Archives de mots clés: souci

Soucis (Calendula), de la couleur sous la pluie

Soucis à fleurs doubles, parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
La grisaille et les pluies continuent sur Paris et l’Île-de-France donnant à ce printemps un air d’automne avant l’heure. Heureusement, malgré la fraîcheur qui retarde la végétation, certaines fleurs résistent et nous prodiguent une couleur pleine de bonne humeur, comme ces soucis, insensibles aux intempéries.

Soucis à fleurs doubles, parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
Des jolis petits soleils éclatants réjouissants à contempler…

Bonne fin de semaine !

Le souci, soleil de l’hiver parisien

Souci (Calendula) en fleur dans le cimetière du Père Lachaise en hiver
Le souci est presque toujours présenté comme étant une fleur annuelle, alors qu’à Paris, les pieds passent les hivers et ne cessent de fleurir à longueur d’année. Au coeur de la mauvaise saison, les grandes marguerites vivement colorées dénotent dans le paysage urbain et apporte une touche de couleur joyeuse, même quand la grisaille persiste.

Souci (Calendula) en fleur dans le cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)
Le saviez-vous ?
Les capitules du souci s’ouvrent à l’aube et se referment au crépuscule.
Le nom commun, souci, dérive du latin solsequia,  qui signifie « qui suit le soleil ».
Les « fleurs » (en fait des inflorescences) sont riches en nectar. La longue floraison du souci permet aux abeilles d’avoir une source de nourriture supplémentaire en dehors de la belle saison. Une jolie fleur très utile !

Cosmos et soucis, les as de la floraison longue durée

Soucis et cosmos dans le potager du parc de Bercy en automne, Paris 12e (75)
Cette photo prise lundi dernier dans le potager du parc de Bercy (Paris 12e) montre combien ces deux fleurs rustiques se montrent florifères et généreuses, jusqu’au coeur de l’automne.

Dans le parc, il y a aussi de superbes plates-bandes de gauras, toujours couverts de petites fleurs. Une autre star de la floraison longue durée.

Floraisons champêtres dans la rue d’Aubervilliers (Paris 18e)

Floraisons printanières dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Semés l’année dernière et n’ayant pas souffert du froid hivernal, les petits coins de prairie fleurie installés sur les grands trottoirs de la fin de la rue d’Aubervilliers se remettent à fleurir de plus belle, avec un mélange de soucis, lins rouges, pavots de Californie, coréopsis et lavatères annuels.

Lin rouge dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)