Archives de mots clés: art

Installation « Monstera Dubia » dans le centre commercial Beaugrenelle (Paris 15e)

Monstera Dubia, installation dans le centre commercial Beaugrenelle, création Alexis Tricoire, Paris 15e (75)Alexis Tricoire présente du 16 mars au 29 avril 2018 « MONSTERA DUBIA » dans le Centre Beaugrenelle à Paris, une installation monumentale, allégorie-hommage à la forêt primaire d’Amazonie.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)Adresse parisienne résolument contemporaine, situé en bord de Seine et à deux pas de laTour Eiffel, Beaugrenelle accueille, sur 55000 m2, une collection de 110 marques exceptionnelles, dans les univers de la mode, de la beauté, de la déco, des loisirs et du food. Lieu vivant et inspirant, Beaugrenelle s’est tourné vers la création artistique dès son ouverture en 2013. Son architecture, signée Valode et Pistre, offre un écrin de lumière au Grand Mobile de Xavier Veilhan exposé en plein cœur de l’atrium, aux salles de cinéma conçues par Oraïto et au restaurant Eclectic imaginé par Tom Dixon.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)
À plusieurs reprises, Beaugrenelle s’est transformé en lieu d’exposition, invitant des artistes à s’emparer du site pour un temps donné. Ont ainsi pu être admirées la performance de Julio Le Parc dans le cadre de la Nuit Blanche 2012, l’exposition partenaire de la FIAC « Think Big » en 2015 ou encore les œuvres éphémères de Felice Varini en 2017. C’est dans cette continuité qu’aujourd’hui, Beaugrenelle a choisi de faire appel au designer végétal Alexis Tricoire pour réaliser une performance artistique. (suite…)

Exposition « Jardins intérieurs » à la Librairie-galerie Jardins en Art du 15 mars au 15 mai 2018

Jardins en Art, 19 rue Racine, 75006 Paris
Ce printemps, Jardins en Art, l’unique librairie-galerie des jardins de Paris, organise « Jardins intérieurs », une exposition sur le thème de la décoration autour du jardin et de la Nature.

Papier Peint, Algues, création Etienne YverJardins en Art présente, en exclusivité, PENTIMENTI, une collection unique de papiers peints d’artistes signés Rafael Gray, Rachel Levy, Ulrika Liljedahl et Etienne Yver. Cette collection éditée en série limitée est une ode à la nature.

Papier peint Palm, création Rafaël GrayL’art du papier peint, par son grand pouvoir suggestif, a été et reste aujourd’hui, une remarquable source d’inspiration ainsi qu’un formidable exercice de style pour un artiste. Son esthétique est l’incarnation du décor intime de son époque et, avec ses motifs répétitifs, c’est aussi l’infini apprivoisé, qui vient animer et transcender les limites du mur. Utilisant différentes techniques (dessin, peinture, linogravure, photographie), ces créations originales établissent une passerelle entre la pièce unique et l’édition et nous invitent à introduire l’art sous une autre forme, dans nos intérieurs.

Table basse, création Jérôme QuilanSeront présentées également de nouvelles pièces du mobilier de la nature de Jérôme Quilan, ferronnier d’art. En exclusivité pour la galerie, il a conçu un mobilier en fer forgé pour le jardin la maison : consoles, table basses, luminaires et miroirs. Dans la lignée de grands artistes puisant leur inspiration dans la flore et la faune de nos jardins, chaque pièce de ce mobilier s’habille d’une patine de couleur bronze ou dorée. L’artisan d’art signe trois nouvelles créations : un miroir aux branches agrémenté de feuilles de vigne, une table basse, une lampe de salon et un paravent.

Dans le cadre de Jardins en Actes, cycle de conférences et de rencontres, le 28 mars 2018, le paysagiste épicurien Pierre-Alexandre Risser dédicacera ses livres notamment Des jardins à vivre – 30 ans de jardins et terrasses à Paris (Éditions Ulmer).

JARDINS en ART, 19, rue Racine, 75006 Paris.
Tél. :
01 56 81 01 23.
Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h30.

Exposition « Malmaison un jardin d’expérience » jusqu’au 29 avril 2018

Auguste Garneray, "La serre chaude", RMN-GP Musée national des château de Malmaison et Bois-Préau
Le musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau présente l’exposition « Malmaison, un jardin d’expérience » dans l’orangerie du parc du Bois-Préau à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

Pour Joséphine, Malmaison, c’était d’abord un jardin et elle en fit quelque chose extraordinaire. L’exposition, qui investira l’orangerie du Bois-Préau, au milieu des plantes exotiques et des orangers remisés pour l’hiver, vise à montrer au public que deux siècles après la disparition de l’impératrice, l’art des jardiniers poursuit toujours le rêve de la « merveilleuse créole » qui voulait voir pousser l’Amérique à Malmaison.

