Archive journalières: 12 avril 2009

Balcon : mes achats du printemps

Conséquence de l’hiver froid, bon nombre de plantes gélives ont péri sur le balcon, laissant des vides dans les grandes jardinières. J’ai donc acheté tout ce qu’il fallait pour renouveler mon petit jardin suspendu.

Mes achats du printemps :

  • 2 Impatiens sodenii subsp. sodenii
  • 1 Impatiens namchawarbensis (j’en ai plein qui se sont ressemés, j’aurai pu me passer de ce beau plant, mais cela renouvellera ma souche)
  • 1 Impatiens tinctoria (un essai car je ne suis pas sûr que cette impatience vivace géante résiste à la sécheresse estivale de la ville)
  • 6 Begonia Dragon Wing (tous les pieds de l’an dernier ont gelé)
  • 1 Gardenia jasminoides ‘Kleim’s Hardy’
  • 1 Choisya ternata (je voulais un autre petit arbuste à feuillage persistant et floraison parfumée)
  • 1 Kerria japonica ‘Golden Guinea’ (je n’ai pas pu l’acheter lors de la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard car j’étais trop chargé, mais je viens d’en trouver un pied sur le marché aux fleurs dans Paris)
  • 1 Pelargonium tomentosum (pour des bouffées mentholées tout au long de la belle saison et puis son feuillage est si doux)
  • 2 Erigeron karvinskianus (j’adore ces fausses pâquerettes si florifères et généreuses; j’espère qu’elles se ressèmeront cette année)
  • 2 Misères gypsophiles – Gibasis geniculata – (trop méconnue, cette petite misère à feuillage vert vif foncé et très florifère ne cesse de se couvrir de petites fleurs blanches; une plante parfaite pour faire de jolies bordures retombantes dans les jardinières du balcon; quand l’hiver est doux elle est parfaitement vivace et repousse au printemps, mais pas cette année)

Et j’attends des très jeunes plants de Begonia Fragrance ‘Apple Blossom’ et d’euphorbe Diamond Frost pour les suspensions. Le balcon sera au complet, avant même d’aller fouiner aux journées des plantes de Courson…

Floraison dans mon aquarium à crevettes

Surprise ! Une des plantes aquatiques de mon petit aquarium à crevettes s’est évadée au-dessus de la surface de l’eau et est venue fleurir au-dessus du couvercle, près de la rampe d’éclairage.
Jolie petite fleur en cornet mauve violacé, discrète et assez éphémère, à peine quelques jours avant de faner.Il s’agit d’une tige de Limnophila sessiliflora, qui est sortie de l’eau à la recherche de la lumière la plus vive et qui a trouvé le petit espace ouvert laissé par le couvercle de l’aquarium.
J’aurai voulu le faire, je suis à peu près sûr que je n’y serais pas arrivé !!!

Mon balcon avant les grandes plantations…

Cette année, j’ai réussi à trouver toutes les plantes que je souhaitais planter ou replanter sur mon balcon dès le début du printemps. Une chance ! Je vais donc pouvoir maintenant me lancer dans les plantations, toutes les plantations… Vaste chantier !
Heureusement il y a le long week-end de Pâques auquel j’ai ajouté quelques jours de congés. Si le temps n’est pas trop mauvais, je vais donc pouvoir m’adonner aux joies du jardinage. Mon acacia a trouvé preneur hier matin et a pris la route pour l’Oise où il devrait prospérer. Je peux donc tout redisposer autrement. C’est parti pour la valse des jardinières !
J’ai hâte que tout soit installé à sa place, car c’est plutôt le souk sur le balcon avec des pots partout qui gênent les déplacements, des jardinières par endroit bien vides (le froid de l’hiver dernier a tué pas mal de vivaces non rustiques) et surtout plein de jeunes plants (les achats récents) qui réclament des arrosages soutenus dans leurs petits godets remplis de tourbe.Et puis tout pousse si vite en ce moment, telle cette renouée partie à l’aventure en dehors du balcon, au-dessus de la rue, 5 étages en dessous. Et dans la jardinière, elle a fait plein de drageons qui commencent à sortir.
Et j’ai plein de bébés à rempoter pour le Troc Vert de Montreuil en mai.
Les semis spontanés apparaissent maintenant un peu partout dans les jardinières… Impatiens balfouri, Impatiens namchawarbensis (oui, oui, celle à fleurs bleues), Saruma henryi, Sarcococca… J’ai bien fait de ne pas toucher aux jardinières trop vite, cela a laissé le temps aux graines de démarrer, je peux maintenant récupérer ce qui m’intéresse.

Bon, et bien y’a plus qu’à !!!