Archive journalières: 3 octobre 2013

Portes ouvertes de la Société Protectrice des Animaux les 5 et 6 octobre 2013

Chat de gouttière, © bobra - Fotolia.com
30 000 animaux sont adoptés à la SPA chaque année. Deux fois par an, des journées Portes Ouvertes permettent de solliciter un plus grand nombre de personnes. Le but étant de proposer à ces animaux d’être adoptés le plus vite possible.

« Tout est fait à la SPA pour pouvoir adopter un animal dans les meilleures conditions. Nos Responsables de refuge connaissent bien leurs pensionnaires et sont de bons conseillers pour tous les futurs adoptants. Nous proposons un livret de l’adoptant (chien et chat) afin de responsabiliser ceux qui décident d’adopter un animal et nous les informons des soins, éducation et bien-être à proposer à leur animal », explique Natacha Harry, Présidente de la SPA depuis le 28 juin 2013.

Adopter est une action familiale pour laquelle chaque membre de la famille doit se sentir impliqué. Ces animaux abandonnés et soignés sont remplis d’espérance pour retrouver une vie meilleure. Les salariés de la SPA veillent aux profils des adoptants et essayent de proposer à chacun un animal adapté aux attentes et aux conditions de vie.

On adopte pour la vie et il est fondamental d’en avoir conscience.

600 salariés de la SPA et 3 000 bénévoles vous attendent dans les 56 refuges de la SPA. 2 fois par an ces journées Portes Ouvertes permettent de désengorger les refuges et d’assurer la mission première de la SPA : offrir un avenir heureux à des animaux qui ont connu des moments de vie difficiles.

Venez adopter un animal dans l’un des 56 refuges !

(suite…)

Inauguration de la promenade des Quatre-Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette

Logo du Conseil général des Hauts-de-Seine

Le jeudi 3 octobre à 10h30, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-Président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, inaugurent la promenade des Quatre Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette.

La promenade des Quatre-Forêts s’étend sur 28 km de Châtenay-Malabry au sud à Rueil-Malmaison au nord-ouest. Cet itinéraire surprenant traverse de grands espaces forestiers, évite les villes au gré des ambiances boisées et des vallons.

Elle traverse le parc Henri-Sellier, les bois de la Garenne et de la Solitude au Plessis-Robinson, jouxte le jardin de l’Étang Colbert et reprend son tracé dans les parcs avec le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, puis emprunte la forêt de Meudon, arrive au parc de Saint-Cloud et arrive à la liaison verte de Marnes-la-Coquette, Vaucresson, Garches pour entrer dans la forêt de la Malmaison et rejoindre la Seine en passant par les Gallicourts et la plaine des Closeaux.

Sa valeur écologique et paysagère l’inscrit dans le Schéma départemental des espaces naturels sensibles. Son rôle de promenade départementale a été défini par le Schéma départemental des parcours buissonniers. Elle est balisée sur de nombreux kilomètres grâce à son inscription au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée.

Opération « Jardins d’Espoir »

Opération Des Jardins d'Espoir

Le Centre des monuments nationaux (CMN), en partenariat avec Estée Lauder, renforce son action de sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein avec l’opération « Jardins d’Espoir ». Par des floraisons roses dans leurs parcs et jardins, notamment au domaine national de Rambouillet, des visites dédiées et la distribution de rubans roses, les monuments du réseau du CMN témoignent leur solidarité à cette cause.

Des arbres à voeux de l’artiste Kaliko sont exposés dans les jardins de l’Hôtel de Sully et au domaine national de Saint-Cloud. Les messages d’espoir postés par les internautes sur le site www.jardinsdespoir.fr en formeront les feuillages. Ces oeuvres évolutives connaîtront leur apogée au milieu du mois d’octobre.

Opération Des Jardins d'Espoir
Autres témoins esthétiques de solidarité, des floraisons roses sont présentées dans 17 monuments. Parmi eux, les châteaux de Maisons, d’Angers, de Villeneuve-Lembron et de Vincennes, la Villa Savoye et la Tour Pey-Berland rejoignent ainsi le château de Rambouillet, le domaine national de Saint-Cloud et l’Hôtel de Sully dans cette action de sensibilisation.

Le château d’Azay-le-Rideau et la cathédrale du Puy-en-Velay proposent également des parcours de visite dédiés autour de grandes figures féminines. Enfin l’opération est déclinée à travers tout le territoire grâce à la distribution de rubans roses dans l’ensemble des 96 monuments du réseau.