Le mur aux bégonias de la rue Rollin (Paris, 5e)

Jeudi dernier, au cours de mon périple dans les parcs et jardins parisiens, j’ai repéré un mur couvert de bégonias bien fleuris. Une surprise haute en couleurs dans le 5ème arrondissement, rue Rollin, pas très loin du square des Arènes de Lutèce – René Capitan.Voici deux escaliers bien fleuris, deux grands tapis de bégonias tubéreux hybrides. Ils donnent du côté de la rue Monge.

Agrandir le plan
Le saviez-vous ?
L’alignement des immeubles parisiens, chahuté par les différentes périodes de construction de la Ville, offre une multitude de murs aveugles peu esthétiques et souvent sources de malpropreté. Les murs « végétalisés » contribuent à l’embellissement de l’espace public et à l’amélioration de l’environnement. Dans Paris, 82 murs sont habillés de végétaux volubiles plantés directement dans le sol, dans les 20 arrondissements, 3 murs accueillent des plantes vivaces cultivées hors sol.
De nouvelles créations ont vu le jour récemment dans les 11e (jardin Jules Verne, 32 rue Bréguet), 13e (7 rue de l’Industrie, jardin du dessous des Berges, rue Watt), 14e (rue Alain), 15e (rue Bossoutrot), 18e (jardin des deux Nethes, rue Stefenson) et 20e (rue des Orteaux).
Ces murs vivants contribuent à la régulation thermique des bâtiments. Ils protègent les murs pignons des rayons ultra-violets et des pluies battantes, augmentant leur durée de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez