Archives de mots clés: Société Nationale d’Horticulture de France

Exposition Mille et un sapins à la SNHF (Paris 7e)

Exposition Mille et un sapins, art floral, SNHF, Paris 7e (75)
L’exposition d’art floral Mille et un sapins a été inaugurée jeudi soir 23 novembre et vous pouvez aller la découvrir tout ce week-end à la Société Nationale d’Horticulture de France dans le 7e arrondissement de Paris. J’étais invité pour cette première visite et voici quelques photos d’ensemble.

Exposition Mille et un sapins, art floral, SNHF, Paris 7e (75) (suite…)

Exposition d’art floral à la SNHF : Mille et un sapins

Affiche de l'exposition d'art floral à la SNHF : Mille et un sapinsEn référence à l’architecture en cône ou en pyramide des sapins de Noël, de nombreux artistes de l’art floral, venus des régions de France et même de l’étranger, vont réinterpréter avec originalité et créativité ce symbole traditionnel. Rendez-vous du 24 au 26 novembre 2017 à la Société Nationale d’Horticulture de France.

Informations pratiques
Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF)
84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
De 10h à 18h. Entrée gratuite.

Fenêtre sur jardins, journée d’étude de la bibliothèque de la SNHF

Affiche de la journée d'étude "Fenêtre sur jardins", SNHF, Paris (75), novembre 2017La deuxième journée d’étude de la bibliothèque de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) organisée en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France se déroulera le 10 novembre 2017 dans l’amphithéâtre de la SNHF. Seront présents les professionnels des bibliothèques, archives, musées ainsi que des chercheurs afin de dialoguer autour de l’histoire, de l’art et de la philosophie des jardins.

La Société Nationale d’Horticulture de France a été fondée en 1827 sous l’impulsion du Vicomte Héricart de Thury. Héritière des académies du XVIIe siècle, cette société savante a réuni et réunit encore, autour de l’horticulture, des professionnels, amateurs éclairés, érudits.  Le terme d’horticulture comprenait au XIXe siècle, une acception beaucoup plus vaste que ce que nous pouvons en entendre aujourd’hui. Dans son discours d’installation, Héricart de Thury expose entre autre l’exactitude du terme pour qualifier le but des travaux de la société, le définissant comme « l’art de la composition et de la culture des jardins ». Tandis que M. C. Bailly de Merlieux, alors secrétaire du comité de rédaction du bulletin, en offre une définition métaphorique : « L’art des jardins est du petit nombre de ceux qui prennent rang parmi les arts utiles comme parmi les arts d’agrément, et il doit même figurer au rang des Beaux-Arts […]. L’Horticulture change encore l’aspect de la nature en créant de nouveaux paysages. Rivale de la peinture, mais l’emportant sans doute sur elle, puisque la terre est son cadre, le sol que nous foulons sa toile, les arbres, les prairies, les fleurs, les rochers et les eaux, les couleurs qu’elle emploie, imitant ainsi les beautés de la nature avec les matériaux mêmes que la nature met en œuvre, au lieu de n’en offrir que l’insuffisante repré­sentation, quels ne seraient pas le produit, l’agrément, les beautés d’un pays dont l’Horticulture aurait distri­bué les champs et les bois, tracé les routes, indiqué les cultures ? » S’ouvre dès lors un vaste champ d’étude avec cet objet central qu’est le jardin, en témoignent la diversité et le nombre de comités, douze comités au premier tiers du XIXe siècle et aujourd’hui onze sections thématiques.

Les sociétaires avaient des profils très divers, jardiniers, pépiniéristes, horticulteurs, botanistes mais aussi médecins, avocats, professeurs, architectes, artistes, hommes politiques, etc. La pluralité de ces profils a fait de la Société un véritable lieu d’émulation au service de la discipline. Un lieu propice aux débats, aux échanges, à la construction des idées. Leurs visions du végétal ont ainsi toujours été en dialogue, nourrissant l’histoire et l’art des jardins de leurs différentes façons d’aborder ce vaste sujet. (suite…)

Inauguration de la bibliothèque de la SNHF le jeudi 5 octobre 2017

Annales de la Société d'Horticulture de Paris, 1827, SNHFLes collections de la bibliothèque de la Société Nationale d’Horticulture de France, constamment enrichies depuis près de 200 ans, figurent parmi les premiers fonds horticoles de France.

La bibliothèque conserve, en effet, plus de 10 000 ouvrages français et étrangers du xvie siècle à nos jours, 1290 titres de périodiques anciens et contemporains, de nombreux catalogues commerciaux ainsi que divers autres documents de grande valeur : photographies, gravures, lettres et autographes. Son statut de pôle associé de la Bibliothèque nationale de France (BnF) depuis 2012 atteste de son niveau d’excellence.

Ipomoea rubro-coerulea, Revue horticole, Paris, 1855, SNHFAfin de répondre aux nouveaux usages des lecteurs, la bibliothèque a démarré des programmes de numérisation dès 2011 et mis en place sa bibliothèque numérique en 2013. La nouvelle salle de lecture permet désormais d’accueillir le public dans un cadre idéal avec tables de travail créées sur mesure, éclairage zénithal, vitrines d’exposition, offrant aux visiteurs un espace de sérénité mettant en lumière ce fonds d’exception. (suite…)

MOOC « Santé des plantes : de l’observation au diagnostic »

La Société Nationale d’Horticulture de France, avec l’appui d’Agrocampus Ouest, lance le MOOC « Santé des plantes : de l’observation au diagnostic ».

Logo de la Société Nationale d'Horticulture de FranceLa suppression prochaine des produits phytosanitaires de synthèse pour les jardins, les espaces végétalisés et infrastructures (JEVI) dont font partie les jardins amateurs, impose un accompagnement des utilisateurs. Ces produits peuvent être remplacés par des techniques dites « alternatives ». Ces techniques sont propres à chaque bioagresseur pour une période donnée. Il est donc primordial de savoir reconnaitre les bioagresseurs et autres causes de désordre affectant la santé et le développement des plantes pour viser au plus juste.

Ce MOOC donne toutes les clefs pour passer d’une simple observation au diagnostic, afin d’identifier précisément les causes de désordre affectant la santé des plantes : comprendre le fonctionnement des plantes, connaitre et identifier les principaux ravageurs et maladies des plantes. (suite…)

Fabuleuses légumineuses, conférences et échanges à Saint-Germain-en-Laye (78)

Affiche des conférences et échanges, Fabuleuses légumineuses, SNHF, Saint-Germain-en-Laye (78)La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) et ses partenaires vous donnent rendez-vous pour la première journée en 2017 de conférences et d’échanges sur les légumineuses à Saint-Germain-en-Laye (78), le 26 janvier 2017.

Désormais classées dans la famille des Fabacées, les légumineuses constituent une famille cosmopolite et possèdent de très nombreuses propriétés. Elles s’adaptent à des objectifs à la fois agronomiques, écologiques et environnementaux. On retrouve ainsi la famille des Fabacées, non seulement dans tous les jardins potagers, mais aussi dans nombre de jardins d’agrément avec des espèces ornementales du plus grand intérêt. Leur diversité est infinie !
(suite…)