fruit

Baies, drupes et autres fruits, comestibles ou décoratifs, parfois toxiques

Piment d’ornement ‘Black Pearl’

Piment d'ornement, Capsicum annuum 'Black Pearl', Solanacées, en été dans l'École du Breuil, Paris 12e (75)
En plein soleil, ce piment d’ornement devient vraiment noir, à l’exception des toutes jeunes feuilles, des fleurs et des fruits qui deviennent rouges à maturité. Quand je suis passé hier dans les jardins de présentation de l’École du Breuil (Paris 12e), les pieds de ce piment était d’un noir intense éclatant. Remarquable !

Piment d'ornement, Capsicum annuum 'Black Pearl', Solanacées, en été dans l'École du Breuil, Paris 12e (75) (suite…)

Les 20 ans de la Reine-Claude Label Rouge

Prunes 'Reine-Claude', photo Fotolia / tpzijl1998 – 2018 : la Reine Claude, fête cette année les 20 ans de son Label Rouge. Cette prune bien connue des consommateurs est facilement identifiable par sa robe verte à dorée, parfois soulignée d’une pigmentation rouge. Cette année, les premières cueillettes sont attendues aux alentours du 25 juillet.

La Reine Claude Label Rouge, très appréciée pour son goût sucré, son parfum de miel et ses arômes subtils, apporte la garantie d’une qualité supérieure. Elle est issue de vergers certifiés, cueillie à la main, et sélectionnée avec rigueur par des producteurs et des metteurs en marché soucieux de préserver la notoriété d’une prune d’exception. Cette variété traditionnelle, découverte au XVIème siècle et baptisée en hommage à Claude de France, épouse du roi François 1er, fait aujourd’hui partie du patrimoine culinaire national. Consommée crue ou cuite, elle est l’une des prunes préférées des Français. La production, principalement localisée en Occitanie (Tarn et Garonne, Lot), représente un potentiel de récolte qui avoisine 1 000 tonnes par an.

Cette année, la récolte s’annonce bonne. Alors que les nouvelles variétés de prunes ont globalement souffert d’un printemps maussade, la Reine Claude a bénéficié d’une courte période favorable au moment de sa floraison. La charge des arbres est prometteuse, laissant espérer une belle saison, avec des fruits de qualité attendus pour début août et disponibles jusqu’à mi septembre. De quoi fêter comme il se doit les 20 ans de son Label Rouge !
(suite…)

Flexitarisme, véganisme, végétalisme, végétarisme, un peu de vocabulaire

Fruits et légumes, photo Fotolia / Esin Deniz
En matière d’alimentation, nous ne mangeons pas tous pareil. Certains adoptent des régimes particuliers, notamment avec moins ou plus du tout de produits carnés. Entre le végétarisme, le végétalisme, le flexitarisme et le véganisme, il n’est pas toujours facile de savoir qui mange quoi, surtout quand on n’est pas un adepte de l’un de ces types d’alimentation.

Le flexitarisme
Les flexitariens réduisent leur consommation de viande en privilégiant la qualité à la surconsommation.

Fruits et légumes, photo Fotolia / Esin DenizLe véganisme
C’est un mode de vie et de consommation qui cherche à exclure les produits liés à l’exploitation des animaux pour son alimentation, son habillement. Les végans sont engagés dans la protection animale et cherchent à vivre sans faire souffrir les animaux. Ils ne portent pas de vêtements en laine, en soie, en cuir, en duvet… Les végans n’utilisent pas de produits pharmaceutiques ou cosmétiques testés sur les animaux, etc.

Fruits et légumes, photo Fotolia / Esin DenizLe végétalisme
Le végétalisme est un régime alimentaire qui ne comporte que des aliments issus du monde végétal. Les végétaliens ne mangent pas de viandes, de poissons, de fruits de mer, ni de produits laitiers, d’œufs et autres produits d’origine animale comme le miel, la gélatine, la présure. Ce régime rend très difficile la satisfaction des besoins en acides aminés indispensables, en fer, en calcium et en certaines vitamines. À long terme, ce régime fait courir des risques pour la santé, notamment pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.

Fruits et légumes, photo Fotolia / Esin DenizLe végétarisme
Le végétarisme est un type d’alimentation qui exclut la viande et les produits carnés, les poissons et les fruits de mer. On distingue plusieurs tendances :

  • Le semi-végétarisme : on consomme du poisson (pescetariens), des fruits de mer et parfois de la volaille ;
  • Le lacto-ovo-végétarisme : on consomme du lait et des œufs ;
  • Le lacto-végétarisme : on consomme des produits laitiers mais pas d’œufs.

Fruits et légumes, photo Fotolia / Esin DenizLe saviez-vous ?
Nous devons ingérer 1 gramme de protéines (animales et/ou végétales) par kilo de poids et par jour. La spiruline, avec 60 à 70g de protéines pour 100g, est l’aliment végétal le plus riche en acides aminés et protéines.

Le temps des cerises françaises

En 2018, la cerise française s’est donnée quelques jours de plus pour arriver jusqu’aux étals. En effet, selon la date de la floraison, la campagne peut débuter avec 8 à 15 jours de décalage d’une année à l’autre. Cette année, les premières cerises sont arrivées à la mi-mai, mais elles seront présentes jusqu’à la fin du mois de juillet pour le plus grand plaisir des gourmands.

