Archives de mots clés: Fabacées

Fabuleuses légumineuses, conférences et échanges à Saint-Germain-en-Laye (78)

Affiche des conférences et échanges, Fabuleuses légumineuses, SNHF, Saint-Germain-en-Laye (78)La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) et ses partenaires vous donnent rendez-vous pour la première journée en 2017 de conférences et d’échanges sur les légumineuses à Saint-Germain-en-Laye (78), le 26 janvier 2017.

Désormais classées dans la famille des Fabacées, les légumineuses constituent une famille cosmopolite et possèdent de très nombreuses propriétés. Elles s’adaptent à des objectifs à la fois agronomiques, écologiques et environnementaux. On retrouve ainsi la famille des Fabacées, non seulement dans tous les jardins potagers, mais aussi dans nombre de jardins d’agrément avec des espèces ornementales du plus grand intérêt. Leur diversité est infinie !
(suite…)

Hardenbergia violacea f. alba

Hardenbergia violacea 'Alba', quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)

Vendue en potée fleurie au coeur de l’hiver, cette plante grimpante peu rustique offre une généreuse floraison en grappes blanches. Un faux air de salsepareille pour le feuillage, une ressemblance avec la glycine pour la floraison.

Hardenbergia violacea 'Alba', quai de la Mégisserie, Paris 1er (75)

Pour accueillir cette belle liane exotique originaire d’Australie, il faut une véranda ou une serre maintenue hors gel pendant la mauvaise saison. La plante gèle dès que les températures sont négatives et la souche ne résiste pas à des températures inférieures à -4 à -5 °C, surtout en pot. Ce n’est malheureusement pas une plante d’intérieur, les températures trop élevées et le manque de lumière empêchant souvent un bon développement. Dans un loft très lumineux et chauffé modérément, la culture doit être possible surtout qu’il faut prévoir suffisamment de place, les tiges pouvant atteindre plusieurs mètres de longueur.

C’est bien dommage que ce ne soit pas une plante faite pour nos intérieurs, car je trouve cet Hardenbergia superbe, surtout cette variété à fleurs blanches que je préfère à l’espèce type à la floraison bleu violacé, aussi proposée en ce moment.

Déco chou

Chou d'ornement en hiver sur la place d'Italie, Mairie du 13e, Paris 13e (75)

Avec la douceur de l’automne et de l’hiver, les choux d’ornement ont poussé et pris de belles proportions dans les massifs en ville. Les grosses pommes se repèrent de loin, teintées de blanc ou de violet.

Chou d'ornement en hiver sur la place d'Italie, Mairie du 13e, Paris 13e (75)

Ces légumes décoratifs assez imposants seraient mieux accompagnés avec des pensées, des pâquerettes ou des myosotis blancs ou roses pâles je trouve. Avec du jaune vif, c’est… Difficile !

(suite…)

La rue de Longchamps à Neuilly (92) n’est toujours pas en hiver

Après un automne doux, un début d’hiver tout aussi tempéré et un Noël sans grand froid ni neige, les végétaux de la capitale et de la proche banlieue tardent à se mettre en repos. J’ai été surpris de voir les acacias de la rue de Longchamps à Neuilly-sur-Seine (92) encore couvert de feuilles bien vertes, en compagnie des sapins de Noël qui nous rappelle la saison.

Acacias feuillus en début d'hiver dans la rue de Longchamps, Neuilly-sur-Seine (92)

Encore bien verts ces arbres et surtout très chargés de feuilles !

Acacias feuillus en début d'hiver dans la rue de Longchamps, Neuilly-sur-Seine (92)

(suite…)

Campylotropis macrocarpa, tout simplement sublime !

Campylotropis macrocarpa, Fabacées, Jardin des Plantes, MNHN, Paris 5e (75)

En traversant hier le Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e) généreusement fleuri et ensoleillé, mon regard s’est attardé sur ce petit arbuste d’une beauté incroyable : Campylotropis macrocarpa. Certes, le nom n’est pas des plus faciles et n’a pas du aider à sa renommée. Et pourtant, que de grâce, de légèreté, quelle floraison abondante, toute en douceur et délicatesse…

Campylotropis macrocarpa, Fabacées, Jardin des Plantes, MNHN, Paris 5e (75)

Campylotropis macrocarpa, Fabacées, Jardin des Plantes, MNHN, Paris 5e (75)

(suite…)

J’aime le lespédéza de Thunberg !

Lespédéza de Thunberg (Lespedeza Thunbergii) dans Amiens (Somme)

Pas vraiment fréquent dans les jardins, cet arbuste à floraison estivale et automnale forme des larges cascades couvertes de petites fleurs de pois pourpre violet.

Lespédéza de Thunberg (Lespedeza Thunbergii) dans Amiens (Somme)

Cet arbuste, comme la lavatère arbustive, peut se cultiver comme une grande plante vivace que l’on rabat assez court en fin d’hiver. La croissance des rameaux est rapide. Il est préférable d’installer le lespédéza sur le haut d’un talus pour pouvoir admirer ses longues branches retombantes et très flexibles, couvertes de fleurs au coeur de l’été.

(suite…)