Archive journalières: 18 octobre 2014

4ème édition du parcours FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes (Paris 5e)

Thomas Grenon, directeur général du Muséum National d'Histoire Naturelle et Jennifer Flay, directrice de la FIAC, FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Hier vendredi 17 octobre, Jennifer Flay, directrice de la FIAC, et Thomas Grenon, directeur général du Muséum national d’Histoire naturelle, en présence des galeristes et des artistes, ont présenté la 4ème édition du parcours FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes. Un nouveau parcours inédit de performances, de conférences et de plus d’une vingtaine d’oeuvres d’art pour la plupart créées en 2014.

Thomas Grenon, directeur général du Muséum National d'Histoire Naturelle et Jennifer Flay, directrice de la FIAC, FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
La présentation s’est déroulée dans la rotonde de la Ménagerie du Jardin des Plantes où est installée une création de Julien Salaud : Printemps (Faune de cerf).

Printemps (Faune de cerf), Julien Salaud, présentée par la Galerie Suzanne Tarasiève, FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Structure en bois, peaux de chevreuil, fils de perles, taxidermie de cerf, clous et fils de coton.
347 x 106 x 246 cm.
Présentée par la Galerie Suzanne Tarasiève (Paris) jusqu’au 2 novembre 2014.

Julien Salaud est né en 1977. Il vit et travaille à Orléans. En 2013, il a présenté l’oeuvre Printemps (Nymphe de cerf) au Muséum national d’Histoire naturelle. 2014 marque la métamorphose de cette pièce, une mue vers un état hybride mi humain, mi animal. La Nymphe devient Faune, un corps de cerf accueillant un buste humain. Évocation du mythologique Centaure, le Faune de cerf introduit dans le travail de Julien Salaud un mode de narration proche des légendes, amplifiant les items créés par l’imaginaire de chacun.

(suite…)

Dernière édition des Journées des Plantes dans le Domaine de Courson (91)

La 61ème édition des Journées des Plantes qui se déroule en ce moment est la dernière qui se tient dans le parc du Domaine de Courson (Essonne). Pour l’édition suivante, les Journées des Plantes partiront plus au nord et seront transmises au Domaine de Chantilly dans l’Oise pour perpétuer la passion du jardin et de la diversité végétale.

Hélène et Patrice Fustier, Journées des Plantes de Courson, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)
En 32 ans, Hélène et Patrice Fustier ont imaginé puis fédéré avec de nombreux acteurs du monde du jardin, un rassemblement unique en Europe autour du végétal et du jardin. Un engagement qui a suscité et accompagné l’amour du jardin, sous toutes ses expressions. Une conviction qui a fait des Journées des Plantes la vitrine exceptionnelle de la richesse botanique et horticole, portée par les savoir-faire et le dynamisme des métiers de la pépinière française et européenne. En mai 2015, le rendez-vous de l’élite des pépiniéristes français et européens traversera la région parisienne du sud vers le nord pour gagner le Domaine de Chantilly, rejoignant ainsi l’un des plus beaux parcs dessinés par Le Nôtre. Comme une forme d’accomplissement qui voudrait que les plus belles plantes aient un écrin à leur mesure. Une transmission qui s’inscrit dans la dynamique initiée par la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly.

La transmission d’un concept
Aujourd’hui, de nouvelles perspectives enthousiasmantes se dessinent pour écrire l’avenir des Journées des Plantes. Les valeurs partagées durant plus de trois décennies demeurent. Diversité végétale, transmission des savoir-faire jardiniers, proximité des professionnels et des amateurs, débats d’idées et partage des connaissances s’inscrivent désormais dans l’un des lieux les plus significatifs de l’histoire des jardins et du paysage.

Un nouvel élan pour les Journées des Plantes
Ce nouveau chapitre des Journées des Plantes s’ouvre dans un contexte d’excellence. Où les expressions jardinières, patrimoniales et d’avenir s’épanouiront dans le jardin anglais, dessiné en 1819 pour Louis-Joseph de Bourbon, prince de Condé. Un privilège inouï compte tenu du cadre prestigieux du Domaine de Chantilly et de sa proximité avec Paris, mais aussi avec l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne.
Hélène et Patrice Fustier accompagneront les Journées des Plantes, en étant les ambassadeurs de l’esprit Courson, de ses jurys, de ses partenaires, de ses exposants au cours des prochaines sessions printanières et automnales.

Un point fort de la saison au Domaine de Chantilly
Le Domaine de Chantilly est très honoré d’accueillir dès le printemps 2015, les Journées des Plantes de Courson. Cette manifestation, mondialement reconnue, prendra place dans le cadre magnifique du château de Chantilly, témoin de l’évolution de l’art paysager depuis le XVIIe siècle et notamment des créations d’André Le Nôtre. Le Domaine de Chantilly perpétuera ainsi sa passion du jardin, en maintenant l’esprit insufflé par Hélène et Patrice Fustier. Cette transmission s’inscrit dans la dynamique initiée par la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly alliant préservation du patrimoine et création d’événements d’envergure. Depuis 2005, la Fondation a mené un grand nombre de restaurations, y compris dans le parc : les parterres Le Nôtre, le jardin anglais et le Hameau. La Fondation souhaite inscrire les Journées des Plantes comme un point fort de la saison au Domaine de Chantilly.

Les 15, 16 et 17 mai 2015, rendez-vous à Chantilly à l’occasion de la 62ème session des Journées des Plantes !