Archives de mots clés: ipomée

Ipomoea sloteri

Ipomoea quamoclit en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)J’aime les petites fleurs rouges en trompette de cette plante grimpante exotique mais aussi tout autant son feuillage avec ces feuilles finement ciselées et vert fluo quand elles sont jeunes puis vert plus foncé quand elles sont complètement développées.

Beaucoup d’élégance, de raffinement, et un graphisme très fort, très original.

Vous pouvez l’admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des plantes de Paris.

Duos fleuris de l’été

Voici une sélection de duos de fleurs d’été rencontrés au cours de mes dernières balades parisiennes et bruxelloises.

Ammi et bidens en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)

Ammi visnaga et bidens à fleurs blanches (photo ci-dessus).
Arctotis et delphinium (photo ci-dessous).

Arctotis et delphinium en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75)
Trachelium caeruleum et cinéraire maritime.

Cinéraire maritime et Trachelium caeruleum en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75) (suite…)

Fleurs d’été et couleur bleu

Bleuets, nigelles, artichaut et liseron de Mauritanie dans le Jardin des Plantes en été, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris 5e (75)
La couleur « bleu » représente la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur mais aussi l’infini. Une couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. Tout ce que l’on peut souhaiter dans nos jardins, mais aussi pour notre beau pays et pour le monde entier…

Le bleu n’est pas le coloris le plus fréquent en été dans les plates-bandes et les massifs. Cette couleur que l’on qualifie de froide est même plutôt rare. Et l’appareil photo numérique a souvent tendance à y ajouter du rouge et à le rendre plus violet qu’il n’est. Mais voici une petite sélection de ces fleurs bleues qui peuvent décorer nos jardins et nos balcons.

Bleuets, nigelles de Damas, artichauts ou cardons, liserons de Mauritanie, ipomées volubilis…

Ipomée, Concolvulacées, La Folie des Plantes, Parc du Grand Blottereau, Nantes (44) (suite…)

Ipomée ‘Heavenly Blue’, plus bleue que le ciel !

Ipomoea tricolor 'Heavenly Blue', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

L’été qui se prolonge fait le bonheur de certaines fleurs d’été, notamment les ipomées qui sont couverts de fleurs, largement épanouies quand le soleil brille. Une visite dans le Jardin des Plantes de Paris vous fera découvrir plusieurs variétés toutes plus belles les unes que les autres. Mais pour commencer cette semaine et ce lundi qui s’annonce encore ensoleillé, le bleu d’azur du volubilis ‘Heavenly Blue’ est tout à fait de circonstances.

Ipomoea tricolor 'Heavenly Blue', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Les immenses corolles en trompette largement évasée (jusqu’à 6 cm de diamètre) se déploient le long des grandes tiges grimpantes (hauteur jusqu’à 2 à 3 m), entre les feuilles en forme de coeur. En fin d’été, le spectacle est impressionnant, surtout par une chaude et belle journée ensoleillée.

(suite…)

Ipomée ‘Heni Bollywood’

En parcourant le Jardin des Plantes (Paris 5e), j’ai eu la surprise de découvrir une ipomée aux teintes douces baptisée ‘Heni Bollywood’. Serait-ce une fleur dédiée à Pascal Héni, alias Pascal of Bollywood ?

Ipomée 'Heni Bollywood', fleurissement d'été dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), 30 juillet 2011, photo Alain Delavie

Ipomoea cairica 'Heni Bollywood', fleurissement d'été dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), 30 juillet 2011, photo Alain Delavie

Superbe ipomée n’est-ce pas ?

Ipomée 'Heni Bollywood', fleurissement d'été dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Ipomoea cairica 'Heni Bollywood', fleurissement d'été dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75), 30 juillet 2011, photo Alain Delavie

J’ai photographié l’étiquette pour prouver que je n’invente pas le nom de cette belle fleur de la famille des Convolvulacées.

(suite…)

Volubilis et renouée du Turkestan, duo d’automne

Surprise de l’automne, au hasard d’une balade dans Paris : un doux mélange d’une fleur d’ipomée bleu ciel et d’un brouillard de fleurettes de l’opulente renouée du Turkestan. Un duo de charme !

Plante grimpantes à floraisons automnales

Ipomée volubilis et renouée du Turkestan, cimetière de Montmartre, Paris 18e, octobre 2010, photo Alain Delavie

Ces deux lianes sont aussi volubiles l’une que l’autre, la renouée étant quand même plus vigoureuse du fait de sa grande rusticité. Mais l’accord des grosses fleurs de l’ipomée et des grappes de petites fleurs de la renouée est particulièrement réussi.

Avis, à ne pas planter dans tous les jardins, encore moins sur un petit balcon !
L’ipomée se ressème énormément et même si elle périt aux premiers gels (en climat doux elle est vivace et elle repart de la souche après quelques gelées légères), ses graines germent au printemps avec une abondance qui tourne parfois à l’invasion. Quant à la renouée du Turkestan (Fallopia baldschuanica), elle est tellement vigoureuse et prolifique qu’elle donne des immenses lianes en quelques mois qui peuvent atteindre jusqu’à 10 m de longueur.