AOP Cerises de France, Chiffres de la saison 2018
En mai, la cerise française fait ce qui lui plaît ! Après des températures d’avril un peu fraîches, les Pyrénées Orientales et le Gard seront les premiers terroirs français à cueillir la Burlat, attendue autour du 14 mai pour le plus grand plaisir des gourmets ! Le Ventoux et la région de Moissac démarreront à leur tour la cueillette à partir du 18-19 mai, tout comme la Vallée du Rhône. Dans les Monts du Lyonnais, il faudra attendre la fin mai, voire le début du mois de juin pour que les cerises puissent être récoltées. Le cœur de la saison est en mai et en juin.

Essentiellement cultivée en Provence Alpes Côte d’Azur (30%), Auvergne- Rhône-Alpes (34%), Occitanie (24%), la production annuelle de cerises en France se porte à 31 500 tonnes pour 8 000 ha, élevant ainsi la France au rang de 4ème pays producteur de cerises. Les Français en dégustent en moyenne 2 kg par ménage et par an.

Les fruits, récoltés au fur et à mesure de leur maturité, se doivent d’être manipulés avec soin. Le ramassage se fait encore à la main et que la récolte définitive nécessite plusieurs passages dans un verger. Il faut une heure à un ramasseur pour effectuer une sélection rigoureuse des fruits mûrs et cueillir à la main environ 10 à 15 kg de cerises (une cerise pèse entre 8 et 10 grammes).

L’AOP Cerises de France
L’AOP Cerises de France – Association d’Organisations de Producteurs. Elle fédère aujourd’hui plus de 800 producteurs français de cerises. Depuis sa création, l’AOP a doublé son nombre d’adhérents et joue un réel rôle économique au sein de la filière. L’AOP Cerises de France a obtenu sa reconnaissance en tant qu’AOP Nationale par Arrêté du 14 décembre 2011 portant modification de reconnaissance en qualité d’association d’organisation de producteurs de fruits et légumes.

Bon à savoir
Une bonne cerise n’attend pas et se déguste le jour de son achat. Mais un séjour de 72 h à température ambiante – sauf en période de canicule – dans la corbeille à fruits est possible. Vous pouvez porter cette durée à cinq jours en optant pour le réfrigérateur, à l’abri d’une boîte hermétique afin de protéger les cerises des odeurs environnantes. Pensez à les sortir au moins 20 minutes avant de les déguster pour qu’elles puissent recouvrer et exprimer tous leurs arômes neutralisés par le froid.

www.cerises-de-france.fr

L’Interprofession des fruits et légumes frais vous donne rendez-vous pour la Fraich’Fantasy

Logo InterfelDu 15 au 18 mai 2018, l’Interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) ouvre les portes de la Fraîch’Fantasy dans le 2e arrondissement de Paris et invite les familles à venir découvrir gratuitement son univers ludique autour des fruits et légumes frais.

Un espace éphémère aux couleurs de l’univers de Frutti et Veggi, créé dans le cadre d’un programme de communication cofinancé par l’Union européenne et imaginé par Interfel et la Chambre d’agriculture hongroise (NAK), ouvre ses portes du 15 au 18 mai 2018 à l’espace Mademoiselle M (Paris 2e). Parents, grands-parents et enfants sont conviés à vivre cette expérience ludique pour passer un bon moment en famille et porter un nouveau regard sur les fruits et légumes frais.

Au programme :

  • des ateliers de cuisine pour les enfants de 6 à 14 ans et leurs parents (ou grands-parents) : création de la potion secrète de Barbedor, élaboration de l’Élixir de Double-Vue, etc.
  • fabrication de pompons en forme de fruits et légumes ;
  • création de bouquets de fleurs avec des fruits et légumes ;
  • un espace détente avec massages nomades réservés pour les parents.

Rendez-vous chez Mademoiselle M au 19, rue Palestro, 75002 Paris, de 10h à 18h tout au long de la semaine pour découvrir l’European Fraîch’Fantasy.

Logo InterfelÀ propos d’Interfel
Créée en 1976, Interfel rassemble l’ensemble des métiers de la filière fruits et légumes frais. Toutes les fonctions sont représentées : production, coopération, expédition, importation, exportation, commerce de gros, distribution (grandes surfaces, commerces spécialisés et restauration collective). Organisme de droit et d’initiative privés, Interfel est reconnue association interprofessionnelle nationale agricole par le droit rural français, ainsi que par l’Union européenne depuis le 21 novembre 1966 dans le cadre de l’Organisation Commune de Marché (OCM) unique.

Envie de fraises de toutes les couleurs

Fraises de différentes couleurs et variétés, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
En passant hier devant l’étal d’un marchand de fruits et légumes de la rue Mouffetard (Paris 5e), j’ai craqué pour ces fraises de toutes les couleurs, blanches, jaunes, orange rose et rouge vif. Leur parfum embaumait le magasin et je me suis régalé le soir même avec ce saladier de fraises avec juste un peu de sucre, rien d’autre.

Fraises jaunes, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
Il n’y avait pas que le parfum, le goût était au rendez-vous ! Les fraises rouge foncé se sont révélées les plus fortes en goût et en sucre, mais c’étaient aussi les plus mûres. Un régal !

Fraises de différentes couleurs et variétés, fruits frais, cuisine, Paris 19e (75)
C’est un peu en avance sur la saison des fraises au jardin, mais il est difficile de résister tant les barquettes nous envoient des effluves gourmandes. Et puis j’aime les fraises !