Cette installation s’articulera autour de trois thèmes principaux : le jardin d’expérimentation et d’acclimatation, où graines et plants parvenaient du monde entier, avec, en point d’orgue, une modélisation de la serre chaude, pour comprendre l’importance capitale de ce bâtiment, unique en son genre; le domaine d’exploitation, avec son élevage de mérinos, inspiré par la bergerie impériale de Rambouillet; le jardin fleuriste avec le travail dans les serres pour assurer le fleurissement des parterres et des salons.

Vues du jardin de Joséphine, Auguste Garnerey, Éditions des Falaises
À l’occasion de cette exposition, les Éditions des Falaises, en partenariat avec la RMN-Grand Palais, publient Auguste Garnerey, vues du jardin de Joséphine par Christophe Pincemaille. L’aménagement du jardin de Malmaison, entre 1800 et 1814, fut la grande entreprise de l’impératrice Joséphine (1763 – 1814). Elle trouva en Jean-Marie Morel (1728 – 1810) le peintre-jardinier capable de répondre à ses attentes. Il conçut pour elle un jardin composé de paysages variés qui étaient traités comme des tableaux peints grandeur nature. Elle désirait voir partout de l’irrégularité et du mouvement pour retrouver la vérité des horizons et exalter les beautés de la nature. Elle voulait aussi qu’on se crût au coeur des forêts d’Amérique, d’où sa passion pour la botanique. Les aquarelles d’Auguste Garnerey nous font entrer dans cette utopie que Joséphine, en souvenir de sa jeunesse antillaise, avait poursuivie à Malmaison et qui disparut avec elle. (suite…)

Exposition « Strange Garden » par Agathe Singer

Exposition "Strange Garden" par Agathe Singer, galerie Sergeant Paper, rue Quincampoix, Paris 4e (75)Depuis le 1er et jusqu’au 31 mars 2018, la galerie du Sergeant sent bon le printemps. Elle vous invite à plonger dans l’univers naturaliste et naïf de l’artiste Agathe Singer, à travers 28 créations en série limitée sur papier, numérotées et signées.

Exposition "Strange Garden" par Agathe Singer, galerie Sergeant Paper, rue Quincampoix, Paris 4e (75)
Stigmates du jardin sauvage de son enfance et des heures passées dans la nature, Agathe Singer imagine, à travers ses oeuvres, une jungle peuplée d’animaux sauvages et de fleurs étranges, imaginaires ou bien réelles.

Exposition "Strange Garden" par Agathe Singer, galerie Sergeant Paper, rue Quincampoix, Paris 4e (75)
D’abord réalisées à l’aquarelle et à la gouache, toutes les oeuvres ont été imprimées dans l’atelier de Sergeant Paper, sur papier d’art Innova 210gr. À découvrir jusqu’à la fin du mois sur les murs de l’atelier situé dans la rue Quincampoix, Paris 4e, mais également en ligne :

  • -10% sur votre commande avec le code « Welcome » (jusqu’au 25 mars 2018).
  • Frais de port offerts à partir de 60 euros d’achat.
  • Oeuvre fournie avec certificat d’authenticité.
  • Possibilité d’encadrement exclusivement en galerie.

Exposition "Strange Garden" par Agathe Singer, galerie Sergeant Paper, rue Quincampoix, Paris 4e (75)Sergeant Paper
38, rue Quincampoix, 75004 Paris.
Tél. : +33 1 71 32 81 89
Du mardi au samedi de 12h à 20h.

Exposition « M.Chat fait 20 ans ! »

La galerie Brugier-Rigail (Paris 3e) propose une exposition inédite et exclusive pour les vingt ans du célèbre chat jaune de l’artiste Thomas Vuille.

M.Chat, Piazza Pompidou 2004, Acrylique sur toile 2017, Galerie Brugier Rigail
Nous l’avons découvert au coin d’une rue, sur les hauteurs d’un toit, ce curieux félin jaune au sourire malicieux. Nous nous sommes tous posé cette question: mais que fait ce chat-là ? Qu’a-t-il à nous révéler ? Au premier coup d’œil, on lui découvre un côté enfantin qui entraîne les plus jeunes dans un imaginaire fantastique.

M.Chat - Marseillaise 2012 Acrylique sur toile - 2017 100 x 100 cm ©Bruno Pellagrin Galerie Brugier-Rigail
Pour les plus grands, il suggère cette dimension issue tout droit de la figuration libre s’inspirant pleinement de la bande dessinée. Savez-vous que cela fait maintenant 20 ans qu’il nous attire dans son sillage, qu’il nous hypnotise de ses grands yeux et surtout nous transporte avec altruisme lors de ses innombrables et facétieux périples urbains ?

M.Chat - Gotham City 2018 Acrylique sur toile - 2017 100 x 100 cm ©Bruno Pellagrin Galerie Brugier-Rigail
C’est une promenade à travers le monde que M.Chat a souhaité nous offrir pour célébrer cet  anniversaire magique. Il a réuni pour l’occasion une trace de son passage sur les différents continents sur lesquels il a distribué son sourire enchanteur. À l’occasion de cette exposition, l’artiste, avec toute sa générosité et sa bienveillance, nous dévoile ses prodigieux carnets de voyage d’explorateur. (suite…)