Archive journalières: 21 novembre 2014

Le Conseil Général des Hauts-de-Seine aménage les berges de Seine

Conseil général des Hauts-de-SeineDe novembre 2014 à mai 2016, le Conseil général des Hauts-de-Seine réalise des travaux de confortement et de revégétalisation des berges à Nanterre.

Ce sont 2900 m de berges qui vont ainsi être réhabilitées entre le pont de Bezons (95) et à la limite de la ville de Rueil-Malmaison (92). Sur les linéaires de berges les plus dégradées par l’érosion, les talus seront renforcés par des techniques de génie végétal et certains cheminements bas seront réhabilités. Des emplacements plus larges faciliteront les activités de pêche de loisir.

L’opération s’inscrit dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion durables de la Seine et de ses berges, dont l’objectif est de « rendre la Seine aux habitants ». Cette opération va pérenniser et mettre en valeur les berges naturelles. Elle consiste en :

  • l’adoucissement de la pente des berges là ou elle est érodée par le courant ;
  • la mise en œuvre de techniques de génie végétal pour renforcer et pérenniser ces berges ;
  • la réhabilitation de certains ouvrages en Seine existants pour permettre des points de vue exceptionnels sur le fleuve ;
  • la suppression d’anciennes promenades basses en béton devenues vétustes et dangereuses ;
  • la création d’une promenade en partie basse de la berge accessible à tous ;
  • la lutte contre les plantes invasives au profit d’une végétation typiquement de berges ;
  • la préservation des espaces naturels à forte valeur écologique ainsi que leur valorisation ;

Ces travaux sont accompagnés d’un aménagement paysager : 146 arbres vont être plantés, ainsi que 21 111 nouveaux arbustes. Les prairies occuperont 7 062 m² et il sera créé 1397 m² surfaces de plantes hélophytes (plantes semi-aquatiques implantées en pied de berge).

Le coût des travaux (hors achat de végétaux) est de 4,5 millions d’euros, dont 3,173 millions d’euros financés par le Conseil général des Hauts-de-Seine, maître d’ouvrage de l’opération. La Ville de Nanterre participe au financement du projet à hauteur de 1,327 millions d’euros. D’autres sources de financement sont en cours d’instruction (Région Ile-de-France et Agence de l’Eau Seine Normandie).

Cet aménagement permet de poursuivre la promenade bleue le long des 39 km que parcourt la Seine dans le département. Les premiers travaux initiés il y a 10 ans visaient à offrir aux promeneurs de larges allées en partie haute des berges, permettant ainsi une continuité entre la Ville de Rueil-Malmaison et le parc départemental Lagravère à Colombes. En 2010, une passerelle piétonne construite par le Département et cofinancée par la Mairie de Nanterre a permis de franchir un obstacle majeur que constituait l’entrée du port fluvial de Nanterre.

Le Conseil général met tout en œuvre pour limiter au maximum la gêne momentanée due à ces travaux. Les circulations piétonnes, cyclistes, techniques et secours seront maintenues sur le chemin de hallage. Pour toute information complémentaire, un numéro de téléphone est mis à la disposition du public : 01 47 29 31 96  et sur www.hauts-de-seine.net