Mon amoureux noueux pommier (Jean Lambert-Wild)

Mon amoureux noueux pommier, une fable de Jean Lambert-wild, Stéphane Blanquet, Jean-Luc Therminarias, Léopold Frey et François Royet / Photo Tristan Jeanne Vales

Après le succès de son spectacle, « Comment ai-je pu tenir là-dedans ? » à partir de l’histoire de La Chèvre de M. Seguin, Jean Lambert-Wild est invité à en créer un deuxième au Théâtre National de Chaillot (Paris 16e). Il s’entoure de la même famille d’artistes : l’illustrateur Stéphane Blanquet, le musicien Jean-Luc Therminarias et la comédienne Chiara Collet.

« Un conte ? Une fable ? Plutôt une poétique parabole de la condition humaine.
En mettant en mots et en images l’histoire d’un pommier qui achève le dernier hiver de son existence, Jean Lambert-Wild et Stéphane Blanquet ont voulu dire le cycle toujours renouvelé de la nature, éternel défi à la mort. Cette leçon de sagesse et d’espoir s’incarne dans les métamorphoses de l’arbre au fil des saisons : le printemps riche en fleurs et en promesses, l’été gorgé de fruits lourds, les péripéties de l’automne durant lequel le cocon de la vie se libère et grandit en se nourrissant de toutes les pommes sauf une, et la survie miraculeuse de cette dernière qui, seule, accompagnera jusqu’à l’hiver celui dont elle est issue, avant sa germination future. Un ingénieux dispositif visuel transforme progressivement en arbre la narratrice de ce récit à la symbolique puissante, mais au discours poétique, simple et imagé. Une belle leçon de transmission, qui offre aux plus jeunes une lumineuse réponse à des questions essentielles. » (Isabelle Calabre)

Mon amoureux noueux pommier, c’est l’histoire d’un arbre, évidemment. Mais c’est aussi l’histoire d’un fruit : une pomme qui lui pousse, comme une fille, une pomme qui lui rappelle qui il fut dans une autre vie… Un arbre semblable à celui né de la bouche de Jessé, rêveur biblique endormi qui avait eu vent de l’ascendance du Christ en une vision aux ramifications luxuriantes. C’est donc l’histoire d’un pommier qui sait qu’il entame le dernier cycle de son existence en terre. Bien décidé à semer les grains de sa vie passée à continuer de pousser, il s’orne au printemps de fleurs parfumées, puis de lourds fruits juteux comme jamais il n’en a auparavant fait éclore. Mais des oiseaux aux becs pointus dévorent sa descendance, emportant tous les fruits, sauf un : une pomme, amoureuse de son pommier, qui l’accompagne plus loin que l’automne et qui, quand vient l’hiver, se détache pour rouler le long de la terre brûlée par le givre. L’arbre alors peut disparaître, pulvérisé en un nuage de poussière qui retourne à la terre pour nourrir d’autres arbres.

C’est l’histoire que racontera Chiara Collet au son des Quatre Saisons d’un Vivaldi recomposé par Jean-Luc Therminarias et Léopold Frey. Par d’habiles jeux d’optique et grâce au génie de Stéphane Blanquet, dans un effet magique de transsubstantiation, soudain lui pousseront des branches, elle se couvrira de fruits. On revêtira son corps d’une peau d’écorce au creux de laquelle paraîtra son visage, devenu sève de cet arbre à songes. Puis la pomme poussera, et dans ses yeux grand ouverts, on reconnaîtra la conteuse, encore une fois !

L’importance, l’urgence de composer une telle fable pour des enfants, ce public qui entend la poésie d’une façon secrète, réside selon Jean Lambert-Wild dans l’impératif de créer un théâtre populaire, au cœur duquel se situe une « exigence d’humanité ». Explorer les questions de la transmission, de la conversation, pour découvrir les racines et rameaux qui nous soutiennent. Composer une fable riche et exigeante, pour semer les grains de cette humanité qui nous unit les uns aux autres.

Théâtre National de Chaillot
1, place du Trocadéro 75116 Paris. Métro lignes 6 et 9, station Trocadéro.
Salle Gémier
Du 30 novembre au 8 décembre 2012
Les 4 et 6 décembre à 10h
Les 30 novembre, 4, 5, 6, 7 décembre à 14h30,
Les 1er et 8 décembre à 17h
Les 30 novembre, 1er et 7 décembre à 20h30
Tout public à partir de 7 ans.
Renseignements au tél. : 01 53 65 30 00.
Tarifs : 33 € plein tarif, 25 € tarif réduit, 11 € et 13 € tarifs jeunes.

Commentaires (4)

  1. Marco

    Un spectacle incroyablement beau, je ne sais pas comment ils ont fait, mais je n’ai vu ça nulle part ailleurs! L’émerveillement dans les yeux de mon petit cousin a été mon plus beau cadeau. Merci

  2. Vincent

    Pour avoir assisté à la première….texte et mise en scène sont sublimes.

  3. Xavier

    Cette vidéo me donne très envie d’aller voir ce spectacle avec ma fille, la connaissant, je pense qu’elle va adorer.

  4. josette

    La vue de la scène et les explications me donnent très envie de voir ce spectacle mais je suis trop loin. Merci de nous le faire connaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez