Archives de mots clés: bégonias

Joyeux anniversaire à l’AFABEGO qui fête ses 30 ans !

Begonia longiciliata, bégonia rhizomateux, terrarium, culture indoor, plante d'intérieur, Paris 19e (75)L’Association Française des Amateurs de Bégonias (AFABEGO) fête ses trente ans cette année. Et aujourd’hui samedi 6 octobre 2018, elle tient son assemblée générale à Rochefort (Charente-Maritime) avec une soirée organisée dans le palais des congrès de la ville.

J’ai été invité et c’est avec beaucoup de plaisir que je vais passer la journée avec d’autres passionnés (ées) de bégonias. Je vais avoir l’occasion de visiter le Conservatoire du bégonia que je n’ai pas revu depuis… je ne sais même plus tellement les années ont passé.

L’AFABEGO a été créée en mai 1988. J’étais déjà un amateur de bégonias à l’époque et cette passion ne m’a jamais quittée, même si j’ai un peu moins de bégonias que dans ma jeunesse.

Longue vie à l’AFABEGO et très joyeux week-end d’anniversaire !

Plein de nouveaux bégonias !

Jeunes plants de bégonias, plantes d'intérieur, Paris 19e (75)
Il y avait deux producteurs de bégonias de collection qui exposaient lors de la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard. J’ai fait mes emplettes chez Olivier Ezavin (Le Monde des Fougères) et je suis revenu chez moi avec sept belles potées de bégonias.

Pendant mes vacances en août dernier, j’avais mis un peu d’ordre dans mes terrariums et j’ai profité de quelques changements de mobilier pour en installer de nouveaux qui attendaient leurs occupants. Samedi matin, j’ai donc pu rapidement disposer les nouveaux arrivants dans leur « home sweet home ». Où je peux les admirer autant que je le veux !

Hormis Begonia ‘Frosty Fairyland’ (en haut à gauche sur la photo) que j’ai laissé à l’air libre dans mon salon, tous les autres bégonias ont été installés dans des terrariums sous éclairage artificiel.

Mes achats (de gauche à droite, de haut en bas) : Begonia x ‘Frosty Fairyland’, Begonia pustulata, Begonia cleopatrae, Begonia tagbanua, Begonia x ‘Hydrocotilifolia’, Begonia burkillii, Begonia kingiana.

Livraison de bégonias rares d’Araflora bien arrivée

Livraison du colis d'Araflora avec Begonia amphioxus et B. 'Mahobogneri', Paris 19e (75)J’ai passé une première commande sur le site internet d’Araflora, spécialiste de plantes exotiques installé au Pays-Bas, pour faire l’acquisition de d’une espèce et d’un hybride rares de bégonias miniatures, Begonia amphioxus et B. ‘Marobogneri’. En quelques jours la commande a été livrée en parfait état, les plantes sont superbes.

Il est difficile de se procurer des plantes exotiques qui sortent de l’ordinaire et notamment des bégonias particuliers, introuvables pour la plupart en région parisienne et même pour certains en France. Chaque année, je trouve un peu mon bonheur lors de la manifestation Édenia à Cergy (95), mais ensuite, il faut tenter la vente par correspondance avec le risque de voir ses plantes trainer plusieurs jours à la Poste ou chez un autre transporteur. (suite…)

Begonia semperflorens : ils portent si bien leur nom !

Jardinière de bégonias à petites fleurs (Begonia semperflorens), cimetière de Montmartre, Paris 18e (75)

Inlassablement ces petits bégonias annuels (Begonia semperflorens) ne cessent de fleurir, se couvrant d’une multitude de petites fleurs blanches, roses ou rouges. Même quand l’automne est déjà bien avancé, ils sont encore au rendez-vous, tant qu’une gelée assassine ne vient pas les griller.

Je trouve même qu’ils sont plus jolis en fin d’été et en automne, quand ils ont perdu beaucoup de leur port trop compact et ramassé. En prenant davantage de hauteur tout en continuant à fleurir avec générosité, ils gagnent en élégance et surtout en naturel.

semperflorens : toujours fleuri

Les averses répétées salissent les bégonias

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Sale temps pour les fleurs d’été qui sont douchées à répétition, avec violence parfois. Résultat, les fleurs des parterres qui sont près du sol se retrouvent maculées de terre, comme ce pauvre bégonia tubéreux blanc pur qui est devenu blanc sale.

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Ce n’est pas joli, mais cela n’est pas grave pour la plante. Par contre, si cette humidité continue encore, ce sont les maladies cryptogamiques qui risquent de se déchaîner sur ces plantes bulbeuses : mildiou, pourriture grise ou oïdium.

Que faire des petits bégonias en hiver ?

Bégonias dans une jardinière du cimetière de Montmartre, Paris 18e (75)

Après avoir beaucoup fleuri tout l’été, les petits bégonias (hybrides de Begonia semperflorens ou B. gracilis) cultivés en bordure des massifs ou dans les potées et jardinières sont souvent laissés à leur triste sort dehors, où ils finissent complètement grillés par les fortes gelées comme la plupart des fleurs annuelles. Mais, car il y a un mais, leur sort pourrait être tout autre…
(suite…)