Archive journalières: 30 mai 2018

4ème journées de Chèvreloup les 2 et 3 juin 2018

Affiche des Journées de Chèvreloup, MNHN, juin 2018Venez découvrir les richesses de l’arboretum de Versailles-Chèvreloup (les collections extérieures, celles des serres tropicales et des serres horticoles) lors du week-end des Rendez-vous aux jardins. Une vente de plantes est également organisée.

Ces deux journées sont l’occasion de percer le secret des collections botaniques cachées et de rencontrer les femmes et les hommes chargés de veiller sur ce patrimoine d’exception. Le temps d’un week-end, ces derniers mettent leurs savoir-faire et leurs connaissances à la disposition des curieux et des amateurs. Découvertes et animations sont au rendez-vous : conseils de culture, ateliers, chasse au trésor… Les exposants permettent aussi d’acquérir fuchsias, cactus ou d’autres plantes originales. L’ouverture exceptionnelle des serres permet aussi d’en découvrir les collections les plus mystérieuses. Elles abritent 5 000 plantes tropicales et méditerranéennes dont 3 000 sont protégées car menacées : cactus, orchidées, palmiers, fuchsias ou pélargoniums… Balade exotique et dépaysement végétal garanti ! (suite…)

Un week-end spécial jardins en Essonne

Logo Essonne Le Département

Dans le cadre du week-end européen spécial « Rendez-vous aux jardins », le Département de l’Essonne propose aux Essonniens et Franciliens deux temps forts culturels le samedi 2 juin avec l’inauguration du Jeu de l’Oie, une fabrique du XVIIIe siècle au Domaine départemental de Chamarande et le vernissage de l’exposition « La vie actuelle des ruines », au Domaine départemental de Méréville, dont le parc fut dessiné par l’architecte François-Joseph Bélanger et sublimé par le peintre Hubert Robert.

Classé au titre des Monuments Historiques et labellisé Jardin remarquable en 2005, le Domaine départemental de Chamarande offre des ambiances paysagères très variées. Patrimoine d’exception, le Jeu de l’oie du Domaine de Chamarande compte parmi les trois jeux de l’oie monumentaux créés en France à l’époque de Louis XV. Aujourd’hui restauré, ce joyau de l’art des jardins offre une nouvelle séquence de découverte du parc et s’inscrit dans un vaste projet de valorisation du Domaine.

Parc remarquable et emblématique des jardins anglo-chinois de la fin du XVIIIe siècle, l’aménagement du Domaine de Méréville fut conçu par François-Joseph Bélanger puis Hubert Robert pour le compte du Marquis de Laborde, grand amateur de jardins. Composé comme un tableau, articulé autour de scènes que l’on découvre au fil de promenades, il est un hommage à une nature idéalisée et magnifiée, et à la vie d’un homme au destin hors du commun. À travers une série de photographies, l’artiste Catherine Pachowski propose de découvrir les paysages semés de ruines et de structures pittoresques issus de l’imagination d’Hubert Robert.

L’inauguration aura lieu le samedi 2 juin 2018, à 16h30 au Domaine départemental de Chamarande, 38 rue du Commandant Arnoux, 91730 Chamarande.
Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 2 juin 2018, à 18h30 au Domaine départemental de Méréville rue Voltaire, à Méréville.

La RATP vous donne rendez-vous au jardin métropolitain éphémère de Miromesnil

Affiche des Rendez-vous aux Jardins 2018, création ChevalvertÀ l’occasion de l’événement Rendez-vous aux jardins, organisé par le Ministère de la Culture, la RATP installe un jardin éphémère dans Paris à la station Miromesnil les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018. Au programme : ateliers aromatiques et de semis proposés aux voyageurs pour une pause champêtre entre deux trajets.

Pendant ces deux jours, un jardin souterrain va pousser au milieu de la station Miromesnil. Cet écrin de verdure de 140 m2 invite les voyageurs à déambuler au rythme de la nature, au milieu de trois arbres à la stature imposante, d’une multitude de plantes en pots, d’un petit bois de bouleaux, de différentes textures de gazon et de zones potagères. Tout cela pour donner une diversité de volumes, de couleurs, de matières et de fragrances qui offriront au voyageur une parenthèse bucolique, apaisante et pédagogique. Le voyageur pourra ainsi se promener dans le jardin ou s’allonger sur un transat dans les herbes hautes au milieu des fleurs.

D’autres activités s’offrent aux curieux et aux passionnés :

  • des ateliers pour redécouvrir par le toucher ou l’odorat des plantes aromatiques : un jardinier invite les participants à découvrir, à l’aveugle, les variétés d’aromatiques proposées par le toucher ou l’odorat. Les participants rempotent eux-mêmes la plante aromatique qu’ils auront correctement identifiée et repartent avec.
  • des ateliers de semis pour apprendre à semer des graines de fleurs : un jardinier détaille les variétés de fleurs utilisées pour les prairies fleuries et leur utilité dans les écosystèmes. Les participants remplissent un petit pot biodégradable de terreau, sèment des graines et repartent avec le pot dans lequel les graines donneront de belles fleurs les semaines suivantes.

Avec ce jardin métropolitain éphémère, la RATP réaffirme sa volonté d’offrir aux voyageurs des coins de verdure en plein cœur du réseau de métro. Les arbres et arbustes de cette composition éphémère sont spécialement cultivés pour être exposés lors de ce type d’animation végétale et pour des ateliers pédagogiques. Ils sont réutilisés et entretenus dans des serres à moins de 20 km de Paris. Une fois fanées, les fleurs et les plantes seront transformées en compost dans une logique de recyclage.

Cette opération s’ancre en effet dans la démarche de végétalisation de plusieurs stations de métro, plébiscitée par les voyageurs notamment lors de l’appel à idée lancé par la RATP en 2016. Ainsi les murs de la station Bel-Air (ligne 6) sont déjà ornés de fresques végétales longues de 40 mètres ; l’entrée de la station Jaurès (lignes 2, 5 et 6) est coiffée d’un couvre-chef végétal orné de plantes indigènes rares, et la salle d’échange héberge des éléments sculpturaux végétalisés ; et le parvis de la gare de Denfert-Rochereau (lignes 4, 6 et RER B) abritera prochainement des pins sylvestres et un potager urbain.

Informations pratiques
Le jardin éphémère sera ouvert les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018, station Miromesnil (métro lignes 9 et 13), Paris 8e (75).
Les ateliers se dérouleront de 12h30 à 14h et de 17h30 à 19h. Durée de chaque atelier : 15 min.
Participation libre, sans inscription.