cette année, j’ai craqué pour des minis cyclamens à fleurs frisottées. L’arrière-saison relativement douce et humide leur est vraiment favorable, surtout que la pluie ne les atteint pas toujours sur mon balcon. Les températures clémentes dopent les floraisons, les fleurs se renouvelant sans cesse. J’ai un balcon fleuri même en hiver !

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Potée de mini cyclamen Bellissima sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Les pétales frisottés forment un jupon très élégant. Avec quelques gouttes de pluie, c’est encore plus craquant !

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Les fleurs sont belles, mais les feuillages sont aussi très décoratifs, avec leurs dessins argentés plus ou moins présents sur le fond vert d’eau.

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Les boutons floraux de cette variété à fleurs pourpre violacé s’ouvrent blancs et les fleurs qui s’épanouissent gardent des liserés blancs. Grande sophistication !

Mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Minis cyclamens à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

Quand une fleur fane, la corolle de pétales se détache du pétiole et tombe d’assez jolie façon je trouve. Bien sûr, il faut vite enlever cette fleur fanée, surtout quand le temps est humide car elle pourrait pourrir et abimer la plante.

Fleur fanée d'un mini cyclamen à fleurs frisottées sur mon balcon en début d'hiver, Paris 19e (75)

En enlevant la fleur fanée, éliminez aussi le pétiole qui la portait et sur lequel se forme un fruit. Pour l’ôter, c’est très facile. Il ne faut surtout pas le couper ou l’arracher directement. Il faut faire tourner la tige sur elle-même et tirer d’un coup sec. Elle se détache facilement et on ne laisse aucun morceau de pétiole qui pourrait pourrir et contaminer le pied de cyclamen sensible à la pourriture.

By |2012-12-27T03:00:09+00:00décembre 27th, 2012|balcon et terrasse, fleur, plante bulbeuse, potée ou jardinière|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Mireille 27 décembre 2012 at 18 h 58 min

    Oh Alain,quelles merveilles ,j’adore ces plantes hélas je n’arrive pas à les tenir .
    Trop chaud,arrosages je l’ignore mais je voudrais vraiment en garder un,trop beau.

  2. josette 27 décembre 2012 at 11 h 29 min

    Très beaux, très jolis aussi les feuillages et les tiges rouge-marron.

  3. mamiefanfan 27 décembre 2012 at 10 h 47 min

    Vos cyclamens sont très élégants, les couleurs très gaies, vos photos magnifiques avec les gouttelettes d’eau.
    j’ai aussi craqué pour des cyclamens aux fleurs simples. je trouve qu’ils fleurissent plus longtemps. j’en ai depuis le 11 novembre sous ma véranda qui n’arrêtent pas de fleurir. ils egayent bien la grisaille de l’hiver.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok