Kalimeris ‘Madiva’, sans soucis et longtemps fleuri

//Kalimeris ‘Madiva’, sans soucis et longtemps fleuri

Kalimeris ‘Madiva’, sans soucis et longtemps fleuri

Kalimeris 'Madiva', Le Jardin du Morvan, sur mon balcon parisien en début d'automne, Paris 19e (75)
Ce kalimeris fait partie de mes derniers achats lors de la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard (Essonne). Une espèce très proche des asters, mais avec une floraison estivale qui se prolonge longtemps en automne, une résistance à toute épreuve et une excellente tenue.

Kalimeris 'Madiva', Le Jardin du Morvan, Fête des plantes d'automne, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Saint-Jean de Beauregard (91)
Cet automne, j’ai décidé de remplacer une partie des plantes qui poussent sur mon balcon. En priorité les annuelles qui terminent leur floraison, mais aussi quelques plantes vivaces ou bulbeuses que je trouve un peu trop « chichiteuses ». Des qui poussent trop lentement, qui ne fleurissent pas assez ou qui se montrent trop fragiles ou sans tenue… Depuis le début du mois de septembre, j’ai donc acheté en privilégiant des espèces ou variétés florifères, robustes, solides… Comme ce Kalimeris incisa ‘Madiva’ que Thierry Denis (Le Jardin du Morvan) qualifie de « costaud très beau ».

Kalimeris 'Madiva', Le Jardin du Morvan, Fête des plantes d'automne, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Saint-Jean de Beauregard (91)
Les premières fleurs blanches teintées de bleu doux apparaissent en juin, les dernières en octobre. Cinq mois de floraison, c’est parfait ! La plante parfaitement rustique atteint jusqu’à 70 cm de hauteur, la touffe reste bien ronde et n’a pas besoin de tuteurage. Autre bon point, car sur un balcon la place est toujours comptée.

Kalimeris 'Madiva', Le Jardin du Morvan, Fête des plantes d'automne, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Saint-Jean de Beauregard (91)
J’ai aussi acheté un pied de Kalimeris incisa ‘Alba’, très florifère et jamais malade, avec des fleurs blanches plus petites.

Il ne me reste plus qu’à planter tout ce beau monde… Mais pour le moment, je cogite pour pouvoir installer chacun à la meilleure place et en bonne compagnie.

By |2015-09-28T21:46:53+00:00septembre 29th, 2015|balcon et terrasse|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. nanou 29 septembre 2015 at 13 h 00 min

    où est la différence avec un aster , le fait qu’il fleurisse plus tôt ?

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui