Archive mensuelles: octobre 2014

Qu’elles sont belles mes pleurotes !

Quand on dit qu’un champignon, ça pousse vite… Démonstration avec mes pleurotes le 29 octobre (la mise en culture du kit à champignons ayant commencé le 25 octobre dernier). En quatre jours, le développement de ces petits pleurotes laisse augurer d’une superbe récolte.

Pleurotes jaunes, kit à champignons Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Je n’ai pas compté le nombre de champignons, mais ce sont plusieurs dizaines qui poussent serrés les uns contre les autres…

Pleurotes jaunes, kit à champignons Prêt à Pousser, Paris 19e (75) (suite…)

L’automne du Begonia grandis ssp. evansiana

Feuillage d'automne du Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)
En quelques jours, mon pied de Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’ a pris ses coloris automnaux. Les grandes feuilles au revers pourpre se sont couvertes d’or, derniers éclats avant le repos hivernal.

Feuille avec des couleurs automnales du Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)
Ces belles couleurs sont éphémères, les feuilles complètement dorées tombent vite. Le balcon se dénude de plus en plus, et je passe mon temps à ramasser les feuilles et les dernières fleurs fanées. Plantoir au printemps, pelle et balayette en automne !

Avez-vous pensé à vos pensées ?

Cagette de jeunes plants de pensées et violas, photo © DoraZett / Fotolia
L’automne exceptionnellement doux permet de prolonger les plantations sans crainte de gelée pour le moment. Les prévisions météorologiques nous prévoient plutôt une belle fin de semaine, douce et ensoleillée. Il faut en profiter pour continuer à préparer le printemps prochain. Quelques pensées ou violettes cornues donneront des mois de floraison avec un minimum de soins, ne les oublions pas !

Des pleurotes en trois jours !

Jeunes pleurotes jaunes, kit à champignons, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Trois jours seulement après avoir mis en culture les kits à champignons de Prêt à Pousser, une belle grappe de pleurotes jaunes est apparue et grossit à vue d’oeil. Des pleurotes encore très petites, mais du matin au soir, du soir au matin et de jour en jour, le développement de cette culture est sidérante.

Désolé pour la piètre qualité de ma photo, mais le temps gris et l’heure d’hiver font que je ne vois guère le jour chez moi. Et je ne pouvais pas ne pas saisir l’évolution de ces champignons cultivés dans ma salle à manger. Cette fois-ci, j’ai une champignonnière !

Kit à pleurotes roses, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Les pleurotes roses sont plus lentes à démarrer et pousser. La buche s’est davantage couverte de mycélium, mais pas de petits champignons visibles pour le moment. Mais cela ne fait que trois jours que la culture a été lancée. Je vaporise un peu d’eau deux fois par jour, le matin et le soir tout en prenant plaisir à regarder cette drôle de culture. À suivre !

Cascades d’amarantes queue-de-renard aux Tuileries (Paris 1er)

Amarante queue-de-renard dans le Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)
Quand les oiseaux ne s’acharnent pas trop sur leurs longues grappes de fleurs (et de graines !), ces plantes annuelles prennent des poses très spectaculaires en fin d’été et en automne, gardant longtemps un bel aspect souvent imposant.

Amarante queue-de-renard dans le Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)Photo floue, la mise au point laisse à désirer car il n’y a pas grand chose de net, mais on distingue quand même le port ample de la plante et l’ambiance générale qui se dégage.
Longues pendeloques qui font de plus en plus ployer les tiges.

Amarante queue-de-renard dans le Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

L’automne rosit l’alcathéa ‘Parkallee’

Alcathea x suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Un grand nombre des fleurs de mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’ se sont joliment teintées de rose.

Pourtant les températures ne sont pas très fraiches pour la saison, bien au contraire. Mais comme le résultat est plutôt agréable, c’est plutôt une belle surprise.