Archives de mots clés: acacia

Mimosa super star au Jardin des Plantes de Paris

Mimosa (Acacia decurrens), Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Véritable attraction du Jardin des Plantes (Paris 5e) en fin d’hiver quand ce dernier n’a pas été trop froid, le grand mimosa (Acacia decurrens) près des grandes serres attirent les passants, nombreux à le photographier ou à se faire photographier devant et à venir se remplir les narines du doux parfum qui émane des brassées de pompons dorés.

Mimosa (Acacia decurrens), Jardin des Plantes, Paris 5e (75)Même quand le temps est gris, ce qui était le cas hier, la couleur jaune des petits pompons est tellement vive qu’elle réveille le jardin et attire irrémédiablement les regards.

Mimosa (Acacia decurrens), Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Mimosa pleureur fleuri à Levallois

Mimosa pleureur (Acacia dealbata 'Pendula') en fleur dans le parc Youri Gagarine, Levallois (92)
L’hiver très doux a permis à ce mimosa pleureur (Acacia dealbata ‘Pendula’) de produire de belles grappes de pompons jaunes. Un spectacle qui reste rare en région parisienne et qui n’en est que plus agréable.

Mimosa pleureur (Acacia dealbata 'Pendula') en fleur dans le parc Youri Gagarine, Levallois (92)
Je vous l’avais déjà montré en 2014 : du mimosa à Levallois (92). Les hivers doux se succèdent décidément à un rythme rapproché.

À admirer dans le parc Youri Gagarine à Levallois (Hauts-de-Seine).

Un peu de mimosa dans l’hiver parisien

Mimosa fleuri, Marché aux fleurs sur l'Île de la Cité, Paris 4e (75)
Quand le manque de couleur et de verdure devient trop pressant, rien de tel qu’un petit tour chez les fleuristes de la capitale et notamment dans le Marché aux fleurs de l’Île de la Cité (Paris 4e) pour oublier momentanément la grisaille de l’hiver !

Mimosa fleuri, Marché aux fleurs sur l'Île de la Cité, Paris 4e (75)
Le printemps y est déjà arrivé avec une profusion de narcisses, de jacinthes, de primevères, de jasmins blancs et d’azalées. Et ces superbes potées de mimosas aux bouquets de pompons d’un jaune éclatant.

Mimosa fleuri, Marché aux fleurs sur l'Île de la Cité, Paris 4e (75)
Avec les températures plus douces revenues dans la capitale, l’envie du printemps n’en est que plus forte. Il va falloir encore patienter un peu, mais déjà les jours rallongent et les oiseaux chantent de plus en plus.

Le plus vieil arbre de Paris encore endormi

Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia), square Viviani, Paris 5e (75)
Planté en 1601 dans ce qui est aujourd’hui le square Viviani-Montebello (Paris 5e), ce robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) est l’attraction de ce petit jardin parisien très touristique situé près de la cathédrale Notre-Dame. Mais pour le moment, le vieil arbre est encore endormi même si le lierre qui le couvre partiellement lui donne un aspect plus verdoyant.

Le lierre qui couvre le tronc du robinier dissimule surtout les étais en béton peu esthétiques qui soutiennent l’arbre chancelant. Les bûcherons-élagueurs de la Ville de Paris interviennent régulièrement pour limiter son développement afin de ne pas étouffer l’arbre très âgé.

L’or lumineux de l’acacia dans la grisaille parisienne

Acacia doré (Robinia pseudoacacia 'Frisia') dans le parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Le temps gris de ces derniers jours met bien en valeur le feuillage très lumineux de l’acacia doré (Robinia pseudoacacia ‘Frisia’). Un arbre qui d’ailleurs n’aime pas trop une exposition trop brulante. Cette année, les acacias dorés parisiens sont à la fête pendant que les parisiens s’étiolent et prennent un teint d’endive.