Archive journalières: 18 novembre 2014

Comment faire un kokedama ?

Kokedama avec Asparagus, Green Factory, Paris 10e (75)
Depuis quelques années, les kokedamas sont arrivés en France et en région parisienne. Ces plantes d’intérieur (mais aussi d’extérieur) cultivées dans une boule de mousse, suspendues ou posées sur des plateaux ou des soucoupes, sont faciles à réaliser. Démonstration en photos, avec Noam Lévy de Green Factory (Paris 10e).

Le matériel nécessaire pour faire un kokedama avec un asparagus, Green Factory, Paris 10e (75)
Une plaque de mousse, du fil nylon, plastique ou en laiton, un substrat léger et humifère, un petit pied d’Asparagus plumosus. C’est tout ce qu’il vous faut ! Et maintenant, je vous propose de découvrir la réalisation de ce kokédama par Noam Lévy (Green Factory), avec un pas à pas en photos animés…

Réalisation d'un kokedama on Make A Gif

make animated gifs like this at MakeAGif

Dans un carré de mousse, ajoutez le substrat, puis le plant d’Asparagus dépoté. Formez une boule avec la mousse et le substrat autour de la motte de la plante verte, sans enterrer la base des tiges. Puis maintenez la forme de la boule avec le fil en croisant dans tous les sens. Le kodédama est prêt, il ne reste plus qu’à le faire tremper dans un bol rempli d’eau à température de la pièce. Soit vous laissez égoutter ou pour aller plus vite, vous pressez un peu la boule. Et vous suspendez le tout près d’une baie vitrée ou vous le posez sur une soucoupe. Simple, non ?

Merci à Noam Lévy de Green Factory pour la démonstration. Si vous ne souhaitez pas réaliser vous-même un kokedama, vous pouvez en acheter dans sa boutique, rue Sampaix (Paris 10e).

Le charme suranné des fleurs fanées de l’hydrangéa à feuilles de chêne

Inflorescence fanée d'Hydrangea quercifolia, Parc de Bercy, Paris 12e (75)
L’hortensia à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia) donne une floraison généreuse qui dure longtemps en été, les fleurs composant les longues inflorescences évoluant du blanc au rose voire au pourpre plus ou moins teinté de vert. Avec l’automne qui s’avance, tout fane et se dessèche, mais avec une certaine élégance.

Inflorescence fanée d'Hydrangea quercifolia, Parc de Bercy, Paris 12e (75)
Les grandes fleurs stériles ont pris une couleur de papier craft alors que les minuscules fleurs fertiles sont devenues noires. Ce n’est plus la même beauté, mais il suffira de quelques touches de givre ou de gelée blanche pour redonner plus d’éclat à l’ensemble.

Inflorescence fanée d'Hydrangea quercifolia, Parc de Bercy, Paris 12e (75)
Sauf si l’hiver était très humide, il n’est pas nécessaire de tailler ces grandes inflorescences maintenant. Le froid devrait les dessécher encore plus tout en les embellissant.