Archive journalières: 26 avril 2009

Timbres La France comme j’aime

Pour fêter les régions, la Poste met en vente une nouvelle série de timbres dénommée « La France comme j’aime » le 27 avril 2009.

Chaque région de France est valorisée par son collector timbré régional: 22 régions représentées mais aussi Paris et l’Outre-Mer ( avec les 4 DOM ). Ces 24 livrets mettent en avant tous les départements d’une même région par des textes, de nombreuses illustrations et 10 timbres légendés, autocollants et à validité permanente. Les collectors sont disponibles dans les bureaux de poste de chaque région concernée dès le 27 avril.

Prix de vente unitaire : 7,90 euros le collector de 10 timbres (pour des envois de moins de 20 grammes dans toute la France).

Quel engrais pour davantage de fleurs dans les potées ?

Il faut profiter du moment de la plantation pour faire un apport d’engrais qui favorisera les floraisons en fin de printemps et en été. Sur mon balcon, je n’utilise que des engrais organiques, que j’incorpore dans le substrat des bacs.
Il existe de nombreux engrais pour les plantes dites fleuries. Certains sont même conseillés pour les géraniums plus spécifiquement. Mais sachez que tous les engrais proposés pour les tomates ou les petits fruits donnent d’aussi bons résultats, même meilleurs ! Cette année, j’utilise plutôt ceux-ci :

J’utilise l’engrais organique pour tomates de CP Jardin depuis des années, c’est une valeur sûre. Je vais tester aussi cette année l’engrais organique pour tomates de Vilmorin et l’engrais organique pour géraniums de DCM. Quant au Guanokalong, il est extraordinaire ! Cet engrais naturel issu des fientes de chauves-souris est très riche en potassium et en phosphore. Je l’ai essayé deux années de suite dans mes potées de bégonias Dragon Wing, les floraisons ont été spectaculaires et prolongées.
Vous pouvez utiliser des engrais liquides, à ajouter tout au long de la belle saison ou préférer comme moi un apport d’engrais organiques en poudre ou en granulés dans la terre du bac, soit à la plantation quand on fait la potée ou la jardinière, soit en surface avec un léger griffage pour les jardinières de plantes vivaces et d’arbustes plantées les années précédentes.

Important : respectez les doses indiquées sur les emballages ! Les engrais organiques sont des engrais doux, qui ne brulent pas les racines des plantes, mais ce n’est pas une raison pour forcer les doses.

Les bambous sacrés se font remarquer

Les bambous sacrés (Nandina domestica) se parent de jeunes feuilles vivement colorées, pourpre, parfois crème et cuivré. Un spectacle printanier qui apporte de la couleur dans les coins peu ensoleillés et dans les massifs d’arbustes encore dépouillés.
Après le flamboiement du feuillage en automne et la rutilance des grosses grappes de fruits en hiver, les bambous sacrés se font à nouveau remarquer. La pousse printanière se pare de coloris vifs, le pourpre étant à l’honneur. Et dans quelques semaines, ce sera le tour des grappes de fleurs blanc crème.
Des arbustes robustes, peu encombrants, peu exigeants en soins et élégants toute l’année… Décidément beaucoup de qualités et de charme pour cette espèce asiatique proche cousine des berbéris, bien adaptée aux jardins de ville, en bacs ou en pleine terre.

Le saviez-vous ?Le bambou sacré supporte très bien la taille. Il suffit de regarder les arbustes dans les jardins de Paris qui ont subi une taille après les gelées. Ils sont couverts de jeunes pousses vivement colorées, qui cachent presque les rameaux taillés.