Archive journalières: 25 novembre 2014

Variations sur le cotinus

Cotinus avec son feuillage d'automne, photo Alain Delavie
D’un automne et d’un arbuste à l’autre, le fustet (Cotinus) offre une incroyable palette de coloris automnaux allant du jaune d’or au pourpre en passant par les orange, les cuivrés, les roses et l’écarlate. Je vous propose de regarder ce petit diaporama qui vous donnera un aperçu de cette belle diversité de feuillages.

Variations du Cotinus on Make A Gif

make animated gifs like this at MakeAGif

 Souvent Cotinus varie, bien fol est qui s’y fie !

Des mesures inédites sur la qualité de l’air à Paris au ballon Generali

Ballon de Paris, Parc André Citroën, Paris 15e (75)
Résultant d’une collaboration entre la Mairie de Paris, Airparif, Generali, le CNRS, et Aérophile, le ballon de Paris s’est transformé en un laboratoire volant pour mesurer, 7 jours sur 7, la quantité de particules ultrafines contenue au-dessus du parc André Citroën (15e arrondissement), de 0 à 300 mètres de hauteur. La comparaison avec les analyses d’Airparif pendant ces 18 mois est riche d’enseignements.

Une première moisson de résultats complémentaires à ceux d’Airparif
Depuis mai 2013, un appareil de recherche d’une précision inédite, le LOAC (Light Optical Aerosol Counter) est embarqué dans le ballon Generali. Capable à la fois de compter et d’identifier les particules, le LOAC se focalise sur les plus petites à savoir les particules fines, inférieures à 1 μm (micromètre).
Alors qu’Airparif mesure dans ses stations les particules par leur masse, là où vivent et respirent les franciliens, le LOAC du ballon Generali les comptabilise et en estime globalement la nature en un seul lieu, de 0 à 300 mètres de hauteur.
Les mesures du Loac sont parfaitement cohérentes avec celles d’Airparif. Elles permettent notamment d’apporter des informations complémentaires aux analyses réalisées par Airparif lors des deux précédents épisodes de forte pollution de décembre 2013 et de Mars 2014.

(suite…)

Participez à une vaste expérience scientifique tout en nourrissant les oiseaux

Le Muséum lance la première opération de sciences participatives associant jeu et observation sur smartphone. Jusqu’au 31 mars 2015, nourrissez les oiseaux et participez à une vaste expérience scientifique. Conçue comme un jeu, l’application BirdLab permet de collecter des informations sur les comportements des oiseaux lors du nourrissage en hiver.

Geai dans le parc de Bercy, Paris 12e (75)
Vigie-Nature lance BirdLab
Lancée par le programme Vigie-Nature du Muséum national d’Histoire naturelle, en partenariat scientifique avec AgroParisTech, le « serious game » Birdlab peut être réalisé sur un balcon, une terrasse, un jardin privé ou public. Les observateurs sont invités à suivre en temps réel les allées et venues de 26 espèces d’oiseaux communs des jardins sur deux mangeoires identiques

Participez à une expérience scientifique sur la stratégie de nourrissage des oiseaux !
Un oiseau préfère-t-il se nourrir là où d’autres congénères sont déjà présents ou préfère-t-il s’isoler ? Existe-t-il des comportements de compétition ou de coopération entre individus ou entre espèces ? L’habitat influe-t-il sur ceux-ci ? L’objet de BirdLab est de mieux appréhender les mécanismes de prise de décision des différentes espèces d’oiseaux face à une source de nourriture répartie également sur deux mangeoires. Afin de faciliter le suivi et le référencement des allers et venues des oiseaux en temps réel sur ces mangeoires, une application smartphone, disponible sur iOS et Android, est proposée au public. (suite…)