Archive mensuelles: mars 2009

Home Privilege voit la vie en vert

Déjà engagé en faveur de l’environnement dans le cadre de son partenariat avec Tree nation, le site Home Privilege, spécialiste de l’univers de la maison online, présente à l’occasion de la Semaine du développement durable (1er au 7 avril 2009) une sélection de produits qui allient design et respect de l’environnement.

Tableau végétal, veilleuse photovoltaïque, porte-parapluie écologique, plateaux en bambou, pots à herbes aromatiques, berceau transformable, miroir hublot en bois flotté, retrouvez la sélection « développement durable » sur le site : www.homeprivilege.com

Lancé fin octobre, le site Home Privilege se démarque notamment par :
• Son offre large de 5 000 références qui couvrent tous les univers de la maison (ameublement, décoration, arts de la table, épicerie fine…),
• Des collections exclusives conçues par des designers de renom,
• Une recherche simple et optimisée (par produit, par couleur, par designer…)
• Une offre inédite et pratique de packs adaptés aux différentes évolutions de la vie (arrivée d’un enfant, mariage, déménagement, divorce),
• Pour l’acheteur, un délai de rétractation qui va au-delà des obligations légales (15 jours au lieu de 7).
• Un engagement marqué et concret en faveur de l’environnement (partenariat avec Tree Nation; pour toute commande passée sur son site, Home Privilège s’engage à planter un arbre au Niger).

Carte pour trouver une déchèterie

À l’occasion de la Semaine du Développement Durable, l’Union des Entreprises pour la Protection des Jardins et des Espaces Verts (UPJ) réaffirme sa volonté de sensibiliser le grand public aux bonne conduites en matière de jardinage et lance, avec le support de l’ADEME, une carte simple et pratique pour trouver la ou les déchèteries la plus près de chez soi.Parce qu’ils ne doivent pas être éliminés n’importe comment ni abandonnés dans la nature, les reliquats des produits de jardin doivent être déposés dans des points de valorisation des déchets. Le recyclage est en effet au cœur des politiques de préservation de l’environnement et chaque consommateur est appelé à y participer dans ses activités quotidiennes. Malheureusement, les jardiniers amateurs ne savent pas toujours vers qui se tourner pour recycler leurs produits phytosanitaires. Aujourd’hui, avec la carte proposée, trouver la déchèterie la plus proche de chez soi n’a jamais été aussi facile : quelques secondes suffisent !

« Ce travail avec l’ADEME répond à notre volonté d’informer, de conseiller et d’accompagner le jardinier – amateur ou professionnel – dans sa démarche responsable. Aujourd’hui, 15 millions de Français jardinent régulièrement et doivent pouvoir recycler les produits phytosanitaires qu’ils utilisent », déclare Jacques My, Directeur Général de l’UPJ.
« Notre responsabilité est de leur donner les moyens de récupérer et recycler leurs produits. Nous proposons ainsi aujourd’hui, à chaque jardinier amateur, de s’inscrire dans une démarche respectueuse de l’environnement. »

Où puis-je jeter mes emballages ou mes résidus de produits de jardins ? Comment puis-je les recycler ? Telles sont les questions auxquelles l’UPJ répond aujourd’hui en s’appuyant sur SINOE, un Système d’INformation et d’Observation de l’Environnement, créé par l’ADEME. Cette base d’information publique réunit toutes les données sur plus de 3500 points de collecte de déchets sur le territoire français. Ces informations sont transmises par les partenaires institutionnels de l’ADEME : conseils généraux, conseils régionaux, structures intercommunales, fédérations professionnelles, etc.

Or et lumiere pour jardin de printemps

La couleur jaune est très fréquente au printemps. Quand elle est vive, elle apporte une touche de lumière et de bonne humeur dans les jardins encore endormis. Voici deux exemples de mariages où le jaune domine.

Corète du Japon et chalef (quai Branly, Paris 7è)

Forsythia et fusain du Japon (Parc Montsouris, Paris 14è)

Avez-vous des duos dorés dans votre jardin ou sur votre balcon ?

Orchidées bijoux

Parmi mes nombreuses acquisitions hier lors de l’exposition Édénia (95), j’ai flashé sur deux petites orchidées bijoux, aux feuillages si décoratifs.

(Macodes petola)


(Goodyera hispida)

Deux miniatures, qui tiennent dans le creux de la main, mais avec un feuillage d’une telle élégance ! Je les ai trouvées sur le stand de www.extreme-plants.eu (spécialiste hollandais de plantes carnivores, d’orchidées, de plantes exotiques et de matériel pour ces végétaux).

Il ne me reste plus qu’à les installer dans mon grand terrarium, avec mes bégonias de collection. À moins que je n’achète deux aquariums cubes Nano 30 litres avec chacun sa lampe… Ces beautés méritent bien un écrin digne d’elles.

Un phalaenopsis panaché d’or

Parmi les innombrables curiosités découvertes hier lors de l’exposition Édénia, le phalaenopsis Matou Freed (Variegated) ‘NFS’ présentait un surprenant feuillage marginé de jaune d’or.
Je connaissais la vanille à feuillage panaché, mais je n’avais encore jamais vu de phalaenopsis avec des panachures, encore moins une variété avec une bordure aussi nette et large.Cette orchidée originale était présentée sur le stand de l’association Orchidées 95. Une variété provenant de chez Ching Hua Orchids (Taïwan).

J’avais rempli mon grand sac, je n’ai donc pas craqué, mais j’ai longtemps hésité…

De retour d’Édénia avec une cargaison de plantes !

J’ai donc tenté tôt ce matin un petit périple jusqu’à Cergy-Pontoise (95), en prenant le RER A depuis la station Auber pour découvrir la manifestation Édenia, grand rendez-vous des collectionneurs de plantes succulentes et autres exotiques rares. Un mot : GÉNIALE !!!J’espérais trouver quelques plantes, je suis revenu avec une bonne vingtaine, tout ce que mon grand sac pouvait contenir. Mais j’en connais qui ont rempli la voiture (n’est-ce pas Delphine et Lucien)… Il faut dire que les quatre salles remplies de végétaux plus craquants les uns que les autres incitaient fortement à la dépense. Et ce d’autant plus que côté prix, c’est vraiment pas cher. Un exemple, mes dorsténias que j’avais acheté 18 euros pièce dans Paris, et bien vous les trouvez à 5 euros (mêmes dimensions, c’est-à-dire superbes, la preuve en photo !).6 euros les 3 bulbes de Sauromatum venosum, des Gesnériacées rarissimes pour quelques euros le godet, j’en passe et des meilleures…

Mais c’est surtout l’abondance d’espèces et de variétés plus insolites les unes que les autres qu’il faut souligner. Orchidées, cactées, plantes succulentes, plantes à caudex, plantes exotiques… De la folie, une exposition unique qui mérite vraiment la visite (vite, vite, vous pouvez encore demain dimanche 29 mars, je vous ai laissé quelques plantes quand même). Pour vous faire rêver, saliver, baver, quelques photos…

Mille mercis à Delphine (qui anime le blog Paradis Express) et Lucien qui sont gentiment venus me chercher à la gare de RER et qui m’y ont ensuite déposé au retour, les bras chargés de plantes.
Une super matinée pour une super exposition avec des passionnés supers… Bref, l’année prochaine, j’y retournerai, mais je ne sais pas si je vous le dirai… À moi les petites raretés (LOL) !!!