Archive journalières: 13 août 2008

Paris côté jardin site de la semaine sur gerbeaud.com

Seconde bonne nouvelle de la semaine, le site gerbeaud.com présente mon blog Paris côté jardin dans sa rubrique « Le site de la semaine ».
Mille mercis à toute l’équipe !
Quelques infos sur ce site, si vous ne le connaissez pas encore :

  • Gerbeaud.com est un site éditorial de conseil en jardinage. Il tire sa légitimité de son ancienneté (plus de 10 ans !) et de son indépendance vis à vis de tout groupe ou démarche commerciale. Son développement est intégralement financé par la publicité présente dans les pages.
  • L’audience de Gerbeaud.com dépasse chaque mois le million de pages vues, avec jusqu’à 30.000 visites/jours en pleine saison, ce qui le place parmi les sites les plus fréquentés sur le segment maison-jardin.

Paris côté jardin est référencé par le site Jardindex

Heureuse surprise, le site Jardindex, qui présente le meilleur des sites sur le jardin, vient d’ajouter mon blog Paris côté jardin dans la liste de ses sites.
Je suis très fier et honoré, car des sites renommés sont déjà référencés comme Le blog Jardin de Caro et Alain, Gardenbreizh, Secret Garden, Gerbeaud.com, La Gazette des Jardins et j’en passe…
La présentation qui figure sur la home page du site se termine par une très sympathique conclusion pour mon blog :  » Amis parisiens, férus de jardinage, ne tardez pas à mettre ce blog dans vos favoris, il vous sera très vite indispensable ! »
Un grand merci à toute l’équipe !
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore ce site, voici quelques informations à son sujet. Actuellement 248 sites sur le jardin sont référencés avec :

  • Un classement des meilleurs sites sur le jardin, le jardinage, les plantes,
  • Une évaluation de chaque site référencé. Evaluation basée sur le contenu, l’esthétique, l’intérêt et les prestations techniques,
  • Un classement des thèmes de jardinage les plus prisés sur le web,
  • Un index alphabétique des sites et thèmes sur le jardin,
  • Un moteur de recherche orienté jardin,
  • Une mise à jour régulière.

Vous ne connaissez toujours pas? Une petite visite s’impose. Et même plusieurs !

Bégonias tubéreux parfumés : Aromantics, Fragrance et bientot Scentsation

Les collectionneurs de bégonias savent que quelques rares espèces dispensent un parfum souvent versatile, tel le Begonia solananthera. Mais les jardiniers français disposent maintenant de deux variétés de bégonias tubéreux aux fragrances de rose ancienne ou de citron. En Angleterre, une troisième est annoncée…
Je vous ai déjà parlé de ma suspension de Begonia Fragrance ‘Apple Blossom’, incroyablement florifère et au puissant parfum de rose ancienne.La deuxième variété que je possède depuis son apparition en France il y a trois ans est toute aussi odorante : Begonia Aromantics. Sur les trois tubercules achetés l’an dernier, un seul a résisté à l’hiver et est bien reparti. Joli coloris jaune poussin, avec une touche de rose sur l’extérieur des pétales les plus externes. La fleur très double ressemble à un gros pompon. On dirait vraiment une rose ancienne…
Il existe différents coloris, proposés en mélange. Voici quelques photos prises en juillet dernier dans le jardin de présentation du célèbre semencier anglais Thompson & Morgan, qui diffuse des jeunes plants de ces bégonias, malheureusement uniquement sur le territoire du Royaume-Uni.Les jardiniers anglais sont privilégiés. L’an prochain, Thompson & Morgan va leur proposer ces bégonias sous forme de graines, mais aussi des jeunes plants d’une autre variété toute aussi parfumée, Begonia Scentsation. En avant-première, les photos de cet hybride que je suis impatient de découvrir et de cultiver…Quelle que soit la variété, le parfum n’est pas constant. J’ai constaté qu’il était absent quand la fleur commence à s’ouvrir et quand elle se fane. Il faut attendre parfois une ou deux journées avant que les effluves fleuries ou fruitées se laissent découvrir, mais pour cela il faut mettre le nez à portée de la fleur (dans le jardin ou sur le balcon, dans une serre, elles doivent se sentir en approchant de la potée). Rien à voir avec la puissance exceptionnelle d’un Hosta plantaginea ‘Grandiflora’ ou des belles-de-nuit (Mirabilis longiflora). Mais le parfum est là, charme supplémentaire pour ces belles fleurs des coins ombragés.