Prévoir un abri pour l’abutilon

Abutilon à feuillage panaché (Malvacées) dans le parc de Bercy en début d'automne, Paris 12e (75)
Les températures descendent de plus en plus et déjà les premières gelées ont fait leur apparition dans certaines régions françaises. Il faut commencer à mettre à l’abri les plantes vivaces non rustiques sans attendre que le thermomètre frise les 0°C. Les abutilons, notamment ceux à feuillage panaché, doivent rejoindre une serre, une véranda ou une pièce très claire peu chauffée.

Si vous avez installé votre abutilon dans un massif pour la belle saison, il faut le rempoter sans tarder, en choisissant un pot pas trop volumineux, en rapport avec l’importance de la ramure de l’arbuste. Vous pouvez le tailler avant de le rempoter pour limiter son volume, la place étant souvent limitée pour hiverner toutes les frileuses. Dans une maison ou un appartement, ce cousin de l’hibiscus apprécie une exposition très claire, sans soleil direct. Inutile de trop chauffer, une température entre 15 et 18 °C étant largement suffisante. La chaleur dessèche l’atmosphère et pourrait favoriser des attaques d’araignées rouges qui peuvent se révéler fatales à cette belle exotique. Arrosez modérément en laissant le substrat sécher en surface entre deux apports d’eau.

Commentaire (1)

  1. mamiefanfan

    jene connais pas trop cette plante ! je la trouve bien jolie malgré sa fragilité au froid !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Partages
Partagez2
Tweetez
+1
Enregistrer6
Partagez