Archive journalières: 12 mai 2018

Perles d’eau après la pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon

Gouttes d'eau de pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon (Polygonatum) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le beau soleil et la chaleur de ces derniers jours ont laissé la place aux nuages, à la pluie et à davantage de fraîcheur. Dès les premières gouttes d’eau tombées, une agréable odeur de terre mouillée s’est dégagée dans les rues parisiennes, l’averse chassant la poussière. Et de jolies gouttes d’eau se sont formées sur les feuilles de mes sceaux de Salomon.

Gouttes d'eau de pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon (Polygonatum) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Promesses de floraison pour mon Chamaelobivia ‘El Gigante’

Potée de Chamaelobivia 'El Gigante' (Chamaecereus silvestrii 'El Gigante') au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Acheté au printemps 2016, mon pied de cactus cornichon (Chamaelobivia ‘El Gigante’) a résisté sans problème à deux hivers sur mon balcon parisien et repousse de plus belle avec le printemps qui s’installe. Des petits boutons floraux sont apparus sur les tiges les plus développées. Autant de promesses de floraison pour la fin du printemps ou le début de l’été !

Potée de Chamaelobivia 'El Gigante' (Chamaecereus silvestrii 'El Gigante') au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les petites boules marrons que l’on voit sur la photo ci-dessus sont des boutons floraux en cours de développement. Ils doivent encore beaucoup grossir avant de laisser les fleurs s’épanouir, mais je devrais avoir de nombreuses fleurs cette année.

Compte tenu de cette culture réussie, j’ai acheté trois autres variétés de Chamaelobivia découvertes sur ebay récemment. Deux sont arrivées cette semaine et sont déjà en place, j’attends la troisième avec impatience. J’espère qu’elles se plairont comme ma belle potée de Chamelobivia ‘El Gigante’.

Renaissance de mon cosmos ‘Chocamocha’

Cosmos atrosanguineus Chocamocha au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’) a supporté l’hiver et ses rigueurs et a résisté aux attaques d’otiorhynques. De nouvelles pousses sont apparues depuis quelques semaines et elles commencent à avoir belle allure. Une nouvelle saison commence pour cette plante exotique au parfum si particulier.

À la fin de l’automne dernier, quand les températures ont commencé à bien baisser, j’ai espacé les arrosages de plus en plus jusqu’à ce que le feuillage se mette à jaunir et se dessèche. Pendant l’hiver, la potée avec la plante au repos est restée sur le balcon, à l’abri des pluies et sans la moindre goutte d’eau. Quand la vague de froid est arrivée en fin d’hiver, j’ai protégé la potée en l’enveloppant dans du plastique à bulles.

Quand les températures sont redevenues plus douces, j’ai dégagé la potée de sa protection et j’ai repris les arrosages, avec modération. Un peu plus fréquemment quand des nouvelles pousses sont apparues. Les achimènes qui étaient plantées avec ce cosmos chocolat commencent à peine à sortir. Je vais pouvoir ajouter de l’engrais organique et du compost pour fertiliser la terre qui n’a pas été changée.