Archives de mots clés: corète du Japon

Quelques fleurs de corète du Japon

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora'), Arènes de Lutèce, Paris 5e (75)En pleine floraison, la corète du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’) n’est qu’une boule d’or particulièrement éclatante, un joyeux fouillis de rameaux et de fleurs en pompons ébouriffés. Mais quand on contemple l’extrémité d’une branche, toute sa délicatesse apparaît.

Infatigables corètes du Japon

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Qu’importe la météo du printemps et de l’été, les corètes fleurissent inlassablement, renouvelant sans cesse leur floraison, certes plus abondante en mai et juin. Dans la grisaille de cet été qui n’en est pas un, les pompons jaune d’or sont les bienvenus et apportent des petites touches de lumière fort sympathiques.

Corète du Japon en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Corète albinos

Nouvelle pousse chlorosée de corète du Japon (Kerria japonica 'Buttercup') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Mon pied de corète du Japon à fleurs blanches (Kerria japonica ‘Buttercup’) s’est mis à faire quelques pousses avec des feuilles complètement blanches, redevenant peu à peu entièrement vertes. Certainement une carence, mais c’est plutôt joli…

Nouvelle pousse chlorosée de corète du Japon (Kerria japonica 'Buttercup') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Les feuilles de cette variété sont vraiment très élégantes, avec leurs pointes très effilées et leurs dentelures. En blanc, elles n’en paraissent que plus délicates. Dommage que ce ne soit pas une mutation, mais les nervures qui redeviennent vert plus foncé me font plutôt penser à une carence du type chlorose. J’arrose beaucoup en été, presque tous les jours et l’eau de Paris est très calcaire. Je vais tenter une application d’un produit antichlorose.

Belle remontée de ma corête du Japon

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Cet arbuste mérite un grand coup de chapeau tant il met de bonne volonté à pousser, fleurir et refleurir même dans un pot sur un balcon. Quelle que soit la météo et ses excès, il résiste, pousse quand même et nous prodigue sa floraison lumineuse et joyeuse.

Quand on prend soin de couper les vieilles tiges qui finissent par jaunir et se dessécher, la touffe reste élégante et les nouvelles pousses peuvent se développer sans être gênées. En pot, cette plante n’est pas envahissante comme elle peut le devenir dans un jardin.

Au printemps et en été, cet arbuste concurrence avec brio les bambous. Il n’y a qu’en hiver où il perd tout attrait, son feuillage étant caduc. Mais cela facilite les opérations de taille et de nettoyage.

Impatientes corètes du Japon

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora'), floraison hivernale dans le jardin James Joyce, Paris 13e (75)

Il faut un froid tenace pour empêcher les corètes du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’) de fleurir. Ces arbustes ô combien florifères ont redémarré pendant la courte période de redoux hivernal et ont aussitôt donné une profusion de boutons floraux avec quelques pompons bien épanouis. Et le froid les a saisi, empêchant provisoirement la floraison de devenir plus abondante.

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora'), floraison hivernale dans le jardin James Joyce, Paris 13e (75)

(suite…)