Les céanothes refleurissent à la Toussaint…

En me baladant dans le parc de la Villette (Paris 19e) le week-end dernier, je suis passé devant une haie de céanothes parsemés de panicules de fleurs bleu ciel. Floraison surprenante à cette époque tardive de l’année, ces arbustes d’ornement fleurissant plutôt en été.

Arbuste d'ornement à floraison remontante

Haie fleurie de céanothes, parc de la Villette, Paris 19e (75), 31 octobre 2010, photo Alain Delavie

Arbuste d'ornement à floraison remontante

Haie fleurie de céanothes, parc de la Villette, Paris 19e (75), 31 octobre 2010, photo Alain Delavie

La floraison est moins fournie que celle de l’été, mais elle reste quand même abondante. Le nom commun de lilas de Californie va bien à cet arbuste, non ? Mais un lilas qui fleurit avec les chrysanthèmes, ça prolonge beaucoup la saison des lilas !

Arbuste d'ornement à floraison remontante

Epis de fleurs de céanothes, parc de la Villette, Paris 19e (75), 31 octobre 2010, photo Alain Delavie

Arbuste d'ornement à floraison remontante

Epis de fleurs de céanothes, parc de la Villette, Paris 19e (75), 31 octobre 2010, photo Alain Delavie

Il n’y avait pas d’étiquette pour identifier ces arbustes, mais je trouve qu’il ressemble beaucoup au Ceanothus x delilianus ‘Gloire de Versailles’, un bel arbuste rustique à floraison estivale. D’autres avis ?

Commentaires (2)

  1. shuki

    Cela parait un peu troublant en effet, à moins que ce ne soit une variété remontante… Mais dans le jardin, on fait aussi des observations un peu curieuses : les fleurs d’été n’en finissent pas de fleurir et sont même plus belles maintenant à la Toussaint ! La douceur climatique qui règne en ce moment peut-être… Mais le gel va bien arriver un jour ! Bonne journée Shuki

  2. Laurent

    Les delilianus, ils n’ont pas de plus grandes feuilles? Il me fait plutôt penser à ceux à petites feuilles persistantes. Peut-être Concha ou C. impressus Pudget Blue?

    Un ami de Maastricht avait (eh oui, « avait » car il n’a pas supporté l’hiver 2008-2009, trop rude), un magnifique Ceanothus qui refleurissait à l’automne également. Malheureusement, il n’en connaissait pas le nